ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Science et technologie

Comment les réseaux sociaux affectent vraiment notre humeur

Le mardi 1 mars 2016

Une jeune femme vit des émotions fortes en consultant Facebook.
Une jeune femme vit des émotions fortes en consultant Facebook.     Photo : iStock/Diego Cervo

Une nouvelle étude contredit l'hypothèse voulant qu'être témoin du bonheur d'autrui sur les réseaux sociaux pousse à se sentir malheureux. Au contraire, l'humeur de nos contacts virtuels se propagerait : les publications positives encourageraient la bonne humeur, tandis que les publications négatives accroîtraient la mauvaise humeur. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Patrick Masbourian en quoi cette étude prouve l'importance de bien choisir ses amis Facebook. 
 
Durant sept jours, des chercheurs de l'Université Cornell, aux États-Unis, ainsi que des chercheurs engagés par le réseau Facebook ont manipulé le fil d'actualité Facebook de 689 000 utilisateurs du réseau social à leur insu. Le nombre de contenus positifs vus par un groupe a été augmenté, tandis qu'il a été réduit pour un autre groupe. La même démarche a été menée pour les contenus négatifs. 
 
Lien direct 
« Quand les expressions positives étaient réduites sur le fil Facebook des utilisateurs, les gens avaient tendance à produire moins de messages positifs sur Facebook. La même chose pour les émotions négatives : quand les expressions négatives étaient réduites, les gens avaient tendance à produire moins de messages négatifs, indique Sonia Lupien. On a même découvert un effet d'encouragement : lorsqu'on réduisait les contenus négatifs, les gens avaient tendance à augmenter le nombre de leurs messages positifs. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

23 août 2016

Les bébés plus entreprenants quand les parents sont présents

23 août 2016

Carpe asiatique : portrait d'une invasion

18 août 2016

Rio 2016 : Patrick Hickey, tache de la semaine selon Marie Grégoire

18 août 2016

Pourquoi les forfaits cellulaires coûtent si cher

17 août 2016

L'objectivité mensongère de la cartographie en ligne

16 août 2016

À la recherche du saumon estuarien dans la baie d'Ungava