ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Les meilleurs moments : Émission du lundi 5 décembre 2016

Politique

House of Cards : quand Frank Underwood rend les gens cyniques

Pasquale Harrison-Julien, journaliste, Julie Dufort, chercheure associée à la Chaire Raoul-Dandurand, et Yves-François Blanchet, ancien député péquiste
Pasquale Harrison-Julien, journaliste, Julie Dufort, chercheure associée à la Chaire Raoul-Dandurand, et Yves-François Blanchet, ancien député péquiste     Photo : Radio-Canada/Louis-André Bertrand

« Pour un auditeur, Frank Underwood est le diable. Pour un politicien, ça reste un génie. Tu ne peux pas admettre un intérêt pour le personnage sans te rendre toi-même suspect de ce cynisme. C'est difficile de trouver le personnage intéressant sans cautionner ses pires abus. » L'ancien député péquiste Yves-François Blanchet participe à une discussion sur les liens entre la politique-fiction et le cynisme des amateurs de ce genre télévisuel. 
 
« Est-ce que c'est l'œuf ou la poule? Est-ce que c'est parce qu'on est cyniques que House of Cards existe, ou est-ce House of Cards qui nous rend cyniques? », se demande Julie Dufort, chercheuse associée à la Chaire Raoul-Dandurand de l'Université du Québec à Montréal. Selon elle, ces séries constituent une critique de la société qui est nécessaire dans une démocratie en santé. « Le cynisme est très proche de la critique. Si l'on réussit à se distancier, on y voit un miroir déformant la réalité. » 
 
Le journaliste Daniel Lessard voit les séries telles que House of Cards comme du simple divertissement. « Pour moi, des scandales à la Gilles Vaillancourt, des promesses non tenues à répétition ou une rhétorique ultrapartisane abusive, ça contribue bien plus au cynisme des gens que n'importe quelle émission de télévision. Aux États-Unis, par exemple, où l'appui au Congrès est de 10 %, vous regardez une émission comme House of Cards et vous vous dîtes que c'est tout à fait vrai, que c'est ce qu'on entend tous les jours. » 
 
Pour la journaliste Pasquale Harrison-Julien, la force de la série réside « dans son arc dramatique qui va tellement loin, qui est fictif tout en étant assis dans un décor tellement crédible. » Elle estime que ces situations extrêmes, dans un tel contexte inspiré du réel avec la Maison-Blanche et le Parti démocrate, peuvent laisser croire qu'elles sont possibles et poussent les observateurs de la scène politique à être aux aguets.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - «House of Cards» rend cynique!

udemnouvelles - 29 novembre 2016

Société

Le plaidoyer de Guy Nadon pour la diversité culturelle

Le comédien Guy Nadon
Le comédien Guy Nadon     Photo : Radio-Canada/Louis-André Bertrand

« Je trouve vraiment que la politique est toujours en retard sur le culturel. » Le comédien Guy Nadon estime que l'on devrait faire plus de place aux identités québécoises dans l'espace culturel, estimant qu'il est faux de croire qu'elles mènent à un rejet de l'autre. 
 
Il cite notamment l'exemple de Radio-Canada, « créée dans les années 30 pour parer à l'américanisation galopante qui existait ». La production de contenus canadiens n'a pas entraîné une fermeture par rapport aux contenus étrangers, bien au contraire, elle nous a enrichis parce que, au final, « l'universalisme est toujours monochrome ».  
 
Guy Nadon déplore cependant les récupérations politiques des mouvements identitaires, d'où l'idée du décalage entre le culturel et le politique. Le phénomèene n'est pas nouveau, selon lui. « Mon degré d'irritation depuis 40 ans est assez constant. » 

Arts et culture

Un DEC spécialisé en musique traditionnelle

Rémi Pagé et Elisabeth Moquin étudient la musique traditionnelle au Cégep de Joliette.
Rémi Pagé et Elisabeth Moquin étudient la musique traditionnelle au Cégep de Joliette.     Photo : Radio-Canada/Louis-André Bertrand

Depuis 1998, des étudiants du Cégep de Joliette consacrent trois années à approfondir le monde de la musique traditionnelle. Rémi Pagé, un violoniste gatinois de 20 ans, Elisabeth Moquin, une violoniste drummondvilloise de 23 ans, Simon Degrave, banjoïste français de 30 ans, et Éric Beaudry, ancien membre de La bottine souriante et enseignant de guitare traditionnelle, dévoilent leur passion pour la musique traditionnelle, un style musical transmis par la tradition orale et qui est populaire à l'échelle planétaire.

Arts et culture

Silver Catalano : explorer son identité par l'entremise de la musique

Le réalisateur Didier Charette et le chanteur Mathieu Gionest, alias Silver Catalano
Le réalisateur Didier Charette et le chanteur Mathieu Gionest, alias Silver Catalano     Photo : Radio-Canada/Louis-André Bertrand

« C'est une métaphore d'une partie de ma vie au travers d'un nom artistique. » Mathieu Gionest explique à Catherine Perrin qu'il a adopté le nom d'artiste Silver Catalano après un passage de quelques années à Montréal marquées par une dissociation de la personnalité, l'itinérance et la prostitution. Depuis un an, le jeune chanteur est de retour à Chandler, en Gaspésie, où il s'est créé une nouvelle famille et vit mieux en tant que « gai du village flamboyant et genderqueer ». Didier Charette, qui a réalisé le premier vidéoclip de Silver, se joint à la discussion.

Société

Le monde de la BD endeuillé par la mort de Gotlib

Détail de la couverture de la bande dessinée <em>Rubrique-à-brac</em>
Détail de la couverture de la bande dessinée Rubrique-à-brac     Photo : Dargaud

À l'agenda de la semaine, le journaliste au Voir Mickaël Bergeron rapporte la mort du bédéiste Marcel Gottlieb, alias Gotlib, auteur de la célèbre série humoristique Rubrique-à-brac qui avait le talent de pointer la connerie. Avec l'auteur et panéliste au Téléjournal Daniel Lessard et le chroniqueur culturel Stéphane Leclair, il passe en revue les événements à surveiller. 
 
Daniel Lessard propose un portrait des quatre circonscriptions québécoises visées par des élections partielles, évaluant quels partis devraient les remporter. Il parle ensuite de la rencontre des premiers ministres du Canada sur les changements climatiques et du premier débat bilingue des candidats à la direction du Parti conservateur. 
 
Stéphane Leclair s'intéresse à l'émission de variétés qui va annoncer la programmation du 375e anniversaire de Montréal, au groupe montréalais Alcoholica, qui reprend les succès de Metallica depuis 20 ans, et à l'opéra L'amour de loin du Metropolitan Opera de New York. Il propose aussi de consulter les contenus web de la Bibliothèque de la danse Vincent-Warren. 
 
Mickaël Bergeron aborde la candidature d'Anne Guérette dans la course à la mairie de la ville de Québec, le lancement des consultations sur les violences sexuelles à l'Université Laval, et la publication d'un rapport sur la cuisine de rue à Québec.

Les incontournables 2016

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Teaser automneSalon du livre 2016AMS teaser