ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324
25
2627
28

Les meilleurs moments : �mission du mercredi 25 février 2015


Société

L'homme et le pétrole, une relation de longue date

Des installations pétrolières
Des installations pétrolières     Photo : Radio-Canada

Bien que tous réalisent la nécessité de s'en affranchir, le pétrole continue d'être au cœur de nos vies. La psychologue Rachida Azdouz, l'historien André Champagne et le professeur en sociologie Éric Pineault racontent chacun, selon leur spécialité respective, comment nous en sommes arrivés là. 
 
Changement de rapport 
Selon Éric Pineault, le pétrole est un signe indissociable de la modernité. « Ça a changé notre rapport à l'espace, ça a changé notre rapport au temps », souligne-t-il, qualifiant les tractations qui l'entourent aujourd'hui de jeu géopolitique.  
 
Comme une drogue 
Rachida Azdouz compare la dépendance au pétrole à la dépendance aux drogues. « Quand on regarde le vocabulaire autour du pétrole, c'est comme si on parlait d'une drogue ou d'une substance toxique : or noir, pénurie de pétrole, fait-elle remarquer. Ça entraîne des comportements à risque qui peuvent être criminels. Comme la dope, on peut en consommer en quantité sans cesse croissante. La volonté de se libérer de cette dépendance ne suffit pas. »  
 
Après l'ère glorieuse 
André Champagne relate l'histoire du pétrole dans la société moderne à travers l'ascension des sept compagnies qui contrôlent cette ressource. « La période de 1945 à 1973, qu'on a appelée “les 30 glorieuses”, reposait sur une exploitation du pétrole, et d'un pétrole à très bon marché, raconte-t-il. Au cours des années 60 se forme l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), et les pays [producteurs de pétrole] prennent conscience qu'ils se font littéralement exploiter. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Dossier « L'emprise du pétrole » sur ICI Radio-Canada.ca

Arts et culture

Récemment à l'émission : Catherine Frot joue Beckett au théâtre québécois

La comédienne Catherine Frot
La comédienne Catherine Frot     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

La comédienne française Catherine Frot (Un air de famille, La dilettante, Odette Toulemonde, Le dîner de cons) est en tournée québécoise pour jouer Oh les beaux jours de Samuel Beckett. Elle tient le rôle principal dans cette pièce qu'elle tenait à jouer depuis longtemps. Catherine Perrin la recevait vendredi dernier. Réécoutez l'entrevue ici.

Arts et culture

Nouvelle adresse aura une deuxième vie en anglais

Macha Grenon dans la série <i>Nouvelle adresse</i>, conçue et scénarisée par Richard Blaimert
Macha Grenon dans la série Nouvelle adresse, conçue et scénarisée par Richard Blaimert     Photo : Radio-Canada

La série Nouvelle adresse sera adaptée en anglais. Le réseau CBC a commandé les 10 premiers épisodes, pour lesquels Richard Blaimert, créateur de la série originale, agira à titre de conseiller à la scénarisation. La diffusion est prévue pour septembre 2015. Catherine Perrin s'entretient avec Richard Blaimert. 
 
« Ça donne un élan, c'est certain », se réjouit l'auteur.  
 
Même si la comédienne Macha Grenon est parfaitement bilingue, il doute qu'elle reprenne le rôle en version anglaise. « Ce qu'il faut comprendre et savoir, c'est qu'ils [les producteurs de la version anglaise] regarderont probablement du côté de quelqu'un qui est déjà connu au Canada anglais ou aux États-Unis. Je ne sais pas, je n'exclus rien. »

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Nouvelle adresse sur ICI Radio-Canada.ca
HYPERLIEN - Nouvelle adresse sur Facebook

Société

Récemment à l'émission : Fermières, un documentaire sur les Cercles de fermières du Québec

Image tirée du documentaire <em>Fermières</em>, d'Annie St-Pierre
Image tirée du documentaire Fermières, d'Annie St-Pierre     Photo : Les films Christal

Fondés en 1915 par le ministère de l'Agriculture du Québec, les Cercles de fermières du Québec existent toujours, même si seulement 2 % de leurs membres vivent encore à la ferme. L'association, qui compte 35 000 membres dans 650 cercles regroupés en 25 fédérations, fête son 100e anniversaire aujourd'hui. La cinéaste Annie St-Pierre présentait l'an dernier un long métrage sur ce phénomène. Catherine Perrin s'est entretenue avec elle ainsi qu'avec deux membres du Cercle de fermières du Bout-de-l'Île, à Montréal. Réécoutez l'entrevue ici.

Société

Elles étaient seize : l'histoire bien canadienne du journalisme féminin

L'auteure, journaliste et chroniqueuse Judith Lussier et la journaliste et animatrice Anne Lagacé Dowson
L'auteure, journaliste et chroniqueuse Judith Lussier et la journaliste et animatrice Anne Lagacé Dowson     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le livre Elles étaient seize, de Linda Kay, raconte la fondation de la première association nationale de journalistes féminines au pays, le Canadian Women's Press club, il y a 110 ans. Judith Lussier, auteure, journaliste et chroniqueuse, et Anne Lagacé Dowson, journaliste et animatrice, l'ont lu. Elles expliquent pourquoi cette histoire ferait une bonne minisérie d'époque. 
 
Robertine Barry, Grace Denison, Kathleen « Kit » Coleman, Margaret Graham, Katherine Hughes... Elles étaient seize raconte comment ces femmes et 11 autres se sont associées, originalement afin de participer à un voyage de presse à l'Exposition universelle de Saint-Louis. 
 
Anne Lagacé Dowson se dit ravie de les avoir découvertes. « Elles étaient super modernes, très d'avant-garde. Elles avaient de super belles plumes, aussi, dit-elle. Elles étaient considérées comme des chiens savants. Des femmes journalistes, ça n'existait pas! [...] Elles étaient marginalisées par leur employeur. » 
 
« Ce qui est intéressant, c'est de voir à quel point ces femmes-là, qui avaient le privilège d'avoir une tribune, n'étaient pas tout à fait pour le droit de vote », ajoute Judith Lussier.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Elles étaient seize sur le site des Presses de l'Université de Montréal
HYPERLIEN - Linday Kay sur Twitter
HYPERLIEN - Judith Lussier sur Twitter
HYPERLIEN - Anne Lagacé Dowson sur Twitter

Science et technologie

Le sexe rend moins vulnérable aux maladies

Moment intime entre deux adultes

Cette semaine, au bureau des études, les journalistes scientifiques Binh An Vu Van et Mario Masson nous parlent, entre autres, de l'effet bénéfique du sexe sur la résistance aux maladies, puisque la reproduction fortifie les gènes. Il est également question des effets potentiellement cancérigènes du colorant au caramel. 
 
Références des sujets traités 
 
La reproduction rend moins vulnérable aux maladies – Article sur le site de l'Université de Montréal 
 
Le colorant au caramel pourrait être cancérigène – Articles dans ScienceDaily et dans PLOS One 
 
Les villes modernes sont semblables aux villes anciennes – Article dans EurekAlert! 
 
Les adolescents manquent de plus en plus de sommeil – Article dans ScienceDaily 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Binh An Vu Van sur Twitter

Arts et culture

Du sang neuf à l'École nationale de théâtre : Gideon Arthurs, nouveau directeur

Le directeur général de l’École nationale de théâtre du Canada, Gideon Arthurs
Le directeur général de l’École nationale de théâtre du Canada, Gideon Arthurs     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'École nationale de théâtre du Canada a nommé en 2014 un nouveau directeur général en la personne de Gideon Arthurs. Âgé de 35 ans, l'ancien directeur du festival Fringe de Toronto désire amener une petite révolution dans l'établissement. Catherine Perrin s'entretient avec lui. 
 
Gideon Arthurs veut rapprocher le côté francophone et le côté anglophone de l'École nationale, d'où sont sortis de nombreux comédiens anglophones bien connus, dont Sandra Oh (Grey's anatomy).  
 
Il croit que le théâtre a encore un sens et une utilité au 21e siècle. « Je vois certainement que nous vivons un moment d'incroyables transformations technologiques. Pour moi, le théâtre est un peu l'antidote à ce grand mouvement, dit-il. On se retrouve en personne dans une salle pour redécouvrir notre humanité et renforcer notre empathie. » 
 

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - L’École nationale de théâtre du Canada sur le web
HYPERLIEN - Gideon Arthurs sur Twitter

Santé

Le bureau actif : travailler en mouvement, travailler mieux

Le physiothérapeute, auteur et chroniqueur Denis Fortier et la chercheuse postdoctorale Élise Labonté-Lemoyne
Le physiothérapeute, auteur et chroniqueur Denis Fortier et la chercheuse postdoctorale Élise Labonté-Lemoyne     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Une étude dirigée par la chercheuse postdoctorale Élise Labonté-Lemoyne révèle que l'utilisation au travail d'un bureau doté d'un tapis roulant, où l'on marche à un rythme assez lent, aurait de multiples avantages, tant sur la santé que sur la productivité. Catherine Perrin en discute avec Mme Labonté-Lemoyne et avec le physiothérapeute, auteur et chroniqueur Denis Fortier. 
 
Meilleure rétention de l'information 
« On s'est rendu compte que les gens qui avaient marché pendant 40 minutes retenaient mieux l'information, explique Élise Labonté-Lemoyne. Ils avaient de meilleures performances dans les petits tests qu'on leur faisait passer. Ils étaient également plus attentifs. [...] Finalement, ils se percevaient comme ayant été plus attentifs et, ça, c'est très important dans l'adoption d'un nouveau comportement. » 
 
Les bienfaits de la miniaturisation 
Denis Fortier se dit ravi et aucunement surpris par de tels résultats. « Ça fait tellement du bien de sortir du paradigme du travail en position assise, dit-il. On n'est plus au temps des dactylos. Avec la miniaturisation [de l'informatique], on peut bouger plus facilement. » 
 
Denis Fortier aimerait voir de telles expériences menées dans les écoles et les bibliothèques et fait également état d'une autre étude récente qui établit un lien direct entre la position et le niveau d'attention.

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Élise Labonté-Lemoyne sur ResearchGate (en anglais)
HYPERLIEN - Denis Fortier sur le web
HYPERLIEN - Denis Fortier sur Twitter
HYPERLIEN - 10 miracles produits par l'activité physique sur le blogue de Denis Fortier

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324
25
2627
28

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Médium large

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant