ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Sexe, amour et pouvoir : un cocktail dangereux

Le mercredi 29 octobre 2014

Laurence Pelletier, doctorante en études littéraire à l’UQAM, Martine Delvaux, professeure en études études féministes à l'UQAM, et Claudia Larochelle, animatrice et auteure.
Laurence Pelletier, doctorante en études littéraire à l’UQAM, Martine Delvaux, professeure en études études féministes à l'UQAM, et Claudia Larochelle, animatrice et auteure.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Relations amoureuses et travail, surtout lorsque l'une des parties est en position d'autorité, peuvent donner un mauvais mélange. Le problème se pose fréquemment dans l'enseignement, dans le cas où des professeurs ont des liaisons avec des étudiants. Catherine Perrin en discute avec l'auteure et professeure Martine Delvaux, coorganisatrice du colloque Sexe, amour et pouvoir : il était une fois à l'université, qui se penchera sur la question, l'animatrice et auteure Claudia Larochelle et Laurence Pelletier, qui est doctorante en études littéraires. 
 
« Le rapport entre un prof et une étudiante n'est pas un rapport comme tous les autres », souligne Martine Delvaux, professeure en études féministes à l'UQAM. « Il y a un rapport de pouvoir. On devient l'écran d'un certain nombre de fantasmes, de désirs, de souhaits. En tant que professeur, il faut être, à mon avis, très vigilant. On joue avec des zones fragiles de l'être humain. Il y a un code déontologique pour les médecins, il y a un code déontologique pour les psychologues. Il n'y en a pas pour les professeurs d'université. Est-ce qu'il faut aller jusque-là? Je pense qu'il faut à tout le moins se poser la question. » 
 
Claudia Larochelle a une maîtrise en création littéraire. Dans un programme qui repose aussi largement sur la sphère de l'intime, le problème se pose tout particulièrement. « Même si on est majeur et vacciné, ce rapport de force va exister, affirme-t-elle. Ça peut avoir des conséquences sur notre vie professionnelle. Il y a des carrières qui se sont arrêtées, des thèses qui se sont arrêtées. » 
 
Lecture du texte Qui aime? Qui enseigne? par Martine Delvaux 
 
 
Le colloque Sexe, amour et pouvoir : il était une fois à l'université aura lieu le 14 novembre à la salle des Boiseries du pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM, à Montréal.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises