ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
91011
12
13
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 12 novembre 2015


Société

Caresses magiques : mieux exprimer la sexualité féminine

Sarah Gagnon-Piché, Sara Hébert et Rose-Aimée T. Morin
Sarah Gagnon-Piché, Sara Hébert et Rose-Aimée T. Morin     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Un nouveau recueil de textes donne une voix aux femmes pour parler de leur sexualité en marge des clichés de la culture populaire. Il émane d'un blogue du même nom, lui-même né d'une émission de radio. En compagnie de Rose-Aimée T. Morin, auteure d'un texte du recueil, deux des trois codirectrices de l'ouvrage, Sara Hébert et Sarah Gagnon-Piché, expliquent en quoi Caresses magiques est né en réponse à un manque d'éducation sexuelle. 
 
Encourager le dialogue 
« C'était un peu le besoin de répondre aux messages qui nous sont lancés chaque jour, qui nous montrent des femmes sexy, prêtes à baiser pour vendre des bières, des voitures », souligne Sara Hébert, selon qui Caresses magiques s'inscrit dans une démarche semblable à celle de la série Girls. « Qu'en est-il de la sexualité chez les femmes en 2015? Est-ce vrai qu'on est ouvertes, qu'on est prêtes? [...] On encourage peu le dialogue, je trouve. Depuis que je parle de Caresses magiques à tout le monde, des amies ont commencé à s'ouvrir. J'ai appris que dans mon entourage, il y a des femmes qui ne se touchent pas, par culpabilité. » 
 
Illustrer la diversité 
Sarah Gagnon-Piché précise qu'après avoir animé l'émission radiophonique Les préliminettes, les cofondatrices ont mis le blogue en mouvement en racontant leurs propres histoires. Elles ont ensuite procédé par appels de textes. « Souvent, on véhicule un message hétéronormatif de la sexualité, presque patriarcal de temps en temps, dit-elle. Ce livre-là nous montre qu'il y a plusieurs façons de découvrir sa sexualité et de la vivre. En le lisant, on se réconforte un peu ou on se sent fière de s'inscrire dans cette diversité. » 
 
Beaucoup à dire 
Dans son témoignage pour Caresses magiques, Rose-Aimée T. Morin raconte avoir découvert son point G à l'écoute de Découverte, avec Charles Tisseyre. « On ne prend pas le temps de penser à notre volonté sexuelle, déplore-t-elle. J'ai l'impression que les femmes, au Québec, en ont beaucoup à dire, qu'elles en ont beaucoup sur le coeur, ces temps-ci. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Caresses magiques : le site
HYPERLIEN - Caresses magiques sur le web
HYPERLIEN - Expozine sur le web
HYPERLIEN - Salon Nouveau Genre sur le web
HYPERLIEN - Découverte sur le web

Société

La publicité en recul au Québec

L'industrie canadienne de la publicité est en pleine transformation.
L'industrie canadienne de la publicité est en pleine transformation.     Photo : iStock

Une grande étude économique publiée cette semaine fait état d'une baisse du nombre d'emplois dans le domaine des communications et du marketing au Québec, au profit de l'Ontario. Le Québec ne détient maintenant que 20 % des emplois dans ce domaine, contre 24 % en 2010. Arnaud Granata, président et éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, planificateur stratégique à lg2, expliquent comment ce changement s'est fait. 
 
« Ce que ça veut dire, forcément, c'est qu'il y a des dollars qui partent du Québec, indique Arnaud Granata. Ça veut dire aussi qu'il a moins d'agences qui travaillent pour faire des campagnes originales au Québec. [...] Il faut voir que l'ensemble du marché a été mondialisé ces dernières années. Il y a un phénomène qui fait que les grandes marques internationales ont des messages qui sont les mêmes, partout sur la planète. » 
 
Il est aussi question du patriotisme de la Ligue nationale de hockey, de la réhabilitation de Volkswagen et de la consommation de vin de la génération Y.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Société

Pourquoi les Français sont si nombreux à s'installer au Québec

Arnaud Granata, Malik Belayachi et Benjamin Aufray.
Arnaud Granata, Malik Belayachi et Benjamin Aufray.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Les Français sont de plus en plus nombreux à quitter leur pays. Ils ont été 200 000 à le faire en 2013, contre 138 000 en 2006. Plus de la moitié d'entre eux choisissent l'Amérique du Nord comme destination. Quatre Français expatriés, Mylène Dory Bazot, Benjamin Auvray, Malik Belayachi et Arnaud Granata, expliquent à Catherine Perrin les raisons fort variées pour lesquelles ils ont choisi le Québec pour vivre. 
 
Histoire de perspectives 
Le permis vacances-travail (PVT), un visa temporaire qui permet de voyager tout en travaillant, a amené Benjamin et Arnaud à s'amouracher du Québec. « Au fur et à mesure de mes expériences ici, je me suis vraiment affranchi, dans cette émigration, et j'ai retrouvé des choses que, malheureusement, je ne trouvais plus en France », dit le premier, qui se doutait que l'avenir se trouvait probablement ailleurs pour lui. « Assez rapidement après le bac, en France, j'ai réalisé que les perspectives n'étaient pas forcément grandes. » 
 
Facilité 
« À Paris, je travaillais dans une énorme structure, on était 500 dans mon équipe, 2000 dans l'entreprise dans laquelle j'étais. Pour moi qui n'étais pas parisien, je trouvais ça très difficile d'évoluer comme jeune professionnel à Paris, raconte Arnaud Granata. En arrivant ici, j'ai découvert que tout était extrêmement facile, que les gens étaient extrêmement faciles d'accès, y compris dans les entreprises. » 
 
Là où changer est possible 
Mylène Dory Bazot avait déjà un emploi et une famille. Pour elle, il s'agissait d'un déménagement planifié. « C'était vraiment un choix de vie, une volonté de partir ailleurs, souligne-t-elle. On voyait ce que le Québec pouvait apporter par rapport à la France par rapport à l'éducation des enfants... Des occasions, surtout. Moi, j'ai complètement changé mon domaine de travail. Ici, c'est possible de faire un changement radical dans son chemin professionnel, ce qui est plus difficile en France. » 
 
Mentalité distincte 
Malik Belayachi n'a atterri au Québec qu'il y a deux semaines. Il veut d'ores et déjà passer sa vie ici. « C'est la mentalité nord-américaine, conclut-il. Depuis mes 15 ans, j'ai beaucoup voyagé à travers le continent nord-américain et j'ai été impressionné par la mentalité. Les gens sont beaucoup plus ouverts, beaucoup plus souriants. Si on a un problème, ils viennent nous aider. C'est vraiment différent de la mentalité européenne. »

Environnement

Le Canada à Paris : peu d'engagements à prévoir

Le ministre de l'Environnement Catherine McKenna
Le ministre de l'Environnement Catherine McKenna     Photo : PC/Justin Tang

La Conférence de Paris de 2015 sur le climat, qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre, sera le baptême de la nouvelle ministre de l'Environnement du Canada, Catherine McKenna. Sa présence officialisera le retour du Canada dans les négociations internationales pour contrer le réchauffement de la planète. Les journalistes Sylvain Desjardins et Alexandre Shields expliquent à Catherine Perrin pourquoi il ne faut pas s'attendre à trop d'engagements de la part de Mme McKenna. 
 
« Elle le dit : son mandat, c'est de changer totalement l'image du Canada sur la scène internationale », explique Sylvain Desjardins, qui a assisté à une rencontre préparatoire à la conférence et remarqué un grand intérêt des ministres d'autres pays participants à faire connaissance avec Catherine McKenna. « À cette conférence, il ne faut pas s'attendre à ce qu'il y ait des transformations spectaculaires dans les engagements de la part du Canada. Ça ne se fera pas, si ça se fait, avant plusieurs mois. » 
 
Des sables à prendre avec des pincettes 
« L'éléphant dans la pièce, au Canada, c'est assez clair : c'est l'exploitation des sables bitumineux, observe Alexandre Shields. L'Alberta, à elle seule, est responsable des trois quarts de l'augmentation des émissions des gaz à effet de serre au Canada depuis 25 ans. À partir de là, qu'est-ce qu'on fait? Évidemment, tout gouvernement fédéral doit prendre ça avec des pincettes. [...] Dans quelle mesure est-ce qu'on peut permettre la croissance de la production des sables bitumineux tout en luttant contre les changements climatiques? La plupart des groupes environnementalistes et des scientifiques s'entendent pour dire que c'est impossible. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alexandre Shields sur Twitter
HYPERLIEN - Sylvain Desjardins sur Twitter

Sports

Le mystère de la blessure de Carey Price

Carey Price
Carey Price     Photo : PC/Graham Hughes

Le journaliste sportif Guy D'Aoust et l'auteur, scripteur et concepteur Guillaume St-Onge passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive. Il est question de la blessure au bas du corps de Carey Price dont personne dans les médias ne connaît la nature, des figurines de joueurs de hockey ainsi que des propos controversés du directeur général des Remparts de Québec, Philippe Boucher.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Guy D'Aoust sur Twitter
HYPERLIEN - Guillaume St-Onge sur Twitter

Arts et culture

Cinq à sept : brouiller les pistes entre l'intime et le public

Julie Le Breton, Mani Soleymanlou et Fanny Britt
Julie Le Breton, Mani Soleymanlou et Fanny Britt     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le nouveau volet de la trilogie entamée avec la pièce Ils étaient 4, présentée plus tôt cette année, est un peu son pendant féminin : trois femmes trentenaires profitent d'un moment bien arrosé pour discuter de la mort, du désir et du couple. L'auteure Fanny Britt, la comédienne Julie Le Breton et le metteur en scène Mani Soleymanlou expliquent comment ils ont puisé dans leur propre vie pour donner vie à cette pièce. 
 
La pièce Cinq à sept sera présentée du 17 novembre au décembre à la deuxième salle de l'Espace Go, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Cinq à sept sur le web

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
91011
12
13
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant