ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 16 décembre 2015


Société

Prédictions 2016 : hockey à Québec, baseball à Montréal, français à Ottawa

Diane Sauvé, Christian Dufour et François Cardinal
Diane Sauvé, Christian Dufour et François Cardinal     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

En cette fin de 2015, Catherine Perrin fait des prédictions pour l'année à venir avec ses collaborateurs. Le chroniqueur François Cardinal, le politologue Christian Dufour et la journaliste sportive Diane Sauvé révèlent ce qu'ils voient dans leur boule de cristal : des changements dans le paysage sportif québécois, un début de politique environnementale en Chine, une aggravation du problème de terrorisme et plus encore. 
 
Les prédictions de François Cardinal 
- Québec aura son équipe de hockey et Montréal annoncera la construction d'un stade de baseball; 
- La Chine annoncera pour la première fois vouloir lutter contre la pollution et les changements climatiques; 
- Le wifi gratuit fonctionnera réellement et ce service prendra de l'expansion à Montréal. 
 
Les prédictions de Diane Sauvé 
- Le Canadien gagnera la finale de la Coupe Stanley in extremis; 
- Didier Drogba se lancera en politique ivoirienne. 
- André De Grasse gagnera la médaille d'or au 100 mètres lors des Jeux olympiques. 
 
Les prédictions de Christian Dufour 
- Le premier ministre Justin Trudeau améliorera son français; 
- Sous le gouvernement Trudeau, la culture politique canadienne deviendra plus radicale et moins centriste; 
- Malgré l'accord de Paris et la constitution d'une coalition antiterroriste de pays musulmans, les problèmes de changements climatiques et de terrorisme continueront d'empirer.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Christian Dufour dans le Journal de Montréal
HYPERLIEN - François Cardinal sur Twitter
HYPERLIEN - Diane Sauvé sur Twitter

Société

Embrigadée : la mère d'une adolescente radicalisée se raconte

La page couverture du livre <i>Embrigadée</i> de Valérie de Boisrolin, publié aux éditions Presses de la Cité
La page couverture du livre Embrigadée de Valérie de Boisrolin, publié aux éditions Presses de la Cité

Le livre de Valérie de Boisrolin raconte comment sa fille de 16 ans a fui le domicile familial pour rejoindre son petit ami radicalisé en Syrie. Aujourd'hui, elle a perdu espoir de sauver sa fille, mais elle a fondé l'association Malgré Eux, qui vient en aide aux parents d'enfants ralliés à la cause du djihad. Elle explique à Catherine Perrin pourquoi elle estime que son rôle est d'alerter et de faire de la prévention. 
 
Léa est partie le 11 novembre 2014. Depuis, elle aurait eu un enfant. Valérie, de son côté, fait partie du collectif Syrien ne bouge, qui rassemble des familles touchées par la radicalisation.  
 
Elle dit avoir rétabli une communication fonctionnelle avec sa fille, mais avoue ne jamais discuter de religion. « On parle beaucoup plus de choses banales de tous les jours, dont on pourrait parler avec n'importe qui », dit Valérie.  
 
Soif d'idéal 
« Ils sont à la recherche d'un idéal qui est peut-être utopique, mais ils sont quand même à la recherche de cet idéal-là, affirme-t-elle. Peut-être que, dans notre pays, on ne leur donne pas [cet idéal]. Je pense que les filles sont beaucoup plus fragilisées. Il ne faut pas oublier qu'elles cherchent le prince charmant, et ces garçons se présentent toujours comme leur prince charmant. Dans le milieu familial, on dira toujours qu'on fait tout ce qu'il faut pour nos enfants, bien sûr, mais on n‘est pas dans leur tête ni leur corps. Ils ne sont pas obligés d'avoir les mêmes idées, les mêmes envies et la même future vie que nous on a eue. Peut-être qu'elle avait besoin de se sentir en sécurité auprès d‘un garçon, et ce garçon lui a certainement prouvé à 99 % qu'effectivement, il pourrait faire attention à elle. Peut-être que le monde dans notre pays leur faisait peur. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Embrigadée sur le web
HYPERLIEN - Syrien ne bouge sur le web
HYPERLIEN - Malgré Eux sur le web

Santé

Simulation médicale : du théâtre pour étudiants en médecine

Pierre Laramée et Martine Pype-Rondeau
Pierre Laramée et Martine Pype-Rondeau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Des situations fictives, créées de toutes pièces avec des comédiens dans les rôles des patients ou de leurs proches, sont désormais utilisées pour former les médecins aux situations d'urgence. L'un des plus importants centres d'apprentissage par simulation en Amérique du Nord est au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). Le cardiologue Pierre Laramée et la comédienne Martine Pype-Rondeau expliquent à Catherine Perrin en quoi l'émotion est bénéfique pour la formation médicale. 
 
Révélation 
Pierre Laramée utilise la simulation depuis trois ans pour enseigner. Il qualifie cette découverte de révélation. « Avec Martine, on peut leur montrer comment être plus humains avec les familles. On peut aussi lui faire jouer un rôle qui va un peu désarçonner les résidents, les déranger et peut-être créer chez eux une situation de détresse qui sera abordée, ensuite, dans notre débreffage, explique-t-il. D'habitude, on ne va pas dans l'émotion, on essaie de tourner autour de la science quand on veut faire apprendre quelque chose, mais parfois, on utilise le débreffage pour aider [les étudiants] à vivre des situations qu'ils sont à même de vivre un jour. » 
 
De la science et de l'improvisation 
Martine Pype-Rondeau, qui a étudié en ingénierie avant de se tourner vers le théâtre, souligne qu'il y a une grande part d'improvisation dans la simulation médicale. Je vais avoir les grandes lignes du cas médical. « Je ne suis pas médecin, mais j'ai quand même un bagage scientifique qui fait que j'ai un intérêt à savoir si c'est un cas grave, si c'est un cas lourd ou si c'est quelque chose d'assez courant, dit-elle. Ça indique un peu jusqu'où je dois amener l'émotion. Si on est dans quelque chose d'assez simple, on peut se permettre de pousser l'émotion. Les gens qui font le débreffage me disent aussi où ils veulent aller. Des fois, il y a des phrases-clés qui doivent être amenées dans l'action pour qu'après, on puisse y revenir. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Enseignement et Académie CHUM

Musique

Sous le soleil de Zaz

Zaz
Zaz     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Que la vie aille bien ou mal, qu'il fasse beau ou sombre, Zaz n'en a que pour les vibrations positives. Sur la route, un documentaire doublé d'un album en concert, relate la plus récente tournée de la chanteuse, qui l'a menée dans des pays non francophones. À quelques mois de nouveaux concerts au Québec, Zaz raconte à Catherine Perrin comment elle a adopté son attitude hop-la-vie caractéristique. 
 
Zaz sera en concert le 23 février à Montréal, le 25 février à Sherbrooke et le 26 février à Québec.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Zaz sur le web
HYPERLIEN - Zaz sur Facebook

Science et technologie

L'humain dort moins, mais plus efficacement que d'autres espèces

Une femme dort paisiblement.
Une femme dort paisiblement.     Photo : iStock

Cette semaine, au bureau des études, les journalistes scientifiques Jean-François Bouthillette et Marianne Desautels nous parlent, entre autres, du sommeil plus court, mais plus efficace de l'être humain par rapport aux autres mammifères et des effets bénéfiques du lait de vache trait la nuit. 
 
Références des sujets traités 
 
Les humains dorment moins, mais mieux que d'autres espèces – Article dans Wiley Online Library 
 
Le lait recueilli la nuit favoriserait le sommeil et diminuerait l'anxiété – Article dans le National Center for Biotechnology Information 
 
Éliminer les déserts alimentaires ne suffit pas à améliorer la santé – Article dans Public Library of Science (PLOS) 
 
Les pierres de Stonehenge pourraient venir d'un autre monument – Article dans Cambridge University Press 
 
Des espèces animales baptisées d'après des personnages de Star WarsArticle dans Le Monde

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Raphaëlle Derome sur le site de l’AJIQ
HYPERLIEN - Jean-François Bouthillette sur Twitter

Arts et culture

Petite mort à Venise : le carnet de voyage romancé de Francine Ruel

Francine Ruel
Francine Ruel     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le nouveau roman de la comédienne et auteure nous transporte dans la ville de l'amour. Elle s'en est elle-même imprégné un mois durant pour ne rien laisser au hasard dans cette histoire de voyage initiatique, mettant en scène trois femmes ayant fraîchement subi des épreuves. Francine Ruel explique à Catherine Perrin en quoi l'ouvrage est une sorte de lettre d'amour à Venise.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Petite mort à Venise sur le site du groupe Libre Expression

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1234
5
6
7891011
12
13
1415
16
1718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant