ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
252627
28
29
30

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 28 avril 2016


Société

Pornographie : effets mal mesurés, population mal éduquée

François Renaud, Laurie Betito et Mathieu St-Onge
François Renaud, Laurie Betito et Mathieu St-Onge     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'influence de la pornographie amène des jeunes à éprouver des problèmes de dépendance, de couple ou de dysfonction érectile. Des professionnels comme la psychologue Laurie Betito et le sexologue François Renaud remarquent la différence provoquée par l'avènement d'Internet et des appareils intelligents. En compagnie de Mathieu St-Onge, ancien dépendant à la pornographie, ils expliquent à Catherine Perrin l'importance d'une meilleure éducation sexuelle, sensuelle, érotique et relationnelle.  
 
Malbouffe 
Laurie Betito compare la pornographie à la malbouffe : consommée en petite quantité, elle ne pose pas de problème, mais présente des dangers lorsque consommée fréquemment. « Dans l'éducation sexuelle qu'on reçoit, on ne parle pas de pornographie, comme on ne parle pas de plaisir, comme on ne parle pas de consentement, déplore-t-elle. On parle de maladies transmissibles sexuellement, on parle de contraception, mais on ne parle pas de la manière de regarder la pornographie avec un oeil critique; de la part de fantasme et de réalité dans tout ça. » 
 
Confondre plaisir et excitation 
« Il y a comme un double message [qui est envoyé] : on tente de réduire l'éducation sexuelle, mais en même temps, dans les médias, on voit du sexe partout, on nous dit qu'il est important d'en avoir et d'en avoir du bon, déplore François Renaud. Selon lui, la question des effets de la pornographie peut être mieux abordée maintenant qu'on parle ouvertement des dysfonctions sexuelles. « Allez chercher quelque chose qui est plus dans le plaisir sexuel que dans l'excitation sexuelle. C'est souvent ça, le problème : on ne fait pas la différence. »  
 
Lire au lieu de regarder 
Jadis dépendant à la pornographie, Mathieu St-Onge reçoit beaucoup de courriels de gens aux prises avec le même problème. « Ce que je donne comme conseil aux gens, c'est : si vous voulez arrêter la pornographie, intéressez-vous à la vraie sexualité, dit-il. Quand vous avez envie de regarder du porno en ligne, allez plutôt lire sur le tantrisme, par exemple. Allez lire sur les massages. Allez lire pour bonifier votre sexualité. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Laurie Betito sur le web
HYPERLIEN - François Renaud sur le web
HYPERLIEN - Mathieu St-Onge sur le web

Société

Saturday Night Live expérimente en coupant 30 % de sa publicité

Image tirée de l'émission humoristique américaine <i>Saturday Night Live</i>
Image tirée de l'émission humoristique américaine Saturday Night Live     Photo : NBC/Dana Edelson

L'émission humoristique hebdomadaire de la chaîne NBC supprimera deux plages publicitaires de sa programmation la saison prochaine. Ces plages seront remplacées par des blocs de contenu commandité qui seront diffusés six fois par année. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président stratégie pour Havas, discutent avec Catherine Perrin de cette première pour une émission à aussi grande écoute.  
 
« NBC a regardé un petit peu le type d'auditoire qui regarde SNL. On s'est rendu compte qu'on allait fidéliser à plus long terme un auditoire jeune en enlevant de la pub parce que c'est un élément irritant de cette émission, explique Arnaud Granata. Ce que je trouve intéressant, c'est qu'on essaie d'anticiper un peu ce qui se passe, c'est-à-dire que les gens qui vont regarder l'émission le lendemain sur Internet. La chaîne se rend tellement compte de sa chance d'avoir une émission qui est aussi importante pour les annonceurs... Elle veut conserver cet auditoire plutôt que le perdre sur Internet. » 
 
« Ça ne peut fonctionner qu'avec une émission qui est extrêmement populaire », indique Stéphane Mailhiot. 
 
Il est également question du retour du catalogue papier de Canadian Tire, d'une campagne pour contrer le racisme envers les réfugiés en Allemagne et de cartes-cadeaux pour des actions en bourse
 
Commercial de Canadian Tire à propos de son catalogue 
 
 
Campagne de publicité antiraciste allemande 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Économie et affaires

Le piège Énergie Est : un économiste et sociologue dénonce un projet déguisé

L’Oléoduc Énergie Est est un projet de pipeline de 4 600 kilomètres qui transportera, environ 1,1 million de barils de pétrole par jour de l'Alberta et la Saskatchewan vers les raffineries de l’Est du Canada.
L’Oléoduc Énergie Est est un projet de pipeline de 4 600 kilomètres qui transportera, environ 1,1 million de barils de pétrole par jour de l'Alberta et la Saskatchewan vers les raffineries de l’Est du Canada.     Photo : ICI Radio-Canada

Éric Pineault signe un essai qui vise à faire bloquer le projet d'oléoduc de 4500 km de la pétrolière TransCanada. Excédé par le trop peu d'informations claires sur ce dossier, le professeur au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal prévient que le projet enfermera le pays dans une exploitation pétrolière forcée durant plusieurs décennies, en plus de dépendre de nouvelles techniques d'extraction risquées. Éric Pineault explique à Catherine Perrin pourquoi, à son sens, l'acceptabilité sociale des oléoducs est un leurre. 
 
« Le projet Énergie Est vise l'expansion à long terme de l'exploitation des sables bitumineux, précise Éric Pineault. C'est un projet qui ne vise pas à répondre à ce qui sort actuellement de la terre. C'est un projet qui vise à augmenter [l'extraction] de manière considérable – et pour longtemps, jusqu'en 2060 –, qui centre le développement de l'économie canadienne autour de ce secteur. On a pu se plaindre en 2012, en 2013, en 2014 des effets de cette industrie sur notre économie, mais avec ce projet-là, on va l'amplifier. [...] Il n'y a pas de place pour [le CO2 de] ce pétrole dans le ciel. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le piège Énergie Est : l''impasse des sables bitumineux sur le web

Société

Le commandant Robert Piché au secours du Centre Mélaric

Robert Piché
Robert Piché     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le pilote d'avion a joué un rôle important dans la réouverture du centre de réhabilitation Mélaric, annoncée hier par le gouvernement Couillard. Il a d'ailleurs été nommé président de son nouveau conseil d'administration. Il s'impliquait déjà activement auprès de différents centres avec sa fondation depuis 2007. Le commandant Piché parle à Catherine Perrin de la difficulté de vaincre la dépendance, mais aussi d'opérer des organismes pour aider les gens qui la vivent.  
 
L'événement La grande envolée du commandant Piché aura lieu le 5 mai à l'aéroport Pierre Elliott Trudeau, à Dorval.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La grande envolée du commandant Piché sur le web
HYPERLIEN - La Fondation Robert Piché sur le web

Musique

Pourquoi les spectacles hommages remportent autant de succès

Un groupe hommage à Pink Floyd, The Wall Theater Experience, en concert
Un groupe hommage à Pink Floyd, The Wall Theater Experience, en concert     Photo : Ghyslaine Payant

Grâce à la quantité grandissante de groupes et d'artistes qui se consacrent au répertoire des monuments de la musique populaire, il est encore possible de voir Pink Floyd, Genesis, Led Zeppelin ou les Colocs en 2016. Loin d'être confinés aux petites salles, ils remplissent parfois des salles presque aussi grandes que les originaux. Le professeur de musicologie Danick Trottier, le chroniqueur Mike Gauthier et le musicien Richard Petit expliquent à Catherine Perrin qu'il ne s'agit pas que d'une affaire de nostalgie.  
 
Souci du détail 
« Reprendre musicalement, c'est relativement facile. C'est la recherche des sons qui fait vraiment toute la différence, indique Richard Petit, qui dirige The Wall Theatre Experience, un groupe hommage à Pink Floyd. « Quand on réussit à aller chercher des interprètes dont les voix ont le même timbre [que les celles des artistes originaux], c'est là que la magie se passe. C'est comme pour un orchestre symphonique : si on veut reprendre une pièce, il faut jouer la partition. On ne peut pas se permettre un aparté. [...] Il faut que ça soit exactement pareil. » 
 
La recherche de l'expérience 
« C'est le plaisir de pouvoir assister à un concert et de revivre de grands moments de la musique, suggère Mike Gauthier. C'est pour ça que les groupes hommages ou des concepts comme celui de Richard obtiennent beaucoup de succès. » 
 
Canonisation 
« Il y a une forme de canonisation de ces groupes-là, affirme Danick Trottier. On a construit une histoire du rock où on a donné une autorité à ces groupes. On les a élevés [sur un piédestal] en disant : "Voici une forme de perfection artistique." [...] La nostalgie, moi, je veux bien, mais quand il y a des jeunes de 20 ans qui vont voir des groupes hommages, ils sont nostalgiques de quoi? Ils veulent vivre une expérience! » 
 
Le groupe The Wall Theatre Experience sera en concert le 28 avril au Club Soda, à Montréal.  
 
Le spectacle American Story aura lieu du 4 au 12 mai au Capitole de Québec.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - The Wall Theatre Experience sur le web
HYPERLIEN - American Story sur le web

Sports

Cours toutoune : la course décomplexée selon Geneviève Gagnon

Geneviève Gagnon
Geneviève Gagnon     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'humoriste signe un premier livre inspiré du succès viral des capsules vidéo du même nom, suivies par 56 000 personnes sur les réseaux sociaux. L'ouvrage comporte 52 chroniques humoristiques visant à motiver monsieur et madame Tout-le-monde à essayer le jogging. Geneviève Gagnon était loin de se douter qu'en parodiant l'émission Cours toujours, de Dominic Arpin, elle deviendrait la nouvelle gourou de la course. Elle explique à Catherine Perrin que tout le monde a une « toutoune » en lui.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Cours toutoune sur le web
HYPERLIEN - Cours toutoune sur YouTube
HYPERLIEN - Cours toutoune sur Facebook

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
252627
28
29
30

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant