ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
234
5
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 5 mars 2015


Arts et culture

Mémé attaque Haïti : regard sans ménagement sur un pays d'extrêmes

L'auteure Marie Laroque et la journaliste Nancy Roc
L'auteure Marie Laroque et la journaliste Nancy Roc     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La traductrice, correctrice et auteure Marie Laroque a passé sept ans en Haïti. Cela lui a inspiré un blogue et maintenant un livre du même nom, Mémé attaque Haïti. Elle y décrit sans ménagement le pays et ses habitants, ce qui lui a valu de vives critiques, dont des accusations de racisme. Catherine Perrin reçoit Marie Laroque ainsi que Nancy Roc, une journaliste d'origine haïtienne installée au Québec depuis 2005. 
 
Pas de filtre 
« On me dit souvent que je manque de filtre. Je pense qu'il ne me manque rien, et que ce sont les gens qui en rajoutent un. Je n'ai pas envie de me retenir de dire ce que j'ai envie de dire. Ce n'est ni méchant ni bon. Un filtre, ça donne la langue de bois », dit Marie Laroque. 
 
L'auteure s'est fait taxer de raciste pour avoir fait référence, notamment, à l'odeur des Haïtiens et au fait qu'elle n'était pas attirée par les Noirs. Selon elle, ses goûts personnels ne devraient pas causer de telles réactions. 
 
Décapant et potentiellement dangereux 
Nancy Roc reconnaît que Marie Laroque a du mérite d'avoir passé tant de temps dans les régions les plus pauvres d'Haïti et pour s'exprimer franchement. « C'est un livre décapant. Elle ose faire ce que les Québécois n'osent pas faire », dit-elle au sujet de Mémé attaque Haïti
 
Elle considère néanmoins certains propos comme dangereux s'ils sont pris au premier degré. « Je pense qu'il y a d'autres livres sur Haïti qui ont un plus grand intérêt littéraire », ajoute-t-elle.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Mémé attaque Haïti sur le site de VLB éditeur
HYPERLIEN - Blogue Mémé attaque Haïti
HYPERLIEN - Nancy Roc sur Twitter

Société

Les vidéos amateurs mises en marché, ou l'envers de la viralité

Image de la vidéo montrant un moniteur de parachute qui sauve la vie l’un de ses élèves victimes d’une crise d’épilepsie en plein saut
Image de la vidéo montrant un moniteur de parachute qui sauve la vie l’un de ses élèves victimes d’une crise d’épilepsie en plein saut     Photo : YouTube

Une vidéo montrant un moniteur de parachute qui sauve la vie l'un de ses élèves victimes d'une crise d'épilepsie en plein saut a été vue plus de 8 millions de fois depuis le 1er mars. Un journaliste de L'Express a découvert qu'un courtier en contenus avait joué un rôle crucial dans la circulation de cette vidéo et de maintes autres. Arnaud Granata, vice-président d'Infopresse, et Stéphane Mailhiot, planificateur stratégique pour l'agence lg2, parlent du système qui détermine désormais la viralité des contenus. 
 
« Ce qui est fascinant, c'est que les vidéos qui circulent vraiment ne sont pas simplement des vidéos amateurs, explique Arnaud Granata. Elles le sont, mais si on veut que ça sorte vraiment, il faut que ça soit acheté et publicisé. C'est tout l'encadrement publicitaire qui doit être organisé. »  
 
Vidéo d'un sauvetage en parachute 
 
 
« C'est un marché, et c'est YouTube qui l'a créé, ajoute Stéphane Mailhiot. YouTube est passé d'un phénomène de niche à un média de masse. »  
 
Il est également question d'un cola entièrement montréalais, de la diversité croissante des émoticônes, d'un nouveau type d'entrevue politique et de l'avancée du paiement mobile
 
Publicité du cola 1642 
 
 
Publicité pour les émoticônes IKEA 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Arnaud Granata sur Twitter
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Société

Des jeunes dépendants racontent leur reprise de contrôle

Un jeune toxicomane
Un jeune toxicomane     Photo : iStock

Le Congrès des jeunes de Narcotiques anonymes aura lieu la semaine prochaine à Valleyfield. Comme c'est la 19e année de cet événement, cela en fait le plus vieux rassemblement de son genre. Catherine Perrin reçoit trois jeunes anciens toxicomanes qui sont sortis de la dépendance grâce à Narcotiques anonymes : Andréa, Jérémie et Rosalie. 
 
S'investir 
Andréa a 21 ans, Jérémie, 23 ans, et Rosalie, 16 ans. Pour la première, il a fallu plusieurs essais pour arrêter la consommation. « Ça n'a jamais fonctionné jusqu'à ce que je sois prête à m'investir là-dedans et à me convaincre que cette fois était la bonne, et que je serais capable », raconte Andréa. Elle décrit le Congrès des jeunes de Narcotiques anonymes comme une bonne occasion de se retrouver avec des jeunes ayant vécu la même chose.  
 
Une maladie 
Jérémie décrit la dépendance comme une maladie. « C'est un besoin de remplir le vide qu'on a », dit-il, en la comparant à la résistance face à un sac de croustilles. « Il y en a qui sont capables de manger quelques chips et de mettre le sac de côté. Moi, personnellement, j'embarque dedans et je le finis au complet. » 
 
Prévention 
Rosalie a repris le contrôle sur sa vie grâce à la thérapie. Elle continue de participer aux réunions de Narcotiques anonymes de façon préventive. « Même si je ne consomme plus, j'ai des comportements obsessifs, de la compulsion... Je ne peux pas consommer une seule fois, explique-t-elle. Je ne peux pas me permettre de boire une petite bière. Je ne pourrais pas m'arrêter. C'est comme ça aujourd'hui, ça risque d'être comme ça dans 10 ans, dans 100 ans et toute ma vie. » 
 
Le Congrès des jeunes de Narcotiques anonymes se tiendra du 13 au 15 mars à l'Hôtel Plaza de Valleyfield. On peut joindre Narcotiques anonymes en composant le 1 855 ligne NA, par courriel ou sur le web.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Narcotiques anonymes Québec sur le web

Arts et culture

Volteface : une série sur les faces cachées de la vie

Les trois artisans principaux de la série documentaire <i>Volteface</i> : le directeur photo, monteur et coréalisateur Philippe Bellemare, le cénariste et assistant à la réalisation Olivier Donati et le concepteur, coréalisateur et scénariste Martin Amiot
Les trois artisans principaux de la série documentaire Volteface : le directeur photo, monteur et coréalisateur Philippe Bellemare, le cénariste et assistant à la réalisation Olivier Donati et le concepteur, coréalisateur et scénariste Martin Amiot     Photo : ICI Explora

La série documentaire Volteface s'attarde aux manières différentes de vivre à travers cinq thématiques en cinq épisodes : la nourriture, le travail, le déplacement, les relations et la fête. Catherine Perrin reçoit son concepteur, coréalisateur et scénariste, Martin Amiot, avec le directeur photo, monteur et coréalisateur, Philippe Bellemare. 
 
La série documentaire Volteface est diffusée le jeudi à 19 h sur ICI Explora.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Volteface sur le web

Économie et affaires

Femmes et entrepreneuriat, une relation naturelle

L'humoriste et femme d'affaires Marie-Lise Pilote et l'entrepreneure Nelly Furtado
L'humoriste et femme d'affaires Marie-Lise Pilote et l'entrepreneure Nelly Furtado     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

À l'occasion de la Journée internationale de la femme, l'humoriste Marie-Lise Pilote organise un spectacle pour célébrer des femmes d'exception, notamment les femmes d'affaires. Aujourd'hui, le Canada en compte 200 % de plus qu'il y a 20 ans, et 47 % des PME appartiennent à des femmes. Catherine Perrin reçoit Marie-Lise Pilote, qui est également entrepreneure, et Nelly Furtado, propriétaire de la boutique Mille et un cupcake. 
 
Un rêve 
Nelly Furtado (à ne pas confondre avec la chanteuse du même nom) participera aux célébrations du 8 mars en donnant une conférence dans une succursale de Bureau en gros, à Boisbriand. « L'élément déclencheur a été mon congé de maternité », dit-elle à propos de ses débuts en affaires. « J'ai eu la chance d'avoir un peu plus de temps pour moi et de penser à réaliser un rêve que j'avais depuis que j'étais toute petite, qui était d'avoir ma propre entreprise. » 
 
Accident prédestiné 
Marie-Lise Pilote, elle, a commencé de façon tout à fait accidentelle. Alors qu'elle animait l'émission de rénovations Ma maison Rona, elle s'est rendu compte qu'il n'existait pas de vêtements de construction pour les femmes. C'est après cela qu'elle a lancé la compagnie Pilote et filles, spécialisée dans ce genre de produits. « Je ne me suis jamais dit : je vais me lancer en affaires! Ce n'était pas un vieux rêve, raconte-t-elle. Moi, je crois que les trucs qui arrivent naturellement, sans forcer, et qui viennent facilement étaient destinés à arriver. C'était plutôt ça, pour Pilote et filles. » 
 
Le spectacle Femmes ensemble, animé par Marie-Lise Pilote, aura lieu le 8 mars à l'Étoile Dix30 de Brossard. 
 
Vidéo de présentation du spectacle Femmes ensemble 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Pilote et filles sur le web
HYPERLIEN - Mille et un cupcake sur le web
HYPERLIEN - Mille et un cupcake sur Facebook

International

Récemment à l'émission : comment les réseaux djihadistes recrutent des Occidentaux

Image tirée de la page couverture du livre <em>Ils cherchent le paradis et ils ont trouvé l’enfer</em>, de Dounia Bouzar
Image tirée de la page couverture du livre Ils cherchent le paradis et ils ont trouvé l’enfer, de Dounia Bouzar     Photo : Éditions de l'Atelier

Les histoires d'Occidentaux partis combattre en Syrie et en Irak après avoir été endoctrinés se multiplient. Parmi ces combattants, il y a de plus en plus de mineurs et de filles. Catherine Perrin discutait de ce phénomène l'automne dernier avec l'anthropologue et fondatrice du Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam, Dounia Bouzar. Réécoutez l'entrevue ici.

Sports

L'exploit de l'Impact qui a enflammé le Stade olympique

Deux membres de l'Impact de Montréal, Bakary Soumare et Calum Mallace, célèbrent leur match nul avec le club mexicain de Patchuca, mardi le 3 mars.
Deux membres de l'Impact de Montréal, Bakary Soumare et Calum Mallace, célèbrent leur match nul avec le club mexicain de Patchuca, mardi le 3 mars.     Photo : PC/Paul Chiasson

Le journaliste sportif Guy D'Aoust et l'auteur, scripteur et concepteur Guillaume St-Onge passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive. Ils parlent notamment du match nul de l'Impact contre l'équipe mexicaine Pachuca, le 3 mars, qui a plongé le Stade olympique dans une ambiance que Guillaume St-Onge n'avait pas vue depuis des années. Il est aussi question de l'utilisation litigieuse de Twitter par le réseau TSN et des nouveautés chez le Canadien.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Guy D'Aoust sur Twitter
HYPERLIEN - Guillaume St-Onge sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
234
5
6
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Médium large

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant