ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
15161718
19
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 19 février 2016


Société

Lavage de la semaine : emploi, Uber, taxis et Autochtones

Marie Grégoire et Jacques Létourneau
Marie Grégoire et Jacques Létourneau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La chroniqueuse et ancienne députée Marie Grégoire et le président de la CSN, Jacques Létourneau, passent en revue les événements marquants de l'actualité. Marie Grégoire aimerait mettre dans le tordeur l'attitude du gouvernement Couillard en matière de développement économique et d'emploi. Jaques Létourneau aimerait plutôt y mettre le service Uber, qui fait des gains sans payer d'impôts ni permis. 
 
Il est également question de Lise Watier, du rappeur Samian, du Zoo sauvage de Saint-Félicien et du port d'armes à feu dans les universités texanes.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Marie Grégoire sur Twitter
HYPERLIEN - Jacques Létourneau dans le Huffington Post

Économie et affaires

Récemment à l'émission : Faut-il abolir l'argent liquide?

Eve-Lyne Couturier et Claude Breton
Eve-Lyne Couturier et Claude Breton     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La Banque Nationale a proposé au gouvernement du Québec d'accélérer le virage vers la monnaie exclusivement électronique, à l'instar de pays comme la Suède ou le Danemark. Claude Breton, vice-président aux affaires publiques de la Banque Nationale, expliquait le 16 février à Catherine Perrin pourquoi c'est la voie de l'avenir, tandis qu'Eve-Lyne Couturier, chercheuse à l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques, exposait les répercussions d'une telle mesure pour les moins riches. Réécoutez la discussion complète ici.

Sports

Un tournoi de polo sur neige à Tremblant

L’événement Polo sur neige Tremblant International en 2015
L’événement Polo sur neige Tremblant International en 2015     Photo : facebook.com/snowpolotremblant

Mont-Tremblay accueillera le deuxième tournoi de polo sur neige à avoir lieu en sol canadien. Cette tradition remonte à 1986, année du premier tournoi officiel de ce sport à Saint-Moritz, en Suisse. Des événements semblables ont maintenant lieu au Colorado, en Italie et en Chine. Marc Perreault, cofondateur de Polo sur neige international, parle à Catherine Perrin des défis posés par l'utilisation des chevaux dans les sports d'hiver. 
 
Vidéo de l'événement Polo sur neige Tremblant International en 2015 
 
 
L'événement Polo sur neige Tremblant International aura lieu du 25 au 27 février sur le lac Tremblant.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le polo sur neige retourne à Tremblant fin février sur ICI Radio-Canada.ca
HYPERLIEN - Polo sur neige Tremblant International sur le web
HYPERLIEN - Polo sur neige Tremblant International sur Facebook

Cinéma

Les grandes soifs : la quête de sens des adolescents

Kevin Beaulieu, Marie-France Gosselin et Delphine Piperni
Kevin Beaulieu, Marie-France Gosselin et Delphine Piperni     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le documentaire de Delphine Piperni suit quatre adolescents de 15 à 20 ans, issus de milieux bien différents, au moment où ils cherchent un sens à leur vie. Cette quête les mène, par exemple, à un rite initiatique dans le désert, à la découverte de l'art pour sortir de la rue ou à une redécouverte des racines autochtones. Delphine Piperni ainsi que deux protagonistes du film, Kevin Beaulieu et Marie-France Gosselin, expliquent à Catherine Perrin comment ils ont trouvé réponse à leurs questions en eux-mêmes. 
 
Delphine Piperni a d'abord cherché à réaliser un documentaire sur la spiritualité chez les jeunes, mais elle s'est rendu compte que leurs interrogations dépassaient ce cadre. « Je suis fascinée, parce qu'ils ont tellement d'intensité, ils ont tellement soif de plein de choses, dit-elle. Ils ont leurs premiers questionnements existentiels, mais en même temps, ils sont dans un vide de sens complet. On a beaucoup misé sur la vérité scientifique, la liberté de pensée, et on essaie de développer des habiletés chez eux, mais il n'y a pas beaucoup d'espace dans notre société. N'a-t-on pas oublié de donner à nos jeunes des outils de base? » 
 
Bande-annonce du film Les grandes soifs 
 
 
Crise de foi 
Issue d'une famille très pieuse, Marie-France Gosselin est aperçue dans le film en train de mettre sa foi à l'épreuve dans un camp pour jeunes axé sur la religion. « Malgré toute l'éducation que j'avais, je ressentais le besoin de tout remettre en question, indique-t-elle. Je me demandais comment appliquer ma foi au quotidien, surtout dans un monde aussi athée. J'arrivais avec une religion vraiment imposée par ma famille. Il fallait que je me trouve là-dedans. Je me demandais si j'étais vraiment pratiquante et si j'étais si croyante que je le pensais. »  
 
Faire du beau avec du laid 
Kevin Beaulieu vient pour sa part d'un milieu défavorisé à Montréal-Nord. Dans Les grandes soifs, on le voit découvrir l'art après qu'il ait connu la rue et les abus de substances. « Je suis le gars le plus scolarisé de ma famille et j'en suis bien fier, lance-t-il. Je vais chercher l'inspiration directement dans ce qui m'entoure, tout ce qui a un petit côté sombre ou difficile. Cette difficulté-là, j'essaie de l'amener dans un contexte où l'on peut y réfléchir ensemble. Dans le fond, c'est de faire du beau avec du laid. C'est l'une des forces de l'art. » 
 
Le documentaire Les grandes soifs sera présenté le 21 février à 13 h au pavillon Judith-Jasmin de l'Université du Québec à Montréal, à l'occasion des Rendez-vous du cinéma québécois.  
 
L'émission Second regard diffusera un reportage sur ce documentaire le 28 février à 13 h 30 sur ICI Radio-Canada Télé.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les grandes soifs sur le web
HYPERLIEN - Les grandes soifs sur le site des Rendez-vous du cinéma québécois
HYPERLIEN - Les enfants de chienne sur le web
HYPERLIEN - Les enfants de chienne sur Facebook
HYPERLIEN - Kevin Beaulieu sur le web

Cinéma

The Lady in the Van : une histoire folle, racontée sans flaflas

Alex Jennings et Maggie Smith dans <i>The Lady in the Van</i>, de Nicholas Hytner
Alex Jennings et Maggie Smith dans The Lady in the Van, de Nicholas Hytner     Photo : facebook.com/LadyInTheVan

« On ne romance pas. On ne dramatise ni les personnages ni leur relation », dit Helen Faradji au sujet du nouveau film d'Alan Bennett, qui a d'abord raconté cette histoire vraie dans un roman. « Le reste du film est un peu d'une qualité [digne de] BBC : vous avez une réalisation simple, mais dynamique. » Elle qualifie la distribution d'incroyable. Georges Privet est d'accord lorsqu'il s'agit du jeu de Maggie Smith, mais trouve que le film ne fait pas honneur à son potentiel. « Il y a plein de petites idées qui menacent de poindre et de rendre le film plus intéressant, mais qui sont gardées sous la coupe de la surface du téléfilm anglais. » 
 
Bande-annonce de The Lady in the Van 
 
 
Il est également question des films El Club, de Pablo Larrain, Avril et le monde truqué, de Franck Ekinci, et The Witch, de Robert Eggers. 
 
Bande-annonce d'El club 
 
 
Bande-annonce d'Avril et le monde truqué 
 
 
Bande-annonce de The Witch 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Georges Privet sur le web
HYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter

Musique

Moments baroques au piano : Luc Beauséjour prend congé du clavecin

Pochette de l'album <i>Moments baroques au piano</i> de Luc Beauséjour, paru sous étiquette Analekta
Pochette de l'album Moments baroques au piano de Luc Beauséjour, paru sous étiquette Analekta

« C'est une toute nouvelle palette sonore, que je n'ai jamais entendue chez Luc Beauséjour », dit Frédéric Lambert au sujet du nouveau disque du claveciniste, qui a choisi d'enregistrer au piano des pièces pour clavecin. Notre chroniqueur qualifie l'opération d'audacieuse et de bien menée, du choix du répertoire à la facture sonore, mais aurait laissé de côté les pièces de Bach.  
 
Il est également question du spectacle Naples la sensuelle, présenté ce soir à 18 h 30 à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal, à l'occasion des 20es Boréades Francis Colpron.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Moments baroques au piano sur le web
HYPERLIEN - Les Boréades Francis Colpron sur le web
HYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Cinéma

Cold Blood : le cinéma éphémère de Jaco Van Dormael

Jaco Van Dormael
Jaco Van Dormael     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le réalisateur de Toto le héros (1991) et du Huitième jour (1996) est de passage à Montréal pour présenter un nouveau spectacle multidisciplinaire conçu en collaboration avec sa femme, la chorégraphe Michèle-Anne De Mey. Cold Blood mêle cinéma, danse, musique et théâtre. Le réalisateur explique à Catherine Perrin en quoi ce genre de concept constitue un terrain de jeu amusant pour lui. 
 
« Rien n'est enregistré à l'avance. Rien n'est enregistré, d'ailleurs. Le seul support, c'est la mémoire des gens qui ont vu [le spectacle] », indique le réalisateur, qui qualifie le processus de relaxant pour lui, puisqu'il laisse place à une improvisation que le cinéma ne permet pas. « C'est un film qui n'existe que sur la scène. L'œil voyage entre le plateau, où il y a l'équipe qui est en train de faire le film, les danseurs, dont on ne filme que les mains, et le résultat qui est sur l'écran. Donc, on voit avec les yeux ce qui n'est pas montré par la caméra, et la caméra montre ce qui est trop petit pour être vu avec les yeux. Il y a une double lecture. » 
 
Bande-annonce de Cold Blood 
 
 
Le spectacle Cold Blood est présenté à guichets fermés jusqu'au 21 février à l'Usine C, à Montréal, à l'occasion du festival Temps d'images.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Cold Blood sur le site du festival Temps d''images
HYPERLIEN - Cold Blood sur le site de l''Usine C

Arts et culture

Hamilton : la comédie musicale rap et biographique qui fait jaser

Leslie Odom Jr. dans <i>Hamilton</i> de Lin-Manuel Miranda
Leslie Odom Jr. dans Hamilton de Lin-Manuel Miranda     Photo : Getty/Getty Images North America/Theo Wargo

Lors du gala des prix Grammy, lundi dernier, une prestation de la distribution du spectacle Hamilton a été fort remarquée. L'oeuvre y a d'ailleurs remporté le prix de la meilleure comédie musicale. Pascale Lévesque, chroniqueuse en culture populaire, dit tout sur ce spectacle, qui raconte la vie du premier secrétaire au Trésor américain sur fond de musique hip-hop et R'n'B. 
 
« C'est un projet sur lequel [Lin-Manuel] Miranda travaille depuis 7 ans », souligne Pascale Lévesque au sujet de l'auteur, compositeur et dramaturge à l'origine du spectacle. Lin-Manuel Miranda s'est d'ailleurs déjà produit à la Maison-Blanche. Le président Barack Obama et son vice-président, Joe Biden, ont assisté à Hamilton. « La distribution a été pensée en fonction d'artistes hip-hop. Il n'y a pas beaucoup de Caucasiens dans le lot. Au lieu de penser à quelqu'un pour interpréter George Washington, ils se sont demandé quel chanteur de hip-hop sonnerait comme George Washington. [...] Et pourquoi le hip-hop? C'est qu'en lisant la biographie d'Alexander Hamilton, Miranda se disait : "Ça sonne comme du hip-hop et il a eu une vie comme un artiste de hip-hop." » 
 
Bande-annonce de la comédie musicale Hamilton 
 
 
La trame sonore de Hamilton serait la trame sonore de comédie musicale présentée sur scène la plus vendue des 50 dernières années.  
 
Il est également question du retour en vogue du lancer de hache.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Hamilton sur le web
HYPERLIEN - Hamilton sur Facebook
HYPERLIEN - Pascale Lévesque sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
12345
6
7
89101112
13
14
15161718
19
20
21
2223242526
27
28
29
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant