ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Et si on créait un système politique pour les animaux?

Le vendredi 9 décembre 2016

Valéry Giroux
Valéry Giroux     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Des chats citoyens à part entière, des pigeons résidents permanents, des ours membres d'une nation souveraine... Ces propositions sont au coeur du livre des philosophes Sue Donaldson et Will Kynlicka, Zoopolis : une politique des droits des animaux, qui explore de nouvelles façons pour l'humain de mieux veiller sur le royaume animal. Valéry Giroux, coordonnatrice du Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal, explique à Catherine Perrin que sous des dehors fantaisistes, l'ouvrage suggère des solutions actives à la maltraitance animale. 
 
« Les auteurs proposent que les catégories avec lesquelles nous sommes familiers, les différents statuts politiques qu'on connaît bien dans la justice humaine – la citoyenneté, la résidence permanente et les nations souveraines – puissent très bien s'appliquer à tous les êtres sensibles », souligne Valéry Giroux. 
 
Des distinctions claires pour des droits clairs
 
Selon cette idée, les animaux domestiques seraient citoyens à part entière, puisqu'ils partagent déjà notre quotidien. Les animaux qui dépendent de nous sans démontrer d'intérêt à entrer en relation avec nous, comme les pigeons ou les écureuils, seraient résidents permanents. Les animaux sauvages, eux, constitueraient des nations souveraines.  
 
« C'est un découpage qui règle nos obligations à nous envers [les animaux]. C'est un peu normal qu'on parte de nos catégories », postule la spécialiste.  
 
Elle conclut : « Ça prend une justification pour discriminer et ça ne suffit pas de dire : Vous n'appartenez pas à l'espèce humaine. On sait très bien que des critères comme celui-là, purement biologiques, ont permis des discriminations historiques abominables. »


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises