ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

Du lundi au jeudi de 9 h à 11 h  
Le vendredi de 9 h à 10 h 
(en rediffusion à 22 h)

Isabelle Craig

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Les victimes de l'austérité prennent la parole

Le mercredi 17 décembre 2014

Les mesures gouvernementales d'austérité affectent durement les moins bien nantis.
Les mesures gouvernementales d'austérité affectent durement les moins bien nantis.     Photo : iStock

La lettre qu'une mère de famille monoparentale a adressée à un groupe de parents de Rosemont a provoqué une vague de solidarité. En raison de nombreuses hausses de tarifs et de diminutions de service, elle a de la difficulté à nourrir ses enfants. Sa lettre a été lue 30 000 fois et a mené à l'ouverture d'une page Facebook pour donner une voix aux victimes des mesures d'austérité gouvernementales. Catherine Perrin reçoit cette « maman mystère » et Julie Charron, créatrice de la page et professeure de sociologie au Collège Lionel-Groulx. 
 
Portes fermées et files d'attente 
L'auteure de la lettre, qui se fait appeler « maman mystère », désire conserver l'anonymat. Elle juge que son message risque de porter davantage ainsi. Depuis la publication de sa lettre, elle a reçu plusieurs offres d'aide, mais affirme n'avoir jamais voulu attirer l'attention sur son cas à elle. « Le but de ma démarche était de dire : je vis ça. Je suis certaine qu'il y en a plein d'autres. On se heurte à des portes fermées, à des files d'attente », souligne-t-elle. 
 
De retour aux études, elle a particulièrement souffert des hausses des tarifs d'électricité et du prix des aliments. « Depuis 2008, mon panier d'épicerie a tellement diminué que j'ai presque oublié comment me servir de ma carte [de guichet] », dit-elle. Elle prend aujourd'hui parole au nom de ceux et celles qui n'ont pas accès à l'écriture ou aux réseaux sociaux. « Il ne faut pas avoir honte de demander de l'aide. » 
 
Chroniques d'un appauvrissement 
Julie Charron a secondé « maman mystère » dans l'ouverture de la page « Spotted austérité ». « Quand j'ai lu la lettre, j'ai entendu que "maman mystère" voulait que cette situation soit connue, raconte-t-elle. Elle a été un porte-voix pour plusieurs personnes qui sont dans des situations de pauvreté. Dans un contexte d'austérité, on va observer, si la tendance se maintient, un plus grand appauvrissement de la population. » 
 
Fondée il y a une semaine, la page Facebook « Spotted austérité » fait état, par exemple, des conséquences de la suppression de programmes sociaux comme Jeunes en action, qui aide des jeunes en marge à se réintégrer socialement.


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

30 juin 2016

Lavage de la semaine : Turquie, Brexit et radicalisation

30 juin 2016

Inspire : Amazon se lance dans l'éducation

29 juin 2016

Destination 2070 : bienvenue dans la République socialiste de Céline Dion

27 juin 2016

Agenda : sommet à Ottawa et retour des autocars en Gaspésie

24 juin 2016

Le lavage de la semaine avec Régine Laurent et Josée Boileau

23 juin 2016

Louise Otis : des nouvelles idées pour le système de justice