ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 7 mai 2015


Santé

Psychologie : ce qu'il reste à faire pour favoriser l'accès aux soins

La présidente sortante de l'Ordre professionnel des psychologues du Québec, Rose-Marie Charest
La présidente sortante de l'Ordre professionnel des psychologues du Québec, Rose-Marie Charest     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, Rose-Marie Charest, quittera son poste le 22 mai prochain après 17 ans de combat pour une meilleure accessibilité aux soins. Elle est satisfaite du travail accompli, mais se désole que l'accessibilité aux soins psychologiques soit encore un défi pour le public. Catherine Perrin la reçoit. 
 
Rose-Marie Charest se félicite du meilleur encadrement de la pratique psychologique qui s'est développé sous son règne, et espère que son successeur continuera cette surveillance. Parmi les défis à venir, elle juge qu'il faut convaincre les hommes d'utiliser les services psychologiques. Mais elle déplore surtout que la psychologie ne soit pas encore suffisamment couverte par le régime public d'assurance-maladie. Les services publics sont minés par des pénuries et des listes d'attente, tandis que les coûts au privé sont prohibitifs. 
 
« On n'aura jamais fini de travailler là-dessus, souligne-t-elle. En santé physique, on dirait que tout le monde en est conscient [de la nécessité des soins]. En santé mentale, la personne qui en a besoin reste elle-même souvent silencieuse. Donc, il faut prendre la parole à sa place. Prenons la parole pour ceux qui n'appelleront pas dans les lignes ouvertes. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Rose-Marie Charest sur le web
HYPERLIEN - L'Ordre professionnel des psychologues du Québec sur le web
HYPERLIEN - Rose-Marie Charest sur Twitter
HYPERLIEN - L’Ordre professionnel des psychologues du Québec sur Twitter

Société

Vers un monde sans interface : comment les entreprises préparent l'après-téléphone

Contrôlé par la voix, l'appareil Amazon Echo est un bon exemple d'outil sans interface.
Contrôlé par la voix, l'appareil Amazon Echo est un bon exemple d'outil sans interface.     Photo : amazon.com

L'utilisateur moyen consulte son téléphone intelligent environ 221 fois par jour. Les entreprises perçoivent une certaine saturation chez les consommateurs et développent donc de nouveaux outils faisant appel à d'autres sens, comme le toucher ou l'ouïe. Arnaud Granata, rédacteur en chef d'Infopresse, et Anne-Claude Chénier, directrice de création chez Cossette, analysent cette nouvelle tendance. 
 
« On est en train de créer un monde de notifications, souligne Arnaud Granata. On reçoit constamment des vibrations, des messages pour nous dire qu'on doit payer, qu'il faut monter la température de nos maisons... On est en train d'en tirer tout un tas de données qui peuvent à un moment ou à un autre être récupérées par des marques. C'est là tout l'enjeu. »  
 
Il est également question des nouvelles campagnes de promotion menées par le service de taxi social Uber, d'un nouveau site de Microsoft qui devine l'âge des gens à partir d'une photo ainsi que de la promotion des nouveaux films de la série Star Wars par les réseaux sociaux.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le rapport No interface du site Trendwatching.com (en anglais)
HYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter

Politique

La petite séduction du NPD

Alec Castonguay
Alec Castonguay     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

À six mois des élections fédérales, le Nouveau Parti démocratique a mis en marche sa machine électorale. Galvanisé par la victoire de son pendant provincial aux élections provinciales albertaines, il privilégie les assemblées de cuisine et tente de se présenter comme un parti plus professionnel qu'en 2011. Le journaliste Alec Castonguay fait le bilan de la précampagne du NPD dans le nouveau numéro du magazine L'actualité. Catherine Perrin s'entretient avec lui. 
 
« Au fil du temps, ça permet d'aller chercher des gens plus à l'écoute du message du NPD et susceptibles de transmettre le message dans leur entourage », fait remarquer Alec Castonguay.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L’actualité sur le web
HYPERLIEN - Alec Castonguay sur Twitter

Arts et culture

La chaise rouge devant le fleuve : comment vivre avec la souffrance

Rémi Tremblay et Diane Bérard
Rémi Tremblay et Diane Bérard     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'entrepreneur Rémi Tremblay et la journaliste et chroniqueuse Diane Bérard cosignent La chaise rouge devant le fleuve, un ouvrage rédigé à la première personne dans lequel les auteurs combinent leurs histoires personnelles pour aider le lecteur à mieux vivre avec la souffrance. Ils insistent sur l'importance de vivre au présent et de trouver les parcelles de bonheur dans les instants moins drôles. Catherine Perrin les reçoit. 
 
Du bonheur dans la noirceur 
« À un moment donné, on peut juste rester là avec la souffrance et s'apercevoir qu'on n'en meurt pas. On souffre, on saigne de l'intérieur, mais on n'en meurt pas. Et éventuellement, il y a même du bonheur qui émerge de ça », indique Diane Bérard, dont le père est atteint de la maladie d'Alzheimer. « On découvre qu'à force d'être présent, on souffre moins. [...] En étant dans le passé, on est dans la culpabilité. En étant dans l'avenir, on anticipe que la situation va se dégrader. » 
 
Économie mal placée 
« Je découvre aujourd'hui qu'une des choses les plus importantes de ma vie a été d'accepter de rencontrer ma souffrance », déclare Rémi Tremblay. Fondateur de la Maison des leaders, il a un fils toxicomane qui était incarcéré jusqu'à récemment. « On veut faire l'économie de la souffrance, mais au fond, on fait aussi l'économie de la joie et du bonheur qui peuvent aussi être là quand on est avec son fils ou avec son père qui souffre. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La chaise rouge devant le fleuve sur le site de Guy Saint-Jean Éditeur
HYPERLIEN - La maison des leaders sur le web
HYPERLIEN - Diane Bérard sur Twitter

Arts et culture

Comment Google compte devenir un gourou de la mode

Diane Bédard et Jean-Pierre Desnoyers
Diane Bédard et Jean-Pierre Desnoyers     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le géant américain Google publiait il y a quelques jours son premier rapport sur les tendances mode, compilé à même les recherches des internautes en ligne. L'entreprise estime pouvoir prévoir ce que les gens porteront dans les prochains mois à partir de ce qu'ils entrent dans les moteurs de recherche. Est-ce là un indice valable pour les amateurs de mode? Catherine Perrin en discute avec les chroniqueurs Jean-Pierre Desnoyers et Diane Bérard. 
 
« Google a regardé les mots-clés qu'on utilise et s'est dit : "Bon, il y a une montée de ces mots-clés-là, ça veut donc dire que les gens s'y intéressent. Ça veut donc dire qu'éventuellement, très bientôt, ça va être adopté", explique Diane Bérard. Google dit qu'il y a une curiosité, et on passe de curiosité à tendance. » 
 
« La démarche est bien faite, mais est-ce qu'elle arrive à montrer la tendance? Une tendance n'est pas la mode, et la mode n'est pas une tendance », objecte Jean-Pierre Desnoyers, qui aurait aimé en savoir plus sur le profil des utilisateurs qui recherchent ces mot-clés. « Google nous donne un état des choses actuelles. Ce n'est pas quelque chose qui prédit l'avenir. » 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le rapport des tendances mode printemps 2015 de Google sur le web
HYPERLIEN - Jean-Pierre Desnoyers sur Ton Barbier
HYPERLIEN - Diane Bérard dans Les affaires
HYPERLIEN - Diane Bérard sur Twitter

Arts et culture

Mad Men : préparer ses adieux à une série mythique

John Hamm interprète Don Draper dans la série <i>Mad Men</i>
John Hamm interprète Don Draper dans la série Mad Men     Photo : AMC

La série télévisée américaine Mad Men, qui met en scène des publicitaires new-yorkais dans les années 1960, se conclura en juin après sept saisons. Diffusée depuis 2007 sur la chaîne AMC, la série est devenue l'objet d'un culte pour sa manière de dépeindre les changements sociaux des États-Unis et ses réflexions déguisées sur la société d'aujourd'hui. L'auteur et chroniqueur Samuel Archibald réfléchit sur la signification de la populaire série et les diverses manières dont elle pourrait se terminer. 
 
Bande-annonce de la septième saison de Mad Men 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Mad Men sur le web
HYPERLIEN - Samuel Archibald sur Pop en stock
HYPERLIEN - Samuel Archibald sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
1
2
3
456
7
8
9
10
1112131415
16
17
1819202122
23
24
2526272829
30
31
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant