ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h  
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Santé

10 trucs pour changer la perception des enfants sur la nourriture

Le mardi 1 mars 2016

Un père cuisine avec ses enfants.
Un père cuisine avec ses enfants.     Photo : iStock

Même si on leur dit le contraire, les enfants continuent d'associer la nourriture santé au mauvais goût et la malbouffe au plaisir. Cette réalité peut donner un mal de tête aux parents consciencieux. La critique gastronomique Lesley Chesterman leur donne des trucs pour renverser la tendance et faire rimer valeur nutritive avec bon goût. 
 
« C'est important, quand on parle aux enfants, de dire que tout est délicieux », dit Lesley Chesterman, selon qui les enfants demeurent malgré tout hautement intéressés par l'activité de manger. « Il faut juste y goûter dans un plat qui est bon. Peut-être que ce n'est pas le bon moment de leur vie, mais peut-être qu'un jour ils l'aimeront. Les couleurs aussi jouent un rôle important dans l'appréciation d'un plat. » 
 
Les trucs de Lesley Chesterman  
1. Amenez les enfants au supermarché avec vous et prenez le temps de leur présenter les aliments, même ceux que vous n'achetez pas.  
 
2. Cuisinez avec les enfants. Ce n'est pas facile, mais c'est essentiel. Si les enfants coupent les poivrons et les oignons, ils seront plus impliqués dans le processus et moins portés à refuser les aliments qu'ils ont préparés eux-mêmes.  
 
3. Arrêtez de considérer les légumes comme l'ennemi numéro un et la malbouffe comme une récompense. 
 
4. Donnez la chance au coureur : ça prend au moins 15 essais au bâton pour qu'un enfant aime une nouvelle saveur. 
 
5. Apprenez aux enfants ce qu'il y a dans leurs aliments, ne serait-ce que pour leur donner le sens des proportions, par exemple, en leur disant que 4 g de sucre équivaut à une cuillère à thé. 
 
6. Amenez-les au restaurant pour leur montrer à quel point les légumes et les aliments « santé » peuvent être merveilleux.  
 
7. Et s'ils aiment tout? Tant mieux! Reste à les éduquer sur la grosseur des portions et ce qu'ils peuvent avaler en toute modération. 
 
8. Rendez le processus de la préparation des repas agréable en leur demandant leurs opinions. Demandez-leur de choisir une recette sur Internet. Regardez les émissions de cuisine avec les enfants. 
 
9. Goûtez, goûtez et goûtez! Variez les saveurs, et si vous n'aimez pas un aliment (comme le poisson), il ne faut pas empêcher les enfants de le découvrir.  
 
10. Finir son assiette? Oui, il faut manger tout ce qu'il y a dans l'assiette. Le truc? Préparez de petites portions et resservez-vous au besoin!


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

25 mai 2016

Aînés : l'usage d'antipsychotiques remis en question

24 mai 2016

La glande thyroïde, un thermostat à surveiller

17 mai 2016

De nouveaux médicaments contre le cholestérol posent un problème de prix

17 mai 2016

Guérir est humain : remettre la personne au coeur des soins

10 mai 2016

Gare aux forfaits d'analyses de laboratoire

10 mai 2016

Synchronie sociale : des connexions insoupçonnées entre nos cerveaux