ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
9101112
13
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 13 novembre 2015


Société

Lavage de la semaine : eaux usées et article 500.1 du Code de la route

Jean-Luc Mongrain et Melissa Mollen Dupuis
Jean-Luc Mongrain et Melissa Mollen Dupuis     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La militante autochtone Melissa Mollen Dupuis et l'animateur Jean-Luc Mongrain passent en revue les événements marquants de l'actualité. Jean-Luc Mongrain aimerait mettre dans le tordeur le déversement des eaux usées à Montréal, solution impensable à son sens en 2015. Melissa Mollen Dupuis considère que l'article 500.1 du Code de la route, qui interdit les manifestations pouvant nuire à la sécurité routière, aurait besoin d'assouplisseur après avoir été invalidé par la Cour supérieure. 
 
Il est également question de Justin Trudeau, des compressions à l'aide sociale par le gouvernement du Québec, de l'événement #RockYourMocs et du taux de participation à l'élection complémentaire du 9 novembre.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Melissa Mollen Dupuis sur Twitter

Arts et culture

Dispatches From Pluto : un journaliste face au fossé du Mississippi

Couverture du livre <i>Disptaches from Pluto</i> de Richard Grant, publié aux éditions Simon
Couverture du livre Disptaches from Pluto de Richard Grant, publié aux éditions Simon

Dans son nouveau livre, le journaliste américain Richard Grant raconte son expérience de New-Yorkais progressiste dans le delta du Mississippi, région ultraconservatrice où il s'est installé avec sa femme. Il rend compte des contradictions déconcertantes qu'il y a vécues : une chaleur humaine hors du commun, mais aussi un racisme et un antiféminisme solidement enracinés. L'enseignant en histoire Francis Langlois explique pourquoi il est parfois difficile de croire que de tels constats ont été écrits en 2015. 
 
« Finalement, les choses sont beaucoup plus nuancées qu'on peut le penser », dit Francis Langlois pour résumer les conclusions de l'auteur, dont il salue les talents d'écriture et le regard empreint d'humour. « Oui, il y a une ségrégation, mais d'où vient-elle et comment est-elle maintenue en place? Elle vient d'une tradition – le Mississippi est l'État où il y a eu le plus de violence interraciale jusque dans les années 1950-1960, et encore aujourd'hui. C'est un État extrêmement pauvre, dans lequel il y a un fossé énorme entre riches et pauvres. C'est un État en perte de vitesse. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Dispatches From Pluto sur le site des éditions Simon & Schuster
HYPERLIEN - Francis Langlois sur le site de la Chaire Raoul-Dandurand de l'UQAM

Sports

Georges et Guy : les séances d'entraînement de Georges St-Pierre en photos

Montage de photos qui font partie de l'exposition <i>Georges et moi</i>
Montage de photos qui font partie de l'exposition Georges et moi     Photo : Justin Kingsley

Pour Guy Guindon, prêtre sulpicien, karaté et christianisme sont compatibles. Les arts martiaux peuvent même permettre de connaître une meilleure spiritualité. Depuis 18 ans, il est le compagnon d'entraînement incongru de l'ancien champion d'arts martiaux Georges St-Pierre. L'exposition Georges et Guy, de Justin Kingsley, est consacrée à leur singulière relation. Le photographe et Guy Guindon expliquent à Catherine Perrin en quoi le karaté permet de mieux approcher la nature humaine. 
 
« Pour moi, les arts martiaux mixtes, quand il sont bien faits, bien orientés, ne sont pas plus violents que le football américain ou le hockey », affirme Guy Guidon, qui a fait la connaissance de Georges St-Pierre dans un dojo de karaté. « Tout sport de combat demande un encadrement pour respecter la dimension des valeurs chrétiennes. Ça peut être un excellent laboratoire pour apprivoiser l'agressivité que chacun d'entre nous avons. Il s'agit de la canaliser et de savoir qu'elle existe, parce que, souvent, on fait du déni. Pour moi, c'est important de nommer cette violence-là. » 
 
Guy Guindon et Justin Kingsley Guy Guindon et Justin Kingsley Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande 
 
Frapper scientifiquement 
Justin Kingsley est également stratège en communications et coauteur de l'autobiographie de Georges St-Pierre, Le sens du combat. L'idée de l'exposition lui est venue lorsqu'il s'est rendu à un entraînement des deux amis par curiosité. « On n'obtient pas plus de points si quelqu'un saigne dans un combat d'arts martiaux mixtes ou de karaté. On obtient ces points si on frappe scientifiquement, au bon endroit. On ne calcule pas la force du coup, on ne calcule pas les dégâts, ajoute-t-il. Georges est le plus grand pratiquant de ce côté-là des arts martiaux. Je pense qu'il n'a aucun intérêt à faire mal à quelqu'un. » 
 
L'exposition Georges et Guy est présentée jusqu'au 18 décembre au Centre Phi, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Georges et Guy sur le web

Cinéma

La guerre des tuques 3D : un hommage sans comparaison possible

Les personnages de <i>La guerre des tuques 3D</i>, de François Brisson et Jean-François Pouliot
Les personnages de La guerre des tuques 3D, de François Brisson et Jean-François Pouliot     Photo : facebook.com/laguerredestuques3d

« C'est, dans les faits, un best of du premier », conclut Georges Privet au sujet de la nouvelle version animée de ce classique québécois, réalisée par François Brisson et Jean-François Pouliot. « Tout y est. C'est à la fois la force et peut-être la petite faiblesse de ce film-là. En dehors de la 3D et des chansons, il n'y a pas grand-chose de plus. Mais tout ce qu'on attend à trouver s'y retrouve. » 
 
Bande-annonce de La guerre des tuques 
 
 
Il est également question des films Valley of Love, de Guillaume Nicloux, avec Isabelle Huppert et Gérard Depardieu, et L'ombre des femmes, de Philippe Garel. 
 
Bande-annonce de Valley of Love 
 
 
Bande-annonce de L'ombre des femmes 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Georges Privet sur le web

Cinéma

Charlie Brown : le retour d'une icône

Charlie Brown et son chien Snoopy dans <i>The Peanuts Movie</i>, de Steve Martino
Charlie Brown et son chien Snoopy dans The Peanuts Movie, de Steve Martino     Photo : peanutsmovie.com

« Je trouve que ça respecte l'esprit du créateur, qui voulait montrer aux enfants qu'on peut dévoiler ses angoisses sans pudeur », dit Pascale Lévesque au sujet de The Peanuts Movie, le nouveau film d'animation mettant en vedette les personnages classiques de Charles M. Schulz. Le film marque le retour d'une franchise extrêmement appréciée et intimement liée à la fête de Noël. La chroniqueuse en culture populaire recense pour l'occasion quelques-uns des téléfilms, des produits et des événements que l'œuvre Peanuts a inspirés. 
 
Il est également question d'Apprendre à s'aimer, le nouveau spectacle de l'humoriste Jean-Thomas Jobin.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Jean-Thomas Jobin sur le web
HYPERLIEN - Jean-Thomas Jobin sur Facebook
HYPERLIEN - Pascale Lévesque sur Twitter

Musique

Brahms par Pinchas Zuckerman : un maître dans sa zone

Pochette de l'album <i>Brahms : Double Concerto Symphonie no 4</i> de Pinchas Zuckerman et Amanda Forsyth avec l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada, paru sous étiquette Analekta
Pochette de l'album Brahms : Double Concerto Symphonie no 4 de Pinchas Zuckerman et Amanda Forsyth avec l’Orchestre du Centre national des Arts du Canada, paru sous étiquette Analekta

« Le son Brahms est vraiment une des grandes forces de Pinchas Zuckerman », dit Frédéric Lambert au sujet de Brahms : Double Concerto Symphonie no 4, le dernier album que le violoniste et chef d'orchestre a enregistré avec l'Orchestre du Centre national des Arts du Canada. Le chroniqueur entend dans cet album la façon idéale d'interpréter ces œuvres incontournables de Brahms, ainsi qu'une conclusion à propos de l'aventure de Zuckerman avec l'ensemble qu'il a dirigé pendant plus de 13 ans. « Tout est présent, c'est vraiment beau », conclut-il. 
 
Il est également question de Prima Donna, le nouvel opéra de Rufus Wainwright.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Arts et culture

Violette Chauveau : l'art de prendre des risques

Violette Chauveau
Violette Chauveau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La polyvalente comédienne fait partie de la distribution d'Avant la retraite, de l'écrivain autrichien Thomas Berhard. La pièce raconte l'histoire d'un ancien officier et de ses deux sœurs, qui célèbrent chaque année clandestinement l'anniversaire d'un ancien dirigeant nazi au grand dam de certains. Il s'agit de la reprise d'une pièce montée l'an dernier par la même distribution. Violette Chauveau raconte à Catherine Perrin comment une année de recul lui a permis de mieux aborder la pièce. 
 
« Ça se dépose, c'est intéressant. Je ne m'en cache pas, je lis les commentaires et les critiques », explique la comédienne, au sujet de cette nouvelle version d'Avant la retraite. « Par rapport à certaines partitions de l'acte 1 et de l'acte 3, il y avait quelque chose qui ne me satisfaisait pas complètement. En retravaillant, il y a quelque chose qui s'est déclenché. [...] Je ne sais pas si on a trouvé, mais en tout cas, j'ai l'impression que quelque chose s'est passé. J'ai l'impression de voir la partition complète, maintenant. » 
 
Bande-annonce d'Avant la retraite 
 
 
La pièce Avant la retraite est présentée du 17 novembre au 5 décembre au Théâtre Prospéro, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Avant la retraite sur le web

Cinéma

Des nouvelles du Festival international du film de Los Cabos

Projection de film au Festival international du film de Los Cabos, au Mexique
Projection de film au Festival international du film de Los Cabos, au Mexique     Photo : cabosfilmfestival.com

Helen Faradji s'est rendue dans ce nouveau festival de film qui a lieu pour la quatrième année au Mexique. Le festival réunit des productions mexicaines, américaines et canadiennes dans le but d'établir des liens entre les trois principales cinématographies du continent américain. La critique constate l'ampleur des moyens qui y sont déployés et parle d'un film qui a retenu son attention : Queen of the Earth, d'Alex Ross Perry. 
 
Bande-annonce de Queen of Earth 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Festival international du film de Los Cabos sur le web
HYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
9101112
13
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant