ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Témoignages d'une femme et d'un homosexuel, nouveaux prêtres anglicans

Le mercredi 25 mai 2016

Jean-Jacques Goulet et Josée Lemoine
Jean-Jacques Goulet et Josée Lemoine     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Josée Lemoine et Jean-Jacques Goulet ont célébré leur première messe la semaine dernière dans leur diocèse de Montréal. Il s'agit pour tous deux de la dernière étape d'une longue quête spirituelle, marquée par l'impossibilité de s'épanouir pleinement dans d'autres confessions. Ils expliquent à Catherine Perrin ce qui rend l'Église anglicane plus démocratique à leurs yeux, et pourquoi les autres religions sont compatibles avec la leur. 
 
« Je sentais un appel de Dieu, mais je ne pouvais pas le vivre dans l'Église catholique romaine, raconte Josée Lemoine. Je n'étais pas intéressée à devenir religieuse parce que je voulais avoir des enfants. Je n'étais pas certaine de ce que cet appel voulait dire à l'époque – on était au début des années 1980. » Après avoir été membre de l'Église luthérienne, qui est liée à l'Église anglicane, elle a rejoint cette dernière. « J'ai deux filles, dit-elle au sujet de son ordination. Les deux filles s'y attendaient. Quand je leur ai annoncé la nouvelle, elles ont dit : "Il était temps, maman!" » 
 
Refuser l'ambiguïté 
Jean-Jacques Goulet a été pasteur mennonite, mais il a dû changer de confession quand il a rompu son mariage et s'est assumé comme homosexuel. Après un bref retour dans l'Église catholique, il a découvert l'Église anglicane grâce à son conjoint. « J'ai été très impressionné parce que ce n'était pas ambigu : un des premiers dimanches, on a prié pour le doyen de la cathédrale qui était en vacances avec son conjoint », relate-t-il. 
 
« La spiritualité s'exprime de toutes sortes de façons, ici au Québec, dit également Jean-Jacques Goulet. Si on pense à nos cheminements personnels, pour Josée et pour moi, vraiment, on a pris des chemins très différents. On a eu cette liberté de choisir et de trouver notre chemin et je crois que pour nos enfants, ça doit être la même chose. [...] C'est le respect qui est le plus important. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises