ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16171819
20
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 20 novembre 2015


Arts et culture

Catherine Perrin au Salon du livre de Montréal

L'animatrice et son équipe diffusaient ce matin en direct de la Place Bonaventure, où le Salon du livre de Montréal bat son plein jusqu'au 23 novembre. Outre des invités comme Marie Laberge, Larry Tremblay, Daniel Lessard, Aurélie Lanctôt et Winston McQuade, Catherine Perrin avait à sa table des collaborateurs qui ont la particularité d'être aussi auteurs : Arnaud Granata, Stéphane Mailhiot, Lesley Chesterman, Alain Vadeboncoeur et Pierre Gingras. L'écriture a donc été au coeur de toutes les discussions.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Horaire des signatures d’auteurs au Salon du livre de Montréal
HYPERLIEN - Salon du livre de Montréal sur le web
ALBUM PHOTO - Album photo - Catherine Perrin au Salon du livre de Montréal

Société

Le lavage de la semaine : discours haineux, réfugiés et hockey

Daniel Lessard et Marie Laberge
Daniel Lessard et Marie Laberge     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'auteure Marie Laberge et l'analyste politique et auteur Daniel Lessard passent en revue les événements marquants de l'actualité. Marie Laberge aimerait savonner la langue de tous ceux et celles qui tiennent des discours haineux dans la foulée des attentats de Paris. Daniel Lessard aimerait plutôt savonner celle du maire de Québec, Régis Labeaume, pour avoir dit qu'il préférerait pouvoir choisir les réfugiés qui entrent dans sa ville. 
 
Il est également question du Canadien de Montréal, des organismes qui écopent des compressions du gouvernement provincial, de la France, des auteurs Fabien Cloutier et Marcel Pagnol ainsi que d'un article du journal Le Monde sur le terrorisme que Daniel Lessard a particulièrement aimé.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Daniel Lessard sur le web
HYPERLIEN - Marie Laberge sur le web

Arts et culture

Larry Tremblay et la fabrique des conflits

Catherine Perrin, Larry Tremblay et Stéphane Mailhiot
Catherine Perrin, Larry Tremblay et Stéphane Mailhiot     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le plus récent livre de l'auteur et dramaturge, L'orangeraie, date d'il y a deux ans et pourtant, il est d'une effrayante actualité, puisqu'il y est question d'enfants-kamikazes. Invité d'honneur du Salon du livre de Montréal, il explique à Catherine Perrin en quoi ce récit de vengeance puise sa source dans les grands dilemmes humains qui inspirent les guerres.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L''orangeraie sur le site des Éditions Alto

Société

Un collectif à la défense du journalisme québécois

Couverture du livre collectif <i>Les journalistes : pour la survie du journalisme</i>, publié aux éditions Québec Amérique
Couverture du livre collectif Les journalistes : pour la survie du journalisme, publié aux éditions Québec Amérique

Vingt et un journalistes et professeurs de journalisme se penchent sur l'avenir du journalisme québécois dans Les journalistes pour la survie du journalisme, un ouvrage collectif paru en octobre. Le groupe y expose les défis qui font craindre pour l'avenir de la profession au Québec : la montée des réseaux sociaux, la chute des revenus publicitaires, etc. Arnaud Granata, président et éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhot, planificateur stratégique pour l'agence lg2, résument les enjeux présentés dans le livre.  
 
« On s'y penche un petit peu sur l'éducation, sur ce qu'est la profession aujourd'hui et sur la structure des médias, explique Arnaud Granata. On a été habitués, ces dernières années, à avoir l'information partout, gratuitement. Aujourd'hui, on pense au Devoir, à ces médias qui ont besoin de notre argent pour survivre et [le livre] pose des questions qui, à mon sens, sont extrêmement pertinentes. »  
 
Il est également question du retrait des jouets représentant des armes des étalages de la chaîne Toys "R" Us en Europe, d'applications destinées aux personnes âgées et de nourriture biologique.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les journalistes : pour la survie du journalisme sur le site des Éditions Québec Amérique
HYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Société

Gastronomie : 7 tendances dépassées, 6 tendances à venir

Les tranches de carambole dans les plats comptent parmi les tendances culinaires dépassées, selon Lesley Chesterman.
Les tranches de carambole dans les plats comptent parmi les tendances culinaires dépassées, selon Lesley Chesterman.     Photo : iStock

Les gourmets en ont assez des verrines, des traits de vinaigre balsamique et des caramboles. En revanche, ils sentent venir l'ère des hamburgers nouveau genre et des accords mets et bières. En cette fin d'année 2015, la critique gastronomique Lesley Chesterman départage pour Catherine Perrin les tendances culinaires qui appartiennent aux années 1990 de celles qui commencent à poindre. 
 
D'emblée, notre chroniqueuse est sceptique à l'endroit des tendances culinaires : « Au début, c'est pas mal, mais quand ça traîne trop longtemps... » 
 
Les tendances dépassées 
1. Les garnitures excessives : tranches de carambole, persil haché ou bouquets de romarin autour des assiettes, et le sucre à glacer sur tous les desserts 
2. Les traits de vinaigre balsamique sur tous les plats 
3. Les plats offerts en trio : crème brûlée, saumon, etc. 
4. Les bébés légumes 
5. Les sélections de sels fins 
6. Les cartes d'eaux minérales 
7. Les petits gâteaux (cupcakes) et les verrines de dessert 
 
Les tendances à venir 
1. Les casse-croûtes chics 
2. Les salades classiques et composées 
3. La livraison 
4. Le fumé 
5. La simplicité 
6. Les accords mets et bières

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter

Science et technologie

Les efforts physiques inouïs des oiseaux migrateurs

L'hirondelle est considérée comme une grande voyageuse parmi les oiseaux migratoires.
L'hirondelle est considérée comme une grande voyageuse parmi les oiseaux migratoires.     Photo : iStock

L'hiver, les oiseaux qui ont besoin de temps chaud se dirigent vers le sud. Pour ce faire, ils doivent parfois parcourir des milliers de kilomètres sans escale, dans les conditions inhospitalières des hautes altitudes. Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, dénombre les espèces aux performances les plus étonnantes et énumère les défis qu'ils doivent surmonter.

Santé

Mythes et réalités au sujet de Movember

Durant le mois de novembre, les adeptes du mouvement Movember se font pousser la moustache pour attirer les dons pour la recherche contre le cancer de la prostate.
Durant le mois de novembre, les adeptes du mouvement Movember se font pousser la moustache pour attirer les dons pour la recherche contre le cancer de la prostate.     Photo : iStock

Depuis 2003, 677 millions de dollars ont été amassés pour financer plus de 1000 programmes voués à la lutte contre le cancer de la prostate à cause du mouvement Movember, qui mène chaque année plusieurs millions d'hommes à se faire pousser la moustache pour recueillir des dons. L'urgentologue Alain Vadeboncoeur explique les origines du mouvement et défait quelques mythes au sujet du mouvement, ainsi que sur le cancer de la prostate.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

Société

L'écriture chez les chroniqueurs spécialistes : un outil et un plaisir

Alain Vadeboncoeur, Pierre Gingras et Lesley Chesterman
Alain Vadeboncoeur, Pierre Gingras et Lesley Chesterman     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Les médias comptent beaucoup sur des spécialistes pour informer le public sur des domaines bien précis tels la gastronomie, l'horticulture, la santé et autres. En plein Salon du livre de Montréal, nos chroniqueurs dans ces départements, Lesley Chesterman, Pierre Gingras et Alain Vadeboncoeur, expliquent à Catherine Perrin la place que l'écriture occupe dans leur travail et parlent des livres qui les abreuvent. 
 
Doyen de cette tablée, auteur de plus de 1000 articles dans La Presse et de trois ouvrages spécialisés sur les oiseaux et les plantes, Pierre Gingras est sans doute celui qui a le plus écrit de nos chroniqueurs. Il est aussi celui qui considère le plus l'écriture comme un outil strictement fonctionnel. « Même si aujourd'hui, je fais plus de télé et de radio, tout passe par l'écriture. Ce matin, j'avais une préparation à faire et elle est écrite. Il faut nécessairement écrire, dit-il. Je n'ai pas la prétention d'être un auteur et encore moins un écrivain. Je suis journaliste d'abord et avant tout. Les volumes que j'ai écrits l'ont été sous une forme journalistique. » 
 
Divertissement 
Pour Lesley Chesterman, il s'agit d'abord de se distinguer et de faire passer un agréable moment au lecteur. « C'est très important, surtout aujourd'hui, parce que la critique de restaurant et les chroniques gastronomiques ont explosé », souligne-t-elle. Chroniqueuse au quotidien The Gazette depuis 17 ans, elle estime être en rupture avec ses prédécesseurs, qui écrivaient avec un style plus strictement informatif. « Aujourd'hui, je sens qu'on est rendu davantage dans le divertissement. Si quelqu'un lit ma chronique le samedi matin, c'est un peu pour savoir où manger, mais aussi, je l'espère, pour rire et voir des idées un peu tordues. Ce n'est pas juste pour l'information. » 
 
L'envers de l'action 
Auteur de deux livres et d'une pièce de théâtre en plus d'être médecin urgentologue, Alain Vadeboncoeur voit l'écriture autrement. Il a été élevé dans ce monde puisque son père, Pierre Vadeboncoeur, était essayiste. « J'ai un métier qui me projette dans l'action. Pour moi, l'écriture est comme l'envers de ça. Les mots sont une façon d'approfondir, de clarifier ma compréhension du monde, ce qu'est mon métier, ce que l'on fait... Ça permet de donner une forme à la réalité. Les choses peuvent se déposer. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité
HYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter

Arts et culture

Ces livres qui doivent franchir les générations

Aurélie Lanctôt et Winston McQuade
Aurélie Lanctôt et Winston McQuade     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Intérêts changeants obligent, on ne lit pas les mêmes livres à 55 ans qu'à 20 ans. Et si on s'efforçait de porter attention aux oeuvres destinées à une autre génération? La chroniqueuse et auteure Aurélie Lanctôt et l'animateur et chroniqueur Winston McQuade profitent du Salon du livre de Montréal pour se suggérer mutuellement des oeuvres pourtant destinées à leur groupe d'âge respectif.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Winston McQuade sur Twitter
HYPERLIEN - Ricochet sur le web
HYPERLIEN - Aurélie Lanctôt sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16171819
20
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant