ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

International

Convention démocrate : vendre Hillary Clinton aux partisans de Bernie Sanders

Le lundi 25 juillet 2016

La candidate à l'investiture démocrate Hillary Clinton
La candidate à l'investiture démocrate Hillary Clinton     Photo : Reuters/Scott Morgan

« Les Américains en ont assez des politiciens de carrière. Ils pourraient être tentés de faire un doigt d'honneur au système en élisant Trump. Mme Clinton doit se sortir de cette image de politicienne de carrière, mais ce ne sera pas facile, parce que sa principale force est l'expérience. » À l'occasion de l'ouverture de la convention d'investiture démocrate à Philadelphie sur un fond de controverse, Frédérick Gagnon, titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand, estime que la victoire n'est pas acquise pour Hillary Clinton, parce que « les gens n'ont pas confiance en elle ». 
 
Une fuite orchestrée par WikiLeaks a révélé vendredi le parti pris de la direction des démocrates envers Hillary Clinton, bien qu'en principe le parti doit demeurer neutre. Dans un message intercepté, le directeur des communications Luis Miranda va jusqu'à suggérer de remettre en question la foi de Bernie Sanders – de confession juive – pour faire dérailler sa campagne. 
 
Elizabeth Plank, journaliste à Vox, explique que la controverse des courriels de la direction du parti joue contre les démocrates. « Aujourd'hui, ce sont des points pour Donald Trump. Depuis la publication des courriels, il invite les partisans de Sanders à voter pour les républicains. C'est la dernière chose que Bernie Sanders et Hillary Clinton veulent. » 
 
Selon Graham Fox, président et chef de la direction de l'Institut de recherche en politiques publiques, on devrait assister à un changement de cap dans la stratégie du camp Clinton. « Ce ne sera pas possible de rendre les Américains amoureux d'Hillary Clinton dans les prochains mois. Le message sera plutôt : "Vous ne voulez pas que je vienne manger chez vous le soir, mais je vais quand même m'occuper de vos affaires avec un sérieux et un souci pour vous que l'autre candidat [Donald Trump] n'a pas." » 
 


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 avril 2017

Une Québécoise au coeur de la lutte antimine en Somalie

22 mars 2017

Le Japon, enclave monoculturaliste parmi les flux migratoires

15 mars 2017

Laura Codruta Kovesi, icône de la révolte roumaine

9 mars 2017

Famines : un ancien sociologue de l'ONU blâme les multinationales

8 mars 2017

Disparition du vol MH370 : « On nous a menti »

3 mars 2017

Oprah, future candidate présidentielle?