ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Santé

Les trolls, des sadiques qui attaquent en groupe

Le mardi 28 mars 2017

Les trolls d'Internet ne sont pas aussi solitaires qu'on le croyait, selon les chercheurs.
Les trolls d'Internet ne sont pas aussi solitaires qu'on le croyait, selon les chercheurs.     Photo : iStock

Ils ont un emploi, démontrent des signes de psychopathie, de machiavélisme et de sadisme et ne laissent aucune information objective faire obstacle à leur envie d'attaquer. C'est pourquoi il ne sert à rien d'argumenter avec les trolls sur Internet, selon Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences. Au micro de Catherine Perrin, elle fait état des dernières découvertes scientifiques sur les trolls, et révèle comment ils se regroupent pour attaquer en escouade lorsque l'un d'entre eux sonne l'alarme.  
 
Sonia Lupien précise qu'il ne faut pas confondre cyberintimidateurs, qui ne cachent pas leur identité, et trolls, qui conservent l'anonymat coûte que coûte.  
 
« Les trolls vont utiliser la digression tangentielle – ils ne sont pas intéressés au fond de l'histoire, ils iront toujours ailleurs pour chercher à vous attaquer », indique la chercheuse, au sujet du refus des trolls de tenir compte d'articles objectifs pour réévaluer la pertinence de leurs attaques.  
 
Signal d'alarme 
« Le mot "promoteur" (shill) est un signal d'alarme pour alerter et mobiliser les autres trolls, note-t-elle également. On pensait avant que les trolls sévissaient seuls, mais on s'est rendu compte qu'ils travaillent en communauté. Quand le mot shill est publié, d'autres trolls arrivent. »  
 
« La conclusion des chercheurs : ne nourrissez pas les trolls, ça ne sert absolument à rien », observe Sonia Lupien.  
 
Il est également question d'une conférence sur le désir de tuer, qui aura lieu ce soir à 19 h à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

4 avril 2017

Garder son cordon ombilical pour mieux guérir dans l'avenir

4 avril 2017

Ces médicaments qu'on prescrit encore malgré les dangers

23 mars 2017

Un langage révolutionnaire pour communiquer avec les autistes

21 mars 2017

L'épuisement parental : quand les parents n'en peuvent plus

17 mars 2017

Un village sur mesure pour les gens atteints de maladies cognitives