ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Santé

La thérapie par l'aventure pour soigner les problèmes de santé mentale

Le lundi 14 septembre 2015

Jean-Philippe LeBlanc, Saïd Medouni et Marc-Olivier Castonguay
Jean-Philippe LeBlanc, Saïd Medouni et Marc-Olivier Castonguay     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'organisme Face aux vents offre à de jeunes adultes souffrant de problèmes de santé mentale des expéditions pour les aider à prendre du mieux. Le groupe s'occupe de la logistique matérielle et organisationnelle d'expéditions en plein air et de randonnées auxquelles des patients et leurs cliniciens prennent part. Catherine Perrin reçoit le fondateur de Face aux vents, Jean-Philippe LeBlanc, l'ergothérapeute Marc-Olivier Castonguay et un ancien participant à une expédition, Saïd Medouni. 
 
« Ce n'est pas tant le stress en soi qui va être positif ou négatif que la manière dont la personne [qui participe à une expédition] va gérer celui-ci, précise Jean-Philippe LeBlanc. C'est ce qui fera que la personne utilisera ce qu'elle a vécu comme un facteur potentialisant. Elle va se dire : "J'ai vécu telle chose durant l'expédition. Comment puis-je transférer cet apprentissage-là dans ma vie par la suite?" » 
 
Des apprentissages réutilisables 
« On remarque un changement chez la plupart des jeunes qui vivent cette expérience-là », fait remarquer Marc-Olivirer Castonguay, dont la clinique Jeunes adultes psychotiques, opérée par le Centre hospitalier de l'Université de Montréal, utilise les services de Face aux vents. « On arrive à travailler sur les difficultés dans un groupe de discussion à la fin de chaque journée. On peut ensuite utiliser les apprentissages pour commencer un nouvel emploi ou retourner aux études et vraiment se reconstruire une confiance en soi. »  
 
Saïd Medouni a vécu l'expérience en 2012 et il ne s'en trouve que mieux. Il a aujourd'hui un emploi, une conjointe et un appartement. « Ça m'a vraiment fait du bien, dit-il. L'estime de soi s'est reconstruite graduellement. Depuis l'époque, ça n'a pas cessé. Je suis arrivé au point où je fonctionne très bien. Ça a été un tournant. [...] Une petite ascension de montagne, ça peut paraître comme n'étant rien, mais si l'on extrapole un peu, c'est un peu le cheminement de la vie. Tout le temps des petits défis, tout le temps des petites victoires... C'est ce qui fait qu'aujourd'hui je suis au point où j'en suis. Je suis très heureux. »


EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Face aux vents sur le web
HYPERLIEN - Face aux vents sur Facebook
Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 avril 2017

Garder son cordon ombilical pour mieux guérir dans l'avenir

4 avril 2017

Ces médicaments qu'on prescrit encore malgré les dangers

28 mars 2017

Les trolls, des sadiques qui attaquent en groupe

23 mars 2017

Un langage révolutionnaire pour communiquer avec les autistes

21 mars 2017

L'épuisement parental : quand les parents n'en peuvent plus

17 mars 2017

Un village sur mesure pour les gens atteints de maladies cognitives