ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28

Les meilleurs moments : �mission du jeudi 26 février 2015


Politique

Les remaniements ministériels vus de l'intérieur

L'analyste politique, ancienne députée et ancienne ministre Liza Frulla et l'ancien député, ancien ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Charbonneau
L'analyste politique, ancienne députée et ancienne ministre Liza Frulla et l'ancien député, ancien ministre et ancien président de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Charbonneau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Les rumeurs de remaniement sont persistantes à Québec. Après les controverses causées par les propos de l'ancien ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, le premier ministre Philippe Couillard veut donner un nouveau souffle à son cabinet. Cet acte politique demande du doigté. Catherine Perrin discute de ces rituels avec deux vétérans qui ont vu le fonctionnement des gouvernements de l'intérieur, Liza Frulla, analyste politique sur ICI RDI et ancienne députée et ministre, et Jean-Pierre Charbonneau, ancien député et ministre, et ancien président de l'Assemblée nationale. 
 
Beaucoup d'émotions 
Selon nos invités, le remaniement n'est pas chose facile à vivre pour les ministres concernés. Tous deux évoquent ces visites ou ces coups de fil qui surprennent à des heures tardives du soir, ou encore ces appels qu'on attend et qui ne viennent jamais. « Quand on se trouve remanié dans un ministère avec lequel on est moins à l'aise, on doit avaler la pilule. On est là pour servir », souligne Liza Frulla, qui se souvient l'avoir vécu sous Paul Martin. « Il arrive aussi qu'on se fasse confier un ministère autre que celui qu'on souhaitait et qu'on tombe amoureux de ce ministère. » 
 
Avoir son tour sur la glace 
Pour les députés, tous les espoirs sont permis au moment des remaniements. « Nous sommes dans un système politique où il n'y en a que pour les ministres, malheureusement », dit-il, comparant le système parlementaire au système américain. « Après un certain nombre d'années, on souhaite avoir son tour d'être sur la glace et d'avoir un peu de pouvoir. Après tout, on est entré en politique pour ça. » 
 
Il ajoute : « Nous sommes tous comme des artistes dans une grosse maison de production d'Hollywood. On espère tous faire partie des grosses productions. » 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Liza Frulla sur Twitter

Économie et affaires

Commerce de seconde main : une force économique réelle

Portion de la page d'accueil du site de petites annonces Kijiji
Portion de la page d'accueil du site de petites annonces Kijiji     Photo : Kijiji.ca

Le site de petites annonces en ligne Kijiji a présenté cette semaine une étude canadienne sur l'économie d'articles usagés. L'étude conclut que ce commerce est une force économique d'importance, mais que les Québécois y contribuent peu. Catherine Perrin discute de cette étude avec Fabien Durif, directeur de l'Observatoire de la consommation responsable et coauteur de l'étude, Stéphane Mailhiot, planificateur stratégique chez lg2, et Anne-Claude Chénier, directrice de création chez Cossette. 
 
« C'est une économie alternative, c'est évident. Mais c'est une économie qui cohabite avec l'économie traditionnelle et qui la dynamise, fait remarquer Fabien Durif. Ça montre qu'il y a une autre façon de consommer, que les gens ont envie de consommer par eux-mêmes. Ils ne se détachent pas complètement du système traditionnel. » 
 
Il indique qu'il faudra attendre les résultats d'autres études pour comprendre pourquoi les Québécois ont moins recours au commerce d'articles usagés. Il suppose que les Québécois ont une plus forte propension à l'attachement sentimental. 
 
« Au Québec, de façon générale, on aime beaucoup les marques reconnues par rapport aux marques génériques, ajoute Stéphane Mailhot. Il y a une fierté à avoir la "vraie affaire" et à acheter du neuf. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Indice Kijiji de consommation responsable
HYPERLIEN - Fabien Durif sur le site de l'Observatoire de la consommation responsable

Consommation

Le frigo à bière de Molson se démarque aux prix Cassies 2015

Image d'une publicité de la campagne <i>Molson Canadian beer fridge</i> pour la bière Molson Canadian
Image d'une publicité de la campagne Molson Canadian beer fridge pour la bière Molson Canadian     Photo : YouTube

Le gala des prix Cassies (pour Canadian advertising success stories), qui récompense les publicités les plus efficaces, a récompensé une campagne de Molson qui met en scène un réfrigérateur à bière qui ne s'ouvre qu'avec le passeport canadien. Stéphane Mailhiot, planificateur stratégique pour l'agence lg2, et Anne-Claude Chénier, directrice de création chez Cossette, analysent les publicités gagnantes. 
 
« On voulait remonter les ventes ici, mais surtout, on voulait rejoindre un groupe cible : les plus jeunes, la génération Y, qui a une consommation de bière décroissante par rapport à la génération précédente », explique Stéphane Mailhiot au sujet des objectifs de la campagne Molson Canadian beer fridge. « Le vin prend plus de place. L'objectif d'affaires [de Molson] était de maintenir sa part dans un marché décroissant. » 
 
Il est également question des prix Gifys, qui récompensent les images animées en circulation sur Internet, du retour à la mode des nouilles ramen et des prix Francopub.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Les prix Cassies sur le web
HYPERLIEN - Les prix Gifys sur le web
HYPERLIEN - La prix du public Francopub sur le site de la Francofête
HYPERLIEN - Stéphane Mailhiot sur Twitter

Cinéma

Gett, le procès de Viviane Amsalem : un parcours du combattant extraordinairement éprouvant

Ronit Elkabetz dans une scène de <i>Gett : le procès de Viviane Amsalem</i>, de Ronit et Shlomi Elkabetz
Ronit Elkabetz dans une scène de Gett : le procès de Viviane Amsalem, de Ronit et Shlomi Elkabetz     Photo : .facebook.com/GettFilm

« C'est un film vraiment très intelligent, très militant, mais qui a la subtilité de ne pas revendiquer les choses de façon trop lourde », dit Helen Faradji au sujet de Gett : le procès de Viviane Amsalem, des Israéliens Ronit et Shlomi Elkabetz. Georges Privet le qualifie d'admirable, de courageux et de nécessaire, mais aussi d'éprouvant et de difficile à voir. 
 
Bande-annonce de Gett : le procès de Viviane Amsalem (version originale sous-titrée) 
 
 
Il est également des Loups, de Sophie Deraspe, avec Évelyne Brochu, Louise Portal et Benoît Gouin, et du documentaire L'armée rouge, de Gabe Polsky. 
 
Bande-annonce des Loups 
 
 
Bande-annonce de L'armée rouge 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter
HYPERLIEN - Georges Privet sur le web

Musique

Beethoven par le Quatuor Alcan : juste et brillant

La pochette du disque <i>Beethoven : l’intégrale des quatuors à cordes, vol. II</i>, du Quatuor Alcan, paru sous étiquette Atma classique
La pochette du disque Beethoven : l’intégrale des quatuors à cordes, vol. II, du Quatuor Alcan, paru sous étiquette Atma classique

« Il faut un certain courage pour s'attaquer à un tel projet. [...] Ils le font avec brillance, c'est toujours juste », souligne Frédéric Lambert au sujet du deuxième volume de l'intégrale des quatuors à cordes de Beethoven par le Quatuor Alcan. « On n'a pas l'impression d'entendre un quatuor de 25 ans [d'expérience]. Il y a cette jeunesse dans le son. Mais il faut une certaine maturité pour s'attaquer avec Beethoven et c'est très présent. J'ai été très, très impressionné. » 
 
Il est également question du spectacle À la mémoire de Christopher Hogwood, des Violons du Roy sous la direction de Reinhardt Goebel, qui aura lieu le 26 février à la Salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm, à Québec, et le 27 février à la Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Beethoven : l'intégrale des quatuors à cordes, vol. II sur le site des disques Atma classique
HYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Arts et culture

Brigitte Lafleur : une vie occupée après La galère

La comédienne Brigitte Lafleur
La comédienne Brigitte Lafleur     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La Mimi de La galère a une année 2015 bien remplie. Elle fait partie de la distribution d'Ennemi public, d'Olivier Choinière, coanimera cet automne l'émission Comment rénover quand on mène une vie de fou, sur Canal vie, et sera coproductrice de l'éventuelle version théâtrale de La galère. Catherine Perrin reçoit Brigitte Lafleur. 
 
La pièce Ennemi public est présentée sur la scène principale du Centre du Théâtre d'aujourd'hui, à Montréal, jusqu'au 21 mars.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Ennemi public sur le site de Centre du Théâtre d'aujourd'hui
HYPERLIEN - Brigitte Lafleur sur le web
HYPERLIEN - Brigitte Lafleur sur Twitter

Arts et culture

Enfin, de Maxim Martin : profond, mais inégal

L'humoriste Maxim Martin
L'humoriste Maxim Martin     Photo : facebook.com/maximmartin2m

« C'est un moment privilégié qu'on partage avec lui. Ça ne manque pas de réflexion, ni de profondeur », dit Pascale Lévesque au sujet d'Enfin, le nouveau spectacle de l'humoriste Maxim Martin. Elle juge toutefois que le spectacle se gâte après l'entracte. « J'ai l'impression que ça manque beaucoup de rodage. Ce n'est pas peaufiné, c'est décousu. Je ne sais pas s'il sait ce qu'il veut vraiment nous dire avec ce qu'il nous raconte. » 
 
Il est également question de la campagne de sociofinancement du réalisateur Alejandro Jodorowsky.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Maxim Martin sur le web
HYPERLIEN - Maxim Martin sur Facebook
HYPERLIEN - Pascale Lévesque sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
232425
26
27
28

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Médium large

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant