ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Environnement

COP21 : les grandes décisions risquent de se prendre en coulisses

Le vendredi 27 novembre 2015

François Tanguay, Chantal Shrivastava et Hugo Séguin
François Tanguay, Chantal Shrivastava et Hugo Séguin     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La 21e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques débutera lundi à Paris. Les États tenteront d'arriver à un accord pour limiter à 2 °C le réchauffement climatique, mais en marge des discussions, des organismes et des intervenants de toutes sortes auront l'occasion de faire des gestes concrets pour réduire l'utilisation d'énergies fossiles. La journaliste Chantal Srivastava, le consultant et éditorialiste François Tanguay et le chercheur Hugo Séguin expliquent à Catherine Perrin à quoi l'on peut s'attendre de ces décideurs de l'ombre. 
 
L'autre COP 
« Il y a deux COP, deux conférences en une : il y a la conférence des diplomates, et il y a la conférence de ce que j'appelle la planète climat, explique Hugo Séguin. Ceux qui sont dans l'action viennent durant ces grandes conférences-là. [...] Aux Nations unies, on s'est bien rendu compte que ça n'avançait pas suffisamment du côté des pays, alors on donne de plus en plus de place et d'encouragement aux niveaux subalternes de gouvernance. » 
 
Les villes s'en chargent 
« Les villes ont maintenant un minisommet à l'intérieur du sommet permanent, indique François Tanguay. Je dirais que les villes sont un acteur incontournable, majeur. Parce qu'au-delà des ententes et des signatures de conventions, sur le terrain, il y a plein de choses qui se font de façon bilatérale, et moi, c'est ce qui m'intéresse. [...] Ça ne prend pas nécessairement un traité pour faire une entente entre deux pays, entre deux villes. » 
 
Chantal Srivastava estime qu'un fort pourcentage de la lutte contre les changements climatiques se réalise sans la présence des gouvernements. « La diplomatie internationale a fait de grandes choses, mais dans le domaine du climat, ça stagne beaucoup, observe-t-elle. Pensez-y concrètement : la municipalité où vous habitez, c'est celle qui déneige vos rues, qui ramasse vos ordures, qui vous fournit de l'eau... À partir du moment où l'environnement devient une priorité pour ces instances-là, on commence à s'attaquer au problème à la base. » 
 
Programmation spéciale sur ICI Radio-Canada Première 
Une émission spéciale de L'heure du monde sur la Conférence des Nations Unies sur les changements climatique sera diffusée le 30 novembre de 18 h à 20 h. L'émission Les années lumière sera également diffusée chaque jour du 7 au 11 décembre à 11 h 30 et à 19 h 30 (HE) en direct de Paris.  
 
Consultez également le site spécial d'ICI Radio-Canada Première sur Paris Climat 2015!


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

28 février 2017

Les défis du compostage

2 janvier 2017

En matière d'environnement, « on a tous un pouvoir d'action »

23 août 2016

La transition écologique, mode d'emploi

14 juin 2016

Mythes et réalités au sujet des plantes grimpantes

25 mai 2016

Une vérité qui dérange, 10 ans plus tard : entre l'urgence et le plafonnement

26 avril 2016

L'ex-dirigeant de Rona veut ramener l'humain dans les affaires