ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
31
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 31 mars 2017


Société

« Retirez donc son micro à André Arthur », dit la PDG de Vélo-Québec

Suzanne Lareau et Christian Vanasse
Suzanne Lareau et Christian Vanasse     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'humoriste Christian Vanasse et la présidente-directrice générale de Vélo Québec, Suzanne Lareau, passent en revue les événements marquants de l'actualité. Suzanne Lareau dénonce l'animateur de radio André Arthur, qui a encouragé ses auditeurs conduisant une automobile à frapper les cyclistes qui circulent en hiver. Christian Vanasse se moque des ministres libéraux qui citent à tort des poètes pour justifier leurs mesures. 
 
Il est également question de la hausse des salaires des cadres de Bombardier, des trottoirs chauffants, de la « guerre des toilettes » en Caroline du Nord, du transport collectif, du retour du baseball, de Barack Obama et de Janine Sutto.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les Zapartistes sur le web
HYPERLIEN - Suzanne Lareau sur Twitter

Arts et culture

L'humour pour dénoncer les paradis fiscaux

Christian Vanasse et Claude Vaillancourt
Christian Vanasse et Claude Vaillancourt     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La division québécoise de l'Association pour la taxation des transactions financières pour l'aide aux citoyens (ATTAC-Québec) organise un cabaret avec des humoristes pour dénoncer l'évasion fiscale. Colin Boudrias-Fournier, Fred Dubé, Sèxe Illégal et Maude Landry y participeront en compagnie de Christian Vanasse, qui animera la soirée. Claude Vaillancourt, président d'ATTAC-Québec, et Christian Vanasse expliquent à Catherine Perrin comment la technologie a empiré le problème des paradis fiscaux.  
 
Le spectacle Front comique contre les paradis fiscaux aura lieu le 4 avril au Cabaret Lion d'Or, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - ATTAC-Québec sur le web
HYPERLIEN - ATTAC-Québec sur Facebook
HYPERLIEN - ATTAC-Québec sur Twitter

Musique

Comment le Festival d'été de Québec a mis fin aux caprices de vedettes

Louis Bellavance
Louis Bellavance     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Au lieu de choisir entre Metallica, The Who, Gorillaz et Kendrick Lamar, le Festival d'été de Québec a préféré ne pas faire d'affiche officielle. C'est le moyen que Louis Bellavance, directeur de la programmation, a trouvé pour mettre fin aux intenses négociations qui visent à faire placer le nom de certains artistes avant d'autres sur les annonces de son événement. Il explique à Catherine Perrin comment le placement des artistes sur les affiches de festival est devenu crucial dans l'univers de la musique. 
 
« On sait que le disque est devenu un soutien au spectacle, et non l'inverse. Les grands festivals avec les grosses têtes d'affiche [représentent pour les artistes] ce qu'on appelle le "festival money", qui est beaucoup plus avantageux qu'un concert ordinaire en salle. Avec toute cette importance est arrivée une façon de monnayer la présence sur l'affiche. Les artistes ont découvert que plus ils sont hauts sur ces affiches, plus ils peuvent utiliser ça pour faire d'autres festivals et justifier de meilleurs cachets. [...] Tout le monde veut être en haut à gauche. » 
 
Bluff gagnant 
Louis Bellavance décrit la stratégie qu'il a employée lorsque les ultimatums de ses têtes d'affiche l'ont placé dans l'impasse, à quelques heures de la conférence de presse qui allait dévoiler la programmation du 50e Festival d'été de Québec : « J'ai bluffé. J'ai dit : "Écoutez, c'est cette affiche ou il n'y aura pas d'affiche et vous serez tous perdants." [...] Finalement, ce bluff-là a été la solution. C'est une entente que j'ai dû prendre avec eux pour pouvoir annoncer [la programmation] à 15 h mercredi. On ne va pas régler le problème plus tard : il n'y aura pas d'affiche cette année. » 
 
Le Festival d'été de Québec aura lieu du 6 au 16 juillet 2017.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le Festival d'été de Québec sur le web

Cinéma

L'économie du couple : un film profondément émouvant, selon nos critiques

Cédric Kahn et Bérénice Bejo dans <i>L'économie du couple</i>, de Joachim Lafosse
Cédric Kahn et Bérénice Bejo dans L'économie du couple, de Joachim Lafosse     Photo : facebook.com/LÉconomie-du-couple-1769770996587848

« C'est un film très dur, mais très beau », dit Georges Privet au sujet du nouveau film de Joachim Lafosse. « On est dans une contemplation très franche, très directe, très brutale, mais parfois très chaleureuse. On va reconnaître soit des choses qu'on a vécues, soit des choses que nos amis ont vécues. C'est quelque chose d'incroyablement intime, de très difficile par moments, mais de magnifiquement joué. » Helen Faradji est tout à fait d'accord : « C'est un film extrêmement cathartique. On vit des émotions à grande échelle. [...] On n'est pas dans la haine pure, on est dans la distillation d'années de rancoeur. » 
 
Bande-annonce de L'économie du couple 
 
 
Il est également question des films Ghost in The Shell, de Rupert Sanders, et La fille de Brest, d'Emmanuelle Bercot. 
 
Bande-annonce de Ghost in the Shell 
 
 
Bande-annonce de La fille de Brest 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter
HYPERLIEN - Georges Privet sur le web

Musique

Karina Gauvin : la « diva baroque » retourne en terrain connu

Karina Gauvin
Karina Gauvin     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La soprano Karina Gauvin est de passage à Montréal pour interpréter Les sortilèges, de Purcell,. Très en demande à l'international depuis 2015, la cantatrice retrouvera à l'occasion de ce concert l'ensemble Les Boréades, avec qui elle a déjà chanté lors d'une tournée en France, en 2007. Karina Gauvin explique à Catherine Perrin pourquoi le rôle qu'elle joue dans Les sortilèges est difficile. 
 
Le spectacle Les sortilèges sera présenté le 6 avril à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal, le 10 avril à Ottawa, le 21 avril à Vancouver, le 29 avril à Victoria, le 27 avril à Edmonton, puis le 30 avril et le 2 mai à Calgary.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Spectacle Les sortilèges sur le web
HYPERLIEN - Karina Gauvin sur le web

Arts et culture

Objectivement parlant : la confrontation habile de Louis T

Louis T
Louis T     Photo : facebook.com/LouisTfanpage

« Ce n'est pas un humour où l'on ne sait pas pourquoi on rit », dit Pascale Lévesque au sujet du premier spectacle de l'humoriste social bien en vogue sur les réseaux sociaux. « Ce n'est pas un exercice nécessairement facile. Louis T se complique un peu la vie, et c'est tant mieux, parce que les humoristes ne sont pas nombreux à le faire. » La chroniqueuse en culture populaire souligne que le spectacle a parfois des airs de conférence, et que Louis T n'éblouit pas par son charisme, mais salue sa constante évolution. Elle explique à Catherine Perrin pourquoi le spectacle est à voir pour qui aime suivre l'actualité. 
 
Il est également question de la popularité du cannibalisme dans les séries télévisées.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Louis T sur le web
HYPERLIEN - Louis T sur Facebook
HYPERLIEN - Pascale Lévesque sur Twitter

Musique

Orlando Di Lasso selon le Studio de musique ancienne de Montréal

Pochette de l'album <i>Orlando Di Lasso : Laudate Dominum</i> du Studio de musique ancienne de Montréal, paru sous étiquette Atma Classique
Pochette de l'album Orlando Di Lasso : Laudate Dominum du Studio de musique ancienne de Montréal, paru sous étiquette Atma Classique

« Une chose est certaine : l'ensemble sonne mieux sur cet album [que sur ses précédents] », dit Frédéric Lambert au sujet de Laudate Dominum, le premier opus de l'ensemble montréalais depuis le décès du chef Christopher Jackson. « Est-ce la prise de son, le répertoire? C'est à suivre, tout ça. » Frédéric Lambert parle également à Catherine Perrin de l'album Rostropovitch: Cellist of the Century. 
 
Le Studio de musique ancienne de Montréal sera en concert le 1er avril à 20 h à la salle Bourgie de Musée des beaux-arts de Montréal.  
 
Il est également question du concert de Philippe Jaroussky avec Les Violons du Roy qui aura lieu le 7 avril au Musée des beaux-arts de Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Art de vivre

Des vins italiens à déguster, selon Simon Gaudreault

Les choix de Simon Gaudreault
Les choix de Simon Gaudreault     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

« Les vins rouges italiens jouissent d'une super réputation, mais on connaît assez peu les vins blancs », déplore le sommelier, qui souligne que l'Italie offre pourtant une variété appréciable de cépages. Il recommande cette semaine aux auditeurs un blanc abordable et facile à trouver, de type suave, ainsi qu'un rouge provenant du sud du pays. Simon Gaudreault dévoile ses choix à Catherine Perrin. 
 
Les choix de Simon Gaudreault 
- Pieropan Soave Classico 2015 (Italie), code SAQ : 11027743, prix : 19,80 $ 
- Taurino Riserva Salice Salentino 2010 (Italie), code SAQ : 00411892, prix : 16,20 $
 
 
Plaire aux narines autant qu'aux papilles 
« On est sur un vin qui, à mon avis, est super intéressant au nez, dit Simon Gaudreault au sujet du Pieropan Soave Classico. Ça sent la pâte d'amandes, avec des notes d'agrumes, de fleur, de poire, aussi. En bouche, on est sur le fruit, sur la fraîcheur, donc, c'est assez digeste, facile d'approche. Je pense que c'est un vin consensuel. C'est le genre de vin qu'on ouvre à table et que tout le monde aime bien. » Le chroniqueur recommande de le servir avec des antipastis comme de l'aubergine marinée, ou à l'apéro, avec des rôties de pain de campagne tartinées d'huile d'olive, du vinaigre balsamique, de tomates et de mozzarella.  
 
Vin âgé pour le prix d'un jeune 
« Ce n'est vraiment pas cher pour goûter un vin qui a [connu] une certaine évolution, déclare le sommelier au sujet du Taurino Riserva Salice Salentino. On est sur un registre d'encens, de fleurs séchées, de fruits séchés, aussi. Le temps a poli les tanins, donc on est sur un vin qui, encore une fois, est assez facile d'approche. Il est un peu plus capiteux, un peu plus riche que la moyenne, mais reste assez équilibré, passe-partout. » La bouteille accompagnera bien un filet de porc mariné ou, pour les végétariens, des pâtes aux tomates séchées et aux olives noires.

Arts et culture

The Internet Warriors : à la rencontre des semeurs de haine en ligne

Image tirée du court métrage <i>The Internet Warriors</i>
Image tirée du court métrage The Internet Warriors     Photo : YouTube

La critique de cinéma Helen Faradji parcourt le web et les réseaux sociaux à la recherche de vidéos, de films et de séries faits sur mesure pour les supports numériques, et accessibles à tous. Cette semaine, elle parle à Catherine Perrin d'un reportage produit par le quotidien britannique The Guardian sur ces gens qui assaillent les médias en ligne et les réseaux sociaux avec leurs commentaires haineux. Helen Faradji explique à Catherine Perrin pourquoi il faut voir cette vidéo. 
 
The Internet Warriors 
 
 
Il est également question d'une vidéo pour dénoncer les stéréotypes sur les gens d'origine asiatique en France.  

 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27282930
31
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant