ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

L'inégalité des revenus, un enjeu économique et démocratique

Le lundi 4 janvier 2016

France St-Hilaire, vice-présidente à la recherche de l'Institut de recherche en politiques publiques, et Alain Noël, professeur de science politique à l'Université de Montréal
France St-Hilaire, de l'Institut de recherche en politiques publiques, et Alain Noël, professeur à l'Université de Montréal     Photo : ICI Radio-Canada/Louis-André Bertrand

Lundi à 12 h 18, première journée de travail de 2016. C'est le moment où les dirigeants des grandes entreprises canadiennes auront fait autant d'argent que le salaire annuel moyen des autres travailleurs du pays, selon le Centre canadien de politiques alternatives. France St-Hilaire, vice-présidente à la recherche de l'Institut de recherche en politiques publiques (IRPP), et Alain Noël, professeur de science politique à l'Université de Montréal, expliquent pourquoi les écarts de richesse sont une source de préoccupation. 
 
Selon les estimations, le « 1 % » des Canadiens les mieux nantis va percevoir 12 % de la richesse au pays cette année. En 2000, ce pourcentage se chiffrait à 8 %. « Ils reçoivent, dans une année, 12 % du revenu généré par l'ensemble des Canadiens, mais leurs possessions sont beaucoup plus importantes que 12 %. Si vous recevez 12 % du revenu national, vous avez l'occasion d'en amasser un peu », explique M. Noël. 
 
« Les études de l'OCDE montrent que les inégalités de revenu en croissance nuisent à la croissance économique », affirme Mme St-Hilaire. « Outre les questions économiques, ça nuit à la démocratie, ajoute Alain Noël. Les très très riches se sont créé un système d'impôt parallèle où ils ne paient pas les impôts que le salarié moyen paie grâce à des échappatoires fiscales qui sont créées par des politiciens qu'ils financent abondamment. Les préférences de nos élus ressemblent de plus en plus à celles des très riches. Au Québec, les chefs de nos partis, à part Françoise David, font partie du 1 %. » 
 
Référence : 
Income Inequality: The Canadian Story, de David Green, W. Craig Riddell et France St-Hilaire (IRPP, 2016) 
 
The Pay Clock: CEO vs Average Pay in Canada 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises