ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
111213
14
15
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 14 avril 2016


Société

Comment la publicité ciblée joue sur la perception de soi

La publicité ciblée en ligne change la perception que nous avons de nous-mêmes.
La publicité ciblée en ligne change la perception que nous avons de nous-mêmes.     Photo : iStock

Des études démontrent qu'un internaute sachant qu'une publicité lui est montrée en raison de son comportement en ligne n'a plus la même perception de lui-même. Les publicités ciblées tendent à le faire sentir plus sophistiqué. Cela donne une nouvelle arme aux publicitaires dans l'élaboration de leurs campagnes. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président stratégie pour Havas, commentent cette découverte au micro de Catherine Perrin. 
 
« C'est l'idée de se savoir ciblé, choisi, qui crée cette espèce de perception sociale », dit Stéphane Mailhiot. Selon lui, il faut que les compagnies misent sur les produits pour lesquels elles sont déjà la marque dominante, au risque d'envoyer du monde chez la concurrence. 
 
Il est aussi question d'un numéro de téléphone (46-771-793-336) pour s'informer sur la Suède, d'un changement dans la façon d'étiqueter la nourriture au Royaume-Uni et des commentaires sur les sites de médias
 
Publicité annonçant le nouveau numéro de téléphone de la Suède 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Société

Les 50 personnalités extraordinaires du magazine Urbania

Tamy Emma Pepin et Mikael St-Pierre
Tamy Emma Pepin et Mikael St-Pierre     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le magazine Urbania publie une liste de 50 individus qui « créent l'extraordinaire » dans différents domaines, de la technologie à l'entrepreneuriat en passant par les médias et la science. La publication a fait appel à ses lecteurs et à des spécialistes de chaque domaine pour choisir des lauréats qui se démarquent. Trois d'entre eux, Francis Joncas, de la brasserie Pit Caribou, l'urbaniste Mikael St-Pierre et l'animatrice Tamy Emma Pepin, expliquent à Catherine Perrin ce qui les rend si particuliers. 
 
Sise à L'Anse-à-Beaufils, en Gaspésie, la microbrasserie Pit Caribou distribue maintenant ses produits dans l'ensemble du Québec. « Elle possède une brasserie satellite à Percé et s'apprête à en ouvrir une autre à Montréal. Je pense qu'on est un peu exotique puisqu'on est en Gaspésie. On est une des premières microbrasseries dans l'Est du Québec. Ça fait presque 9 ans qu'on fait de la bonne bière de qualité. On n'a pas besoin de plus que ça pour être extraordinaire dans le milieu des microbrasseries », souligne Francis Joncas.  
 
Joindre design et militantisme 
Lande est un organisme à but non lucratif dont l'objectif est de faciliter la réappropriation citoyenne des terrains vacants de Montréal, qui composent jusqu'à 10 % de son territoire. « J'ai un intérêt marqué pour la politique, mais aussi pour l'aménagement, le design, etc. Je vois qu'il y a un lien à faire entre les deux, indique Mikael St-Pierre. À Montréal, les gens s'intéressent de plus en plus à la ville, les concepteurs sont de plus en plus créatifs, innovants, mais en même temps, il y a un déficit démocratique de plus en plus marqué. Ce qu'on propose à Lande, c'est une plateforme où les gens peuvent s'impliquer, dans ce cas-ci dans les terrains vacants. » 
 
Parler des valeurs 
Tamy Emma Pepin a fait sa marque en animant des émissions de voyage à la chaîne Évasion. Elle s'investit de plus en plus dans la production et le contenu de marque avec sa propre compagnie, Un peu plus loin. « Les marques ne veulent plus nécessairement parler de leurs produits, mais veulent plutôt parler des valeurs qui sont derrière leur entreprise, dit-elle. Oui, je veux créer du contenu et faire de la production pour des radiodiffuseurs entre autres, mais spécifiquement pour aider les compagnies à devenir des compagnies médiatiques. Parce qu'aujourd'hui, qu'on fasse du savon, du café ou peu importe, on est une compagnie médiatique. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Lande sur le web
HYPERLIEN - Pit Caribou sur le web
HYPERLIEN - Tamy Emma Pepin sur Twitter

Sports

L'uniforme des athlètes olympiques canadiens commenté par un styliste

Quelques-uns des vêtements que porteront les athlètes d'Équipe Canada lors des Jeux olympiques de Rio
Quelques-uns des vêtements que porteront les athlètes d'Équipe Canada lors des Jeux olympiques de Rio     Photo : thebay.com

Le Comité olympique canadien et la Compagnie de la Baie d'Hudson ont dévoilé cette semaine la collection de vêtements que portera Équipe Canada aux Jeux olympiques de Rio cet été. Jean-Pierre Desnoyers, styliste et blogueur, révèle les bons et les mauvais coups de cette collection, qui comporte encore une fois des vêtements importés. 
 
« Ça me déçoit, parce qu'on essaie de faire la promotion du talent canadien, on essaie d'habiller nos Canadiens, et on le fait faire à l'extérieur », déplore Jean-Pierre Desnoyers, qui aurait également préféré voir un créateur de mode émergent se charger des costumes, au lieu d'une chaîne comme La Baie. « J'ai toujours dit que tout le monde veut, mais personne ne peut se permettre le fait local. Ce n'est pas tout à fait vrai, mais les gens ont cette mentalité. Il y a d'excellents artisans ici, on est capables de tout faire, et je ne comprends pas pourquoi on n'investit pas dans notre fait local. » 
 
Vidéo de présentation de l'uniforme olympique canadien 
 
 
Il est aussi question de la réputation du joueur de hockey PK Subban comme l'un des athlètes les mieux habillés au monde.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La collection des nouveaux vêtements olympiques canadiens sur le site de La Baie
HYPERLIEN - Jean-Pierre Desnoyers sur Ton Barbier

Arts et culture

Papier 16 : le coup de coeur de Karine Vanasse

Karine Vanasse
Karine Vanasse     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La comédienne est porte-parole de la prochaine foire Papier, consacrée à la formation d'oeuvres d'art sur papier. Divers exposants y présentent des pièces à tous les prix, allant de la photographie à la peinture en passant par la sérigraphie. Karine Vanasse, qui est néophyte en matière d'art, a ressenti un coup de coeur pour ce rendez-vous. Elle explique à Catherine Perrin pourquoi il s'agit d'une bonne façon de s'initier à l'art contemporain.  
 
La foire Papier 16 aura lieu du 22 au 24 avril au Quai de l'Horloge, dans le Vieux Port de Montréal. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Papier sur le web

Science et technologie

Commentts, un nouveau réseau social québécois

Jean-Sébastien Lozeau et Sammy Najar présentent Commentts
Jean-Sébastien Lozeau et Sammy Najar présentent Commentts     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Entre Twitter, Instagram et Flipboard, deux Montréalais espèrent positionner leur nouvelle application pour téléphones intelligents, nommée Commentts. Celle-ci permet de commenter l'actualité de façon créative, au moyen d'images. Jean-Sébastien Lozeau et Sammy Najar, les deux instigateurs, expliquent à Catherine Perrin pourquoi ils ont tout mis en plan pour se consacrer à Commentts, et comment l'application entend écarter les photos de chats, de bébés et de voyage. 
 
Les partenaires s'étaient déjà rencontrés pour un projet de diffusion vidéo en direct qui ne s'est pas concrétisé. Jean-Sébastien a néanmoins apprécié l'intelligence de Sammy et l'a recontacté deux mois plus tard pour lui présenter l'idée de Commentts. L'application a été lancée officiellement le 12 avril. Elle n'est disponible que sous IOS pour le moment, mais une version pour Android devrait suivre sous peu. 
 
Reflet d'un moment 
« C'est un fil de nouvelles et de nouvelles tendances par grande ville, à un moment T, indique Sammy. Les gens peuvent lire la nouvelle et, surtout, s'exprimer à son sujet avec une image pour raconter une histoire. On peut appliquer un court texte par-dessus et, finalement, appliquer un style qui est essentiellement un filtre de couleur avec une police pour renforcer l'esthétisme. » 
 
« C'est pour tous les gens qui veulent s'exprimer de façon originale, pour que ça frappe. C'est comme plein de unes [de journaux], fait remarquer Jean-Sébastien Lozeau. Dès qu'on entre, on comprend. C'est très, très intuitif. » 
 
Financé par un mécène anonyme, le tandem entend laisser l'application croître entre les mains des utilisateurs avant de la développer davantage. « En 2017, on va commencer à regarder les occasions d'affaires, dit Sammy. Ça prend de l'argent pour rester en vie. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Commentts sur le web

Arts et culture

Simon Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance, artisans du prochain Bye bye

Guillaume Lespérance et Simon Olivier Fecteau
Guillaume Lespérance et Simon Olivier Fecteau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Radio-Canada dévoilait hier que le comédien, auteur et réalisateur Simon Olivier Fecteau et le producteur Guillaume Lespérance (Tout le monde en parle, Un souper presque parfait) prendront en charge le prochain Bye bye. La nouvelle a provoqué de fortes réactions dans les médias et les réseaux sociaux. Simon Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance expliquent à Catherine Perrin pourquoi l'humanité est importante en humour.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Simon-Olivier Fecteau sur Twitter
HYPERLIEN - Guillaume Lespérance sur Twitter

International

Récemment : le terrifiant parcours d'une ex-otage de Boko Haram

Jeunes filles secourues des mains de Boko Haram par des soldats nigérians, en mai 2015
Jeunes filles secourues des mains de Boko Haram par des soldats nigérians, en mai 2015     Photo : Getty/AFP/EMMANUEL AREWA

Enlevée par Boko Haram, le livre de la journaliste Mina Kaci, relate l'enlèvement d'Assiatou, une jeune Nigériane de 14 ans, par le groupe islamiste. Pourtant déjà pieuse, elle a été prise avec une quarantaine d'autres adolescentes pour être soumise à un apprentissage intensif du Coran, mariée de force et violée. Mina Kaci racontait à Catherine Perrin en février dernier le calvaire d'Assiatou. Réécoutez l'entrevue complète ici.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
45678
9
10
111213
14
15
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant