ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 2 janvier 2017


Musique

Samian veut prendre ses distances avec l'industrie de la musique

Le rappeur Samian au micro de l'émission Médium large.
Le rappeur Samian     Photo : Julien Lamoureux

Le rappeur Samian a choisi d'offrir son prochain album gratuitement aux auditeurs pour « sortir de l'industrie musicale », dans laquelle « il n'y a rien de clean ». « J'ai gagné ma vie à la sueur de mon front, je n'ai pas envie d'en faire profiter une maison de disques », ajoute-t-il. Un nouveau morceau de l'album Le messager sera offert en ligne chaque mois jusqu'en novembre. 
 
En juillet, Samian a choisi de mettre fin à son contrat avec Disques 7ème ciel, un an avant l'échéance prévue. « En 10 ans, je n'ai jamais vécu de mes ventes de disques, explique-t-il aujourd'hui.J'avais envie de voler de mes propres ailes. » 
 
Une chanson pour son père 
La chanson L'itinérant, dévoilée dimanche par le musicien, s'inspire de son père, qui a passé de nombreuses années dans la rue. Celui-ci adisparu de sa vie, avant de faire un retour subit il y a quelques années : le rappeur l'a reconnu au beau milieu de la foule pendant un de ses concerts. 
 
Samian l'a accueilli chez lui pendant le cancer qui lui a finalement enlevé la vie. « J'ai eu le privilège de pouvoir tout lui dire, raconte-t-il. Le jour où je l'ai vu mourir, je me suis dit que je n'avais pas besoin d'alcool dans ma vie. J'ai alors mis une croix sur tout ce qui est alcool et drogues. » Non seulement ces substances étaient-elles la cause de la maladie de son père – il est mort à 50 ans, mais avait l'air d'en avoir 70, aux dires de son fils –, mais elles l'avaient aussi éloigné des gens qu'il aimait.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - « L’itinérant », premier extrait de l’album Le Messager
HYPERLIEN - « Hochelaga, terre des âmes: un film de 15 millions sur Montréal », publié sur LaPresse.ca
HYPERLIEN - Samian sur Facebook
HYPERLIEN - Samian sur Twitter

Politique

L'agenda politique et culturel de 2017

Régis Labeaume
Régis Labeaume     Photo : PC/Jacques Boissinot

L'année 2017 sera celle de la transition vers l'administration Trump, d'une élection fort attendue à Québec et des célébrations du 150e anniversaire du Canada et du 375e de Montréal. Mickaël Bergeron, journaliste indépendant, Jean-Philippe Cipriani, chef des nouvelles numériques à La Presse canadienne, et Stéphane Leclair, chroniqueur et animateur, dressent l'agenda politique et culturel de l'année à venir. 
 
Mickaël Bergeron gardera l'oeil sur les élections municipales à Québec, où le maire Régis Labeaume pourrait être en difficulté, sur les débats entourant l'exploitation pétrolière sur l'île d'Anticosti et la construction d'un « troisième lien » entre la capitale provinciale et Lévis. 
 
L'attention de Jean-Philippe Cipriani sera retenue par l'investiture, dans quelques semaines, de Donald Trump, par les mutations que subira le libre-échange sur la planète et par les budgets canadien et québécois à venir au printemps. 
 
Du côté culturel, Stéphane Leclair croit que les spectacles solos de quatre humoristes – Phil Roy, Virginie Fortin, Katherine Levac et Louis T –, la nouvelle vague de tournées « nostalgiques » par des artistes variés et les spectacles à l'occasion des anniversaires de Montréal et du Canada seront à l'avant-scène.

Environnement

En matière d'environnement, « on a tous un pouvoir d'action »

Le sociologue de l'environnement René Audet et l'environnementaliste Laure Waridel
Le sociologue de l'environnement René Audet et l'environnementaliste Laure Waridel     Photo : Julien Lamoureux

La transition écologique est une importante transformation de l'économie et de la société nécessaire pour inverser la tendance des changements climatiques. C'est un objectif ambitieux, mais atteignable et nécessaire pour la pérennité de la planète. L'environnementaliste Laure Waridel et le sociologue de l'environnement René Audet expliquent que cette transition passe, entre autres, par la conscientisation et les actions des citoyens. 
 
Au-delà des politiques favorisant le climat, il faut que la société civile change ses habitudes. Au Québec, les valeurs environnementalistes sont déjà bien implantées; ce qui manque, c'est une traduction de cette idéologie dans la pratique, estime Laure Waridel. Pour René Audet, le problème de la surconsommation est très sérieux. Un des défis, selon lui, c'est de faire comprendre à la population que consommer moins ne revient pas à exister moins.  
 
Vers une économie verte? 
Pour Laure Waridel, directrice générale du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable (CIRODD), l'économie n'aura d'autre choix que d'intégrer à ses valeurs le développement durable, sinon, elle « ne pourra simplement pas survivre en tant que telle dans le monde actuel. Environnement et économie ne sont pas des silos fermés », ajoute-t-elle. Les grandes institutions mondiales, comme le Fonds monétaire international, commencent à le comprendre.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le site web du Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant