ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Science et technologie

10 ans de Twitter : le réseau social qui a changé nos communications

Le mercredi 16 mars 2016

Michelle Blanc et Geneviève Pettersen
Michelle Blanc et Geneviève Pettersen     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Il y aura une décennie le 21 mars que Jack Dorsey, fondateur de Twitter, a envoyé le premier gazouillis sur le réseau de microblogage. Aujourd'hui, l'outil transporte 500 millions de messages par jour. La stratège Michelle Blanc, le journaliste Sébastien Bovet, l'auteure Geneviève Pettersen et Jon Trzcienski, directeur du marketing du Canadien, parlent à Catherine Perrin des bonnes et des moins bonne choses que Twitter a apportées.  
 
Internet en direct 
Michelle Blanc a été l'une des premières grandes utilisatrices du réseau social. Elle compte aujourd'hui 50 000 abonnés et est elle-même abonnée à 25 000 comptes. « La grosse contribution de Twitter au monde, ça a été le web en temps réel », dit-elle, citant comme exemple la mort du chanteur Michael Jackson, en 2009. Les internautes pouvaient alors y trouver davantage de nouvelles à ce propos que sur les sites des grands médias.  
 
Comme un journal 
« Ça me sert de fil de presse, souligne Sébastien Bovet. C'est comme un journal que je lis le matin en me levant. [...] Twitter nous permet d'avoir des yeux partout. » Il précise toutefois que tous les types de comptes Twitter ne sont pas égaux. « C'est totalement inutile pour suivre les politiciens. Les gazouillis de politiciens sont une succession de photos de soupers spaghettis avec les Chevaliers de Colomb ou de remises de médailles. » 
 
Gare aux dérapages 
« Il y a des sujets qui dérapent sur Twitter, prévient Geneviève Pettersen. Tous les sujets liés au féminisme, ça, on peut être assurément certain que ça va générer son lot de gazouillis haineux. Toutes les questions liées à la maternité, aussi. Les questions liées à la condition féminine sont des sujets très sensibles. Les questions politiques aussi : sur le [groupe armé] État islamique, par exemple, les commentaires racistes pullulent... » 
 
Créer un lien 
Jon Trzcienski lève le voile sur l'utilisation commerciale de Twitter : « C'est une manière pour nous d'offrir de l'information en temps réel sur des blessures, sur des échanges, mais aussi de partager des informations un peu plus cocasses. Ça crée un lien vraiment intéressant. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

17 janvier 2017

On pourrait bientôt réparer des caries avec des cellules souches

17 janvier 2017

Médecine : pas facile, la recherche sur des médicaments au brevet échu

17 janvier 2017

La renaissance du blé québécois

10 janvier 2017

Le ver de terre, menace destructrice pour les forêts

10 janvier 2017

Cancer : un traitement prometteur en immunothérapie

3 janvier 2017

À la rencontre de la mésange