ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
242526
27
28
2930
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 23 septembre 2014


Arts et culture

Gilles Latulippe : hommage à un grand de l'humour

La comédien, auteur et humoriste Gilles Latulippe.
La comédien, auteur et humoriste Gilles Latulippe.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'humoriste, comédien et fondateur du Théâtre des variétés est mort ce matin à 77 ans. Nous recueillons les témoignages de gens qui l'ont côtoyé ou qu'il a inspirés, et écoutons des extraits d'entrevues qu'il nous a accordées. 
 
« Il n'y a pas une journée où je n'essaie pas de trouver quelque chose de drôle », avouait l'artiste à Catherine Perrin un peu plus tôt cette année. 
 
L'humoriste François Morency a fait sa première apparition télévisée à l'émission Les démons du midi, que Gilles Latulippe a coanimée. « C'est un monsieur que j'ai toujours admiré pour la longévité de sa carrière, mais aussi parce qu'il n'a jamais vraiment été soutenu par les médias ni l'intelligentsia artistique du Québec, dû au type d'humour qu'il pratiquait, affirme-t-il. Il n'a jamais fait de soirée de première, mais il remplissait son théâtre 30, 40 soirs en ligne. » 
 
« Gilles, pour moi, c'était plus qu'un grand. C'était un géant, déclare pour sa part la chanteuse et animatrice Shirley Théroux. C'était un très, très grand comédien. C'était plus que juste un comique. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - « Gilles Latulippe n'est plus » sur ICI Radio-Canada.ca
HYPERLIEN - Dernière entrevue de Gilles Latulippe à Médium large, le 18 juillet 2014
HYPERLIEN - Gilles Latulippe sur le web

Consommation

Regards sur les femmes de partout et leurs vêtements

La couverture du livre <i>Women in clothes</i>, de Sheila Heti, Heidi Julavits et Leanne Shapton, publié aux éditions Penguin Random House
La couverture du livre Women in clothes, de Sheila Heti, Heidi Julavits et Leanne Shapton, publié aux éditions Penguin Random House

Dans le livre Women in clothes, les auteures Sheila Heti, Heidi Julavits et Leanne Shapton recueillent les témoignages de 600 femmes d'origines diverses sur leur rapport aux vêtements et au corps. La journaliste et blogueuse Geneviève St-Germain et la rédactrice en chef du site Ton petit look l'ont lu. Elles nous font part de leurs impressions. 
 
 À gauche, la blogueuse Josiane Stratis tient un exemplaire du livre <i>Women in clothes</i>. À droite, la journaliste et blogueuse Geneviève St-Germain au micro de Catherine Perrin. À gauche, la blogueuse Josiane Stratis tient un exemplaire du livre Women in clothes. À droite, la journaliste et blogueuse Geneviève St-Germain au micro de Catherine Perrin. Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande 
 
« C'est beaucoup de voix sur le vêtement, sur la mode, sur ce que c'est de s'habiller, sur les complexes que certaines ont par rapport à la mode, indique Geneviève St-Germain à propos du livre. Oui, ça révèle leur état d'esprit, mais ça révèle surtout cette complexité pour les femmes qu'il y a à se demander : "Est-ce que j'ai pensé à comment m'habiller ce matin, est-ce correct de penser à comment on s'habille, est-ce que c'est important de vouloir donner telle ou telle image de soi ou est-ce que je m'en fous complètement?" » 
 
Habituée à s'adresser aux 18-35 ans dans son travail, Josiane Stratis a apprécié lire dans l'ouvrage les points de vue d'un large éventail de femmes sur la question.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Women in clothes sur le web
HYPERLIEN - Women in clothes sur Facebook
HYPERLIEN - Ton petit look sur le web
HYPERLIEN - Blogue de Geneviève St-Germain sur le Journal de Montréal

International

Soudan du sud : une dangereuse instabilité

Des réfugiés à un point de distribution de nourriture au Soudan du Sud
Des réfugiés à un point de distribution de nourriture au Soudan du Sud     Photo : Getty/AFP/SAMIR BOL

Le coordonnateur de Médecins sans frontières, Patrick Robitaille, rentre du Soudan du Sud, ce jeune État créé il y a trois ans après des décennies de guerre civile. Les affrontements ont envoyé plus de un million de déplacés sur les routes et dans les camps, l'économie ne s'est pas développée et le pays est au bord de la famine. Catherine Perrin discute avec Patrick Robitaille. 
 
« C'est une crise qui touche 1,4 million de déplacés à l'interne, 450 000 réfugiés dans un pays de 1,8 million d'habitants. On peut très bien faire un parallèle avec le Québec, où Montréal et la ville de Québec seraient déplacés, partis aux États-Unis ou le long du Saint-Laurent pour s'éloigner du conflit, explique Patrick Robitaille. Je n'ai jamais vu une situation sanitaire comme celle-là. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Médecins Sans Frontières sur Facebook

Arts et culture

Les contemporains : gros plan sur la relève en arts

Une scène de l'émission <i>Les contemporains</i>
Une scène de l'émission Les contemporains     Photo : lescontemporains.artv.ca

La série Les contemporains débute ce soir sur ICI ARTV. On y suit six artistes de la relève en arts visuels durant la création d'œuvres originales. Catherine Perrin s'entretient avec Nicolas Mavrikakis, critique d'art et membre du jury de l'émission, Jean François Bélisle, directeur du centre d'art contemporain L'Arsenal, de même que deux artistes qui participent à l'émission, Guillaume Boudrias-Plouffe et Karine Payette.  
 
Le projet est né avant la participation d'ARTV. « À l'origine, le projet était d'essayer de trouver un système de mentorat accéléré, de mettre les jeunes artistes en contact avec des artistes plus établis », explique Jean-François Bélisle. Le directeur de l'Arsenal se dit agréablement surpris du résultat. « Il y a des dynamiques vraiment intéressantes qui se sont développées. » 
 
De haut en bas et de gauche à droite : le directeur du centre d'art contemporain L'Arsenal, Jean François Bélisle, le critique d'art Nicolas Mavrikakis, et les artistes Guillaume Boudrias-Plouffe et Karine Payette. De haut en bas et de gauche à droite : le directeur du centre d'art contemporain L'Arsenal, Jean François Bélisle, le critique d'art Nicolas Mavrikakis, et les artistes Guillaume Boudrias-Plouffe et Karine Payette. Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande 
 
« Le but, c'était aussi de montrer aux gens que la pratique artistique est une vraie démarche. Ce n'est pas simplement un coup de cœur du moment, souligne Nicolas Mavrikakis. Je pense qu'il y avait un désir de démystifier totalement ce qu'est la création. [...] Les gens ont une idée très bizarre de l'art contemporain, encore, de nos jours. On en parle très peu dans les médias. » 
 
Les deux artistes gardent de bons souvenirs de leur expérience. « Quand on se sentait un peu trop envahi pour créer, on le disait, note Karine Payette. C'était vraiment dans un dialogue respectueux. » 
 
« Je n'ai pas senti la pression des gens qui nous entouraient autant que la pression qu'on s'imposait nous-mêmes à vouloir réussir quelque chose », ajoute Guillaume Boudrias-Plouffe.  
 
Les contemporains est diffusée les mardis à 21 h sur ICI ARTV. L'émission fait l'objet d'une exposition au Musée d'art contemporain de Montréal jusqu'au 28 septembre, puis à l'ARTVstudio jusqu'au 8 novembre. Karine Payette et Guillaume Boudrias-Plouffe participeront à la Foire d'art contemporain de Saint-Lambert du 16 au 19 octobre. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les contemporains sur le web
HYPERLIEN - Guillaume Boudrais-Plouffe sur le web
HYPERLIEN - Karine Payette sur le web
HYPERLIEN - Nicolas Mavrikakis sur le web

Science et technologie

Climat : une chercheuse avec les manifestants

La biologiste, spécialiste des forêts tropicales, professeure et chercheuse Catherine Potvin.
La biologiste, spécialiste des forêts tropicales, professeure et chercheuse Catherine Potvin.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le sommet des Nations unies sur les changements climatiques a lieu aujourd'hui à New York. En prévision de cet événement, des centaines de milliers de personnes ont marché dans le monde, dimanche, pour réclamer des mesures. Catherine Potvin, biologiste, spécialiste des forêts tropicales, professeure et chercheuse, a participé à la marche de Montréal. Catherine Perrin la reçoit.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Manifeste Parce qu'aujourd'hui, c'est demain, signée par 55 chercheurs canadiens
HYPERLIEN - Une vision intrépide sur le web
HYPERLIEN - Dialogues pour un Canada vert sur Facebook
HYPERLIEN - Le sommet 2014 sur les changements climatiques du Secrétaire général des Nations unies sur le web

Environnement

Des arbustes méconnus qui agrémentent nos automnes

Pendant que plusieurs espèces d'arbres perdent leurs feuilles, d'autres revêtent leurs plus beaux atours pour l'automne. La canneberge, le houx verticillé, l'if, l'épine-vinette, le fusain européen, le pimbina et le bourreau des arbres ont présentement fière allure, et l'on peut même encore en planter. Pierre Gingras dit tout sur ces plantes automnales.

EN COMPLÉMENT

Art de vivre

La chasse, une affaire de filles

Megan Alair et Julie Lambert dans le documentaire <i>Un film de chasse de filles</i>, de Julie Lambert
Megan Alair et Julie Lambert dans le documentaire Un film de chasse de filles, de Julie Lambert     Photo : Julien Fontaine

Traditionnellement, la chasse est considérée comme une activité virile. Mais depuis 10 ans, le nombre de permis de chasse demandés par les femmes a doublé. La réalisatrice Julie Lambert s'est penchée sur la féminisation de la chasse dans le documentaire Un film de chasse de fille. Catherine Perrin la reçoit, de même qu'Hélène Larente, directrice de la ZEC Dumoine et coordonnatrice du programme La chasse au féminin. 
 
Le programme La chasse au féminin est un programme de formation pour femmes ouvert tant aux débutantes qu'à celles qui ont déjà des connaissances de base. Le temps d'une fin de semaine, les participantes apprennent les rudiments de la chasse au cerf, à l'ours ou à l'orignal. 
 
« En général, les hommes sont plus fonceurs. Ils vont prendre plus de risques. Les femmes sont plus patientes », souligne Hélène Larente, qui pratique elle-même la chasse depuis l'âge de 12 ans. 
 
Julie Lambert se met elle-même en scène dans Un film de chasse de filles. On l'y voit elle-même faire ses premiers pas en tant que chasseuse. « Je voulais vraiment comprendre ce qui fait briller les yeux des chasseurs, dit-elle. Je me suis dit : "je vais me rendre le plus loin possible", mais jusqu'à la dernière minute, je doutais. Je me disais : "est-ce que je vais être capable de le faire?" »  
 
Un film de chasse de fille est en location jusqu'au 25 septembre sur la plateforme EXTRA d'ICI Tou.TV. Le film sera ensuite projeté un peu partout dans la province : le 9 octobre à Bonaventure, le 10 octobre à Mont-Louis, les 12 et 17 octobre à Québec, les 20 et 21 octobre à Montréal, le 14 novembre à Rouyn-Noranda et le 16 novembre au Témiscamingue.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Un film de chasse de filles sur le web
HYPERLIEN - Un film de chasse de filles sur Facebook

Santé

Urgences : des patients plus âgés

Employés dans un corridor d'hôpital
Employés dans un corridor d'hôpital     Photo : iStockphoto/VILevi

Le commissaire à la santé et au bien-être a publié cette semaine un rapport sur l'évolution des urgences au Québec de 2003 à 2013. Le document révèle notamment que les patients qui s'y rendent sont de plus en plus âgés. Alain Vadeboncoeur, chef de l'urgence à l'Institut de cardiologie de Montréal et blogueur à L'actualité, analyse les conclusions du rapport.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Rapport Les urgences au Québec : évolution de 2003-2004 à 2012-2013
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
1516171819
20
21
22
23
242526
27
28
2930
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant