ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
8
9
101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 9 février 2016


Société

Se lever plus tôt pour une vie plus riche

Sonia Duguay, Audrée Archambault et Matthieu Stréliski
Sonia Duguay, Audrée Archambault et Matthieu Stréliski     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Ils choisissent de se lever à 5 h, voire avant, pour avoir le temps de faire du sport, de lire, de méditer, de fixer leurs objectifs pour la journée ou simplement pour prendre du temps pour eux. La blogueuse Audrée Archambault, la chargée de projet Sonia Duguay et le cofondateur de Creative Mornings Matthieu Stréliski discutent avec Catherine Perrin des avantages d'être lève-tôt.  
 
Audrée Archambault et Matthieu Stréliski ont tous deux adopté ce rythme de vie quand les enfants sont arrivés dans leur vie. « Je n'avais plus de temps pour moi. J'avais la chance que ma fille dorme le matin. Je me suis dit : "Je me réveille avant elle", raconte Matthieu. Ça s'est fait naturellement, ce n'était pas une décision, j'ai toujours été relativement lève-tôt, même enfant. Je me suis dit : "C'est ce temps-là qui va me permettre de faire des choses." [...] C'est juste une façon de réorganiser son temps pour avoir du temps de qualité et être disponible pour les bons moments. J'ai un meilleur équilibre de vie. » 
 
Prendre de l'avance 
Audrée a la garde de son neveu. « J'ai dû réorganiser ma façon de vivre. J'ai décidé de me lever au moins une heure une heure trente avant tout le monde dans la maison. S'il me réveille à 7 h 15 et que je dois l'habiller, le faire déjeuner et l'amener à la garderie alors que je ne suis pas réveillée, je suis de mauvaise humeur, je suis impatiente, explique-t-elle. Je prends le temps, je médite. Des fois, j'écris un peu dans mon journal. Je prends ma douche doucement, je prends le temps de me maquiller lentement en écoutant les séries de la veille sur Tou.tv, j'écris un petit peu, je regarde mes courriels, les réseaux sociaux, et je suis prête pour la journée. [...] Ça m'arrive de snoozer, mais quand je le fais, je m'en veux pour toute la journée. Pas parce que je me sens coupable, mais parce que ma journée ne se passe pas bien. » 
 
Très, très lentement 
Sonia Duguay n'a pas eu besoin d'enfants pour prendre cette habitude. « Pour moi, c'est très tôt, à 4 h 30. Je consulte mon fil d'actualité Twitter. Je pars la journée très, très lentement. J'ai besoin de ça, dit-elle. Je connais des excités, des gens qui, eux, sont très stressés le matin. [...] Moi, c'est quelque chose qui me rend très heureuse, dans la vie, de prendre mon temps et d'avoir le plus de temps possible. De voir le soleil se lever, par exemple, de sentir que la ville est encore un peu endormie et que moi, j'ai encore trois heures devant moi avant de partir pour le travail. Quand j'arrive au boulot, je suis vraiment prête à travailler. Je suis dans mon élément et j'ai atteint mon apogée. » 
 
Le livre Miracle Morning : Tout se joue avant 8 heures paraîtra le 10 mars.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - The Miracle Morning sur le web
HYPERLIEN - Elle M
HYPERLIEN - Creative Mornings sur le web

Société

La meute, le groupe anti-islam qui voulait devenir force politique

Le groupe La meute s'oppose à l'islam radical, qu'incarne selon lui les migrants syriens que le Canada accueille.
Le groupe La meute s'oppose à l'islam radical, qu'incarne selon lui les migrants syriens que le Canada accueille.     Photo : Reuters/Alkis Konstantinidis

Un groupe Facebook lancé par un vétéran des Forces armées canadiennes s'oppose à l'arrivée des migrants syriens. De plus en plus populaire, il souhaite devenir un véritable mouvement politique, mais son chef peine à éviter les élans de nationalisme ethnique parmi ses membres. Le journaliste David Rémillard explique à Catherine Perrin le fonctionnement du groupe. 
 
« Si on va faire un petit tour dans [la liste] des membres, on se rend compte que certains sont proches de Pegida Québec, qui assume beaucoup plus son nationalisme, presque ethnique. On voit aussi des gens proches du Front national du Québec, qui se réclament du Front national français », explique David Rémillard, qui chiffre le nombre de membres à environ 23 000. 
 
L'œuvre d'une seule personne 
À propos d'Éric Corvus, fondateur du groupe, le journaliste explique : « C'est quelqu'un qui est allé deux fois en Afghanistan, quelqu'un de la région de Québec, qui a été en déployé en 2004 et en 2007. Il ne s'en cache pas. Il souffre depuis d'un syndrome de stress post-traumatique, mais ça ne l'empêche pas de fonctionner. [...] La meute s'axe beaucoup autour de lui. C'est beaucoup lui qui intervient. Il se met en scène. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La Meute vue de l''intérieur sur le site de GAPPA
HYPERLIEN - David Rémillard sur Twitter

Société

Récemment à l'émission : Roy Dupuis au coeur d'un conflit d'identité

Émile Schneider, Onur Karaman et Roy Dupuis
Émile Schneider, Onur Karaman et Roy Dupuis     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le comédien tient l'un des rôles principaux dans le nouveau film du réalisateur d'Onur Karaman. L'œuvre raconte la réconciliation d'un jeune homme d'origine turque, adopté par des parents québécois, avec ses origines et avec son passé. Roy Dupuis, Onur Karaman et le comédien Émile Schneider parlaient à Catherine Perrin de l'importance du non-dit dans le film le 28 janvier dernier. Réécoutez l'entrevue complète ici.

Arts et culture

L'Union des artistes plaide pour la diversité

Sophie Prégent
Sophie Prégent     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Les inégalités entre hommes et femmes et la sous-représentation des personnes de couleur aux Oscars continuent de faire la manchette à Hollywood. Sophie Prégent, présidente de l'Union des artistes, rend compte à Catherine Perrin de l'état de ces dossiers au Québec. Elle dévoile également les chiffres d'un sondage sur l'appui de la population québécoise aux artistes.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Union des artistes sur le web
HYPERLIEN - Sophie Prégent sur Twitter

Santé

Comment le stress peut causer une dépendance à l'alcool

Des verres d'alcool
Des verres d'alcool     Photo : iStock

Des études montrent les effets positifs d'une consommation modérée d'alcool, mais le stress peut changer ces bienfaits en dépendance. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, profite du Défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean-Lapointe pour inviter les auditeurs à porter attention à l'état émotif dans lequel ils se trouvent quand ils consomment. 
 
« La première chose à comprendre, c'est que la consommation d'alcool ou d'autres drogues active un système dans le cerveau qu'on appelle le système de récompense. Ce système fonctionne à cause d'un neurotransmetteur qui s'appelle la dopamine, explique Sonia Lupien. C'est le fait qu'on active la dopamine dans le système de récompense qui nous donne cette impression d'euphorie quand on a pris une drogue ou de l'alcool. [...] Les études montrent que quand votre système de récompense est activé trop souvent, il développe une dépendance. » 
 
Effet multiplié 
La chercheuse poursuit : « Quand vous êtes stressé, vous produisez une hormone qui s'appelle un glucocorticoïde. Son meilleur ami est la dopamine. Alors, quand le glucocorticoïde est élevé à cause du stress, il va augmenter la dopamine, et ça va potentialiser l'effet de la dopamine sur le système de récompense. [...] Si vous êtes stressés avant de prendre votre verre d'alcool, vous allez potentialiser, doubler ou tripler la dopamine produite, et donc doubler ou tripler son effet sur le système de récompense. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Sonia Lupien sur le web

Science et technologie

Février, moment idéal pour planifier son potager

Un homme aménage son potager.
Un homme aménage son potager.     Photo : iStock

La belle saison semble loin, et pourtant, c'est déjà le temps de penser à commander ses semences chez les distributeurs spécialisés. Le moment est idéal pour s'informer sur les nouveautés et pour planifier la répartition et les quantités de ce qu'on veut faire pousser. Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture, donne quelques suggestions à Catherine Perrin de semences à commander et de bons vendeurs de semences.

Société

Comment reconnaître le bon chocolat

Des chocolats
Des chocolats     Photo : iStock

À l'approche de la Saint-Valentin, amoureux et solitaires font leurs réserves de chocolat sans toujours savoir l'énorme travail qui entre dans la conception de ses formes les plus raffinées. La critique gastronomique Lesley Chesterman explique à Catherine Perrin les principes de la préparation du chocolat et enseigne comment reconnaître celui qui en vaut vraiment la peine. 
 
« Il faut prendre le temps de bien déguster un chocolat, enseigne Lesley Chesterman. Il lui faut une coquille très fine et une ganache onctueuse. Pour savoir si c'est une bonne ganache, on doit toujours voir nos traces de dents dedans. Ensuite, il y a le "crac" de la couverture – il faut entendre un petit bruit. C'est signe que le chocolat était bien tempéré. Il ne faut jamais voir le pied d'un chocolat enrobé : on ne veut pas de plaque de chocolat au fond. On veut aussi que la coquille soit uniforme de haut en bas. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Chocolats Andrée sur le web
HYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter

Santé

Une troisième révolution en santé signée Gaétan Barrette

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec
Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec     Photo : Radio-Canada

Alors que ses deux nouvelles lois controversées sont encore en plein développement, le ministre de la Santé et des Services sociaux y va d'une troisième refonte imposée du système de santé en ouvrant la voie au financement à l'activité. L'urgentologue Alain Vadeboncoeur explique à Catherine Perrin les implications d'un tel principe, ses avantages potentiels, mais aussi les risques qui y sont associés.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
8
9
101112
13
14
1516171819
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant