ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Du sport plus qu'extrême : des athlètes aux visées surhumaines

Le jeudi 7 avril 2016

De gauche à droite et de haut en bas : Lysanne Richard, Normand Piché, Patrick Charlebois et Yvan L'Heureux
De gauche à droite et de haut en bas : Lysanne Richard, Normand Piché, Patrick Charlebois et Yvan L'Heureux     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Dans leurs temps libres, ils traversent des chaînes de montagnes, tentent de relier les continents à la nage, plongent de l'équivalent d'un immeuble de six étages ou courent plusieurs marathons coup sur coup. Yvan L'Heureux, Lysanne Richard, Normand Piché et Patrick Charlebois cherchent à relever des défis qui posent des dangers pour leur vie. Ils expliquent à Philippe Desrosiers comment la passion leur permet d'oublier les inquiétudes de leurs proches. 
 
Yvan L'Heureux participera en juillet à la course TransPyrenea, lors de laquelle il traversera les Pyrénées sur une distance de 9000 km. « On est tous des êtres humains avec les mêmes limites. Le but, c'est d'aller plus loin que soi, de se prouver d'abord à soi-même qu'on est capable de le faire, et ensuite, il y a toujours quelqu'un pour emboîter le pas, dit-il. C'est vraiment l'idée de défier plusieurs facettes de l'humain que j'ai aimée, dans ça. [...] Quand on est prêt, on est capable de réussir. » 
 
Au-delà de la peur 
Lysanne Richard compte parmi les cinq meilleures plongeuses de haut vol de la planète. Elle est la seule représentante du Canada sur le circuit international. « C'est vrai que la peur fait partie de mon sport, mais c'est aussi ce qui m'attache à mon sport, indique-t-elle. J'aime vraiment aller au-delà de la peur. C'est aussi cette peur qui nous donne le sentiment d'accomplissement. C'est vraiment un défi de le faire, donc, quand on réussit, on est super épanoui et ça crée une dépendance. On a envie de continuer, de s'accomplir davantage. » 
 
Le confort dans l'inconfort 
Patrick Charlebois est le premier Canadien à s'inscrire au World Marathon Challenge. En janvier 2017, il tentera de compléter sept marathons en sept jours sur chacun des continents. « En ce qui me concerne, c'est une continuité. J'ai déjà plusieurs marathons à mon actif, dit-il, précisant ne pas avoir hésité une seconde lorsqu'il a entendu parler de ce défi, l'hiver dernier. Ce qu'on fait, c'est d'apprendre à être confortable et inconfortable. C'est sûr qu'éventuellement, le physique va prendre le second plan par rapport au mental. [...] En 36 heures, on va avoir 3 marathons, donc très peu de sommeil, très peu de temps pour s'alimenter et pour s'hydrater. » 
 
Plein potentiel 
Normand Piché veut devenir le premier Nord-Américain à relier les cinq continents à la nage en 80 jours. Il compte amorcer ses traversées le 21 août prochain. « Mon plus grand défi, c'est en fait la distance la plus courte : la traversée dans le détroit de Behring. L'eau est glaciale, il y a des vents assez importants, des courants chaotiques », affirme-t-il. Il a eu l'idée de ce défi après une visite aux Jeux olympiques de Sotchi, en 2014. « C'est véritablement là que j'ai été inspiré par les athlètes, par leur parcours, et par l'envie de faire quelque chose qui me permettrait d'atteindre moi aussi mon plein potentiel. »


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises