ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
161718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 19 janvier 2017

Société

Un hommage un peu trop appuyé de Céline à René

Céline Dion
Céline Dion     Photo : Getty/Michael Loccisano

Pour souligner le premier anniversaire de la mort de son mari et gérant, René Angélil, Céline Dion a publié, le 14 janvier, une vidéo en son hommage sur sa page Facebook. La chanteuse y était mise en scène avec des photos du défunt, sur fond de musique larmoyante. Arnaud Granata, éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, vice-président stratégie pour Havas, expliquent à Catherine Perrin pourquoi, à leur avis, la chanteuse exagère dans ses communications axées sur René. 
 
 
 
Gênant 
« Vous avez ces images où, pendant une longue minute et 17 secondes, on voit une main caresser des photos encadrées de René, décrit Arnaud Granata. On est visiblement dans la chambre de Céline. Une minute 17 de carressage de photos! C'est épouvantablement long! Et la minute suivante est encore plus gênante : elle est sur son lit, avec des photos de René un peu partout, et elle étreint cet énorme coussin en forme de coeur. » 
 
Assez! 
« Les 30 dernières secondes sont réservées à un capteur de rêves qu'elle dépose sur cette main en or qu'elle a fait faire, poursuit-il. Moi, je dis assez, de cette forme de mise en scène absolument grotesque. On veut rendre hommage, mais en même temps, l'authenticité est tellement calibrée que ça devient complètement caricatural. Il y a un mauvais calcul. On aurait pu avoir un message en direct, quelque chose de très simple, mais là, il y a un réalisateur qui a demandé à Céline de caresser des photos. [...] Ça sonne complètement faux! » 
 
Il est également question d'un serment prêté par les Américains pour défendre leur constitution, de l'expansion internationale de Netflix et d'une publicité transphobe de Via Capitale.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Sports

Patrice Bernier : le dernier tour du capitaine

Patrice Bernier
Patrice Bernier     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'Impact de Montréal a confirmé cette semaine le retour, la saison prochaine, du capitaine de l'équipe pour une dernière saison. L'athlète de Brossard prendra sa retraite à la fin de cette ultime campagne et occupera par la suite un poste d'entraîneur un sein de l'Académie de l'Impact. Patrice Bernier parle à Catherine Perrin de l'importance de se retirer au bon moment.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Une petite histoire de l''Impact de Montréal sur Première PLUS
HYPERLIEN - L’Impact de Montréal sur le web
HYPERLIEN - Patrice Bernier sur Twitter

Arts et culture

Magalie Lépine-Blondeau précise ses propos à l'endroit de Rambo Gauthier

Magalie Lépine-Blondeau
Magalie Lépine-Blondeau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

« J'en ai plus qu'assez [...] qu'au nom de notre peur collective, on véhicule et on banalise des propos xénophobes! » De passage à l'émission Tout le monde en parle, la comédienne a exprimé son inconfort en entendant les propos de Bernard « Rambo » Gauthier. Elle dit avoir reçu, par la suite, des centaines de messages haineux, une première pour elle. Magalie Lépine-Blondeau explique à Catherine Perrin pourquoi, selon elle, la réponse aux problèmes du Québec ne se trouve pas dans une politique de repli.  
 
« Qu'on me traite de snob, ça, c'est l'histoire de ma vie. C'est de l'ordre des perceptions, on ne contrôle pas ça, affirme la comédienne. Mais qu'on me taxe de mépris, de condescendance, ça, j'ai trouvé ça plus difficile, parce que, d'abord, c'est faux. Je pense que Bernard Gauthier se fait le porte-voix de souffrances qui sont bien réelles et qui doivent être entendues. Les gens de la Côte-Nord ont probablement raison – et ils ne sont pas les seuls – à ne pas se sentir représentés par nos élus. [...] Par contre, est-ce que j'ai été choquée par les propos rétrogrades qu'il a tenus à l'endroit des femmes? Absolument. Et n'en déplaise à M. Gauthier, s'il est élu – comme il risque probablement de l'être – il va devoir aussi représenter des coiffeuses. » 
 
 
 

Contre le repli 
Elle dit aussi : « J'ai peur, Catherine, de l'intégrisme religieux et de tous les intégrismes. Vous aussi, probablement. Sauf que les amalgames sont très dangereux. Je sais aussi que parmi les plus grands représentants de la culture québécoise, il y a des Xavier Dolan, des Dany Laferrière, des Kim Thúy... Les commentaires que j'ai reçus traduisent une espèce de chasse aux sorcières des privilégiés. Je trouve ça dangereux. Jamais je ne vais m'excuser d'être née au Québec dans les années 1980, dans une famille aimante, de parents qui m'ont élevée comme femme libre, qui m'ont donné des mots pour me défendre. [...] Il faut s'insurger contre les inégalités, mais je ne pense pas que la solution soit dans une culture et une politique de repli. »

 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le Québec de Bernard « Rambo » Gauthier à Tout le monde en parle, émission du 15 janvier 2017
HYPERLIEN - Magalie Lépine-Blondeau sur Twitter

Politique

La suite pour Barack et Michelle Obama

Barack et Michelle Obama lors d'une visite dans un parc nommé en leur honneur, le 16 janvier à Washington
Barack et Michelle Obama lors d'une visite dans un parc nommé en leur honneur, le 16 janvier à Washington     Photo : Getty/AFP/Pool

Barack Obama et sa femme, Michelle, termineront demain un séjour de huit ans dans la Maison-Blanche. Même s'ils ont révélé qu'ils ne feraient plus de politique active, on peut parier qu'ils resteront présents dans la sphère publique. Les journalistes Esther Bégin et Jean-Philippe Cipriani donnent à Catherine Perrin un aperçu de ce qu'ils pourraient faire.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Esther Bégin sur Twitter
HYPERLIEN - Jean-Philippe Cipriani sur Twitter

Sports

Tim Raines, meilleur joueur de l'histoire des Expos

Tim Raines
Tim Raines     Photo : AP Photo/Jill C. Becker

Le journaliste sportif Guy D'Aoust et l'auteur, scripteur et concepteur Guillaume St-Onge passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive. Il est question de l'intronisation de Tim Raines au Temple de la renommée du baseball, des deux finales d'association à venir au football en fin de semaine, des récents matchs des joueurs de tennis Eugenie Bouchard et Milos Raonic, ainsi que des blessures chez les joueurs du Canadien.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Guy D'Aoust sur Twitter
HYPERLIEN - Guillaume St-Onge sur Twitter

Sports

Sean McColl : la vie d'un escaladeur étoile avant les Jeux olympiques

Sean McColl
Sean McColl     Photo : MIGUEL MEDINA

Quadruple champion du monde d'escalade et vainqueur de plusieurs titres aux épreuves combinées, l'athlète vancouvérois devrait représenter le Canada en escalade aux Jeux olympiques de 2020, à Tokyo. En août dernier, le Comité international olympique (CIO) a, en effet, annoncé que l'escalade ferait partie des nouvelles disciplines représentées aux Jeux. Sean McColl explique à Catherine Perrin comment il se représente ses trajets dans sa tête, simplement en regardant une paroi.  
 
Sean McColl à American Ninja Warrior USA vs The World 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Sean McColl sur le web

Société

The Red Pill : une féministe à la rencontre des masculinistes

Simon-Louis Lajeunesse, Martin Gareau et Marilyse Hamelin
Simon-Louis Lajeunesse, Martin Gareau et Marilyse Hamelin     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le documentaire controversé de Cassie Jaye explore l'univers et les recommandations des groupes de défense des droits des hommes. Féministe assumée, la réalisatrice a dit réévaluer ses idées au terme de l'aventure. Des groupes féministes ont dénoncé l'oeuvre comme de la propagande, tandis que les groupes masculinistes l'ont applaudie. La journaliste et blogueuse Marilyse Hamelin, le chercheur en travail social Simon-Louis Lajeunesse et le codirecteur de l'Association canadienne pour l'égalité Martin Gareau ont vu le film et en ont tous retenu des choses différentes. Ils comparent leurs interprétations au micro de Catherine Perrin.  
 
« Je m'attendais à une conversation. J'ai toujours une approche constructive, positive de l'égalité. Je vois ça comme un partenariat. Ce que j'ai vu dans le film, c'était vraiment un concours de misère, déplore Marilyse Hamelin. Ça, je n'aime pas ça. "Les hommes souffrent plus, c'est la faute des féministes, les femmes souffrent moins..." Pour moi, personne n'avance avec ça. On perd. C'est stérile, ce n'est pas fécond. Je voyais même des tentatives de caler les femmes pour se remonter. Je trouve ça faible. » 
 
La journaliste dénonce également qu'on y remette en cause la véracité des statistiques sur les agressions sexuelles ou qu'on remette en cause le problème de l'équité salariale.  
 
Bande-annonce de The Red Pill 
 
 
Des problèmes sous-représentés 
Martin Gareau n'a pas entendu les mêmes propos : « Ce que j'ai entendu des discours des hommes [interviewés dans le film], c'est qu'ils ont des souffrances. Ils ne disent pas que leur souffrance est plus grande, ils disent juste qu'elle existe, qu'elle reçoit moins d'attention, qu'il y a moins d'investissement qui est mis là-dedans, et que c'est juste inéquitable [comme traitement médiatique]. Si on veut une vraie égalité, il faut donner de l'attention à [ces problèmes]. » 
 
« Historiquement, les problèmes sont différents, ajoute Martin Gareau. Par exemple, lorsqu'une femme manque une occasion d'emploi, c'est dommage, c'est triste, ça ne devrait pas être ainsi, mais d'un autre côté, il y a des hommes qui vivent cinq ans de moins. [...] Quand on fait le bilan, présentement, il y a une sous-représentation des discussions par rapport aux problèmes des hommes. En plus, ceux qui veulent en parler sont qualifiés de misogynes. » 
 
« Il y a quand même toute une discrimination positive en faveur des femmes, note Simon-Louis Lajeunesse. Combien y a-t-il d'emplois que je n'ai pas eus parce que j'étais un gars et qu'il fallait qu'on engage une femme. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - The Red Pill sur le web
HYPERLIEN - Association canadienne pour l''égalité sur le web
HYPERLIEN - La semaine rose sur le web
HYPERLIEN - Marilyse Hamelin sur Twitter
HYPERLIEN - Simon-Louis Lajeunesse sur le web
Les incontournables 2016

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
161718
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaser