ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28

Les meilleurs moments : �mission du lundi 2 février 2015


Science et technologie

Facebook et l'intelligence artificielle

Un robot analyse des données informatiques.
Un robot analyse des données informatiques.     Photo : iStock

« Le but ultime de mon travail est d'apprendre aux machines comment apprendre par elles-mêmes », explique le Français Yann LeCun, directeur de la recherche en intelligence artificielle de Facebook et professeur d'informatique et de neurosciences à l'Université de New York. Catherine Perrin s'entretient avec lui. 
 
« L'intelligence artificielle est pleine de possibilités, mais il y a toujours deux côtés à une médaille. Chaque fois qu'une nouvelle technologie est développée, il faut réfléchir aux côtés néfastes de cette nouvelle technologie et il faut ériger des règles », croit Yann LeCun. À ce propos, l'automne dernier, il a signé une lettre qui prône un développement responsable de cette nouvelle technologie.  
 
Le progrès et la transparence 
Développer des technologies en secret, comme dans les films, est selon lui irréaliste :  
« La science progresse par l'échange. Plus on échange, plus on progresse. Facebook n'a pas le monopole des bonnes idées. »  
 
Yann LeCun est l'un des chercheurs les plus réputés mondialement dans le domaine de l'intelligence artificielle. En 2013, il a été recruté par Mark Zuckerberg pour diriger le laboratoire d'intelligence artificielle de Facebook. Spécialisé dans l'apprentissage en profondeur, il prend part au développement stratégique pour rendre ce réseau social plus intelligent, afin de mieux cerner ses utilisateurs.  
 
Source : YouTube

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Site Internet de Yann LeCun

 

Société

Soutenir les proches endeuillés pour prévenir le suicide

Anaïs Guertin-Lacroix et Christine Genest
Anaïs Guertin-Lacroix et Christine Genest     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Quand mon père est mort, j'avais 9 ans et je ne connaissais même pas le mot mort. Vers 18 ans, j'ai compris le mal-être de mon père », raconte Anaïs Guertin-Lacroix, animatrice à Météomédia et à Boom FM. À l'occasion de la Semaine nationale de prévention du suicide, elle accepte de parler de ce qu'elle a vécu après le suicide de son père. Pour discuter de postvention, c'est-à-dire des mesures à prendre pour survivre au suicide d'un proche, Catherine Perrin reçoit aussi Christine Genest, professeure en sciences infirmières à l'Université de Montréal. 
 
Anaïs Guertin-Lacroix a accepté de briser le silence pour venir en aide aux personnes qui, comme elle, ont survécu au suicide d'un proche. Selon elle, c'est encore un sujet tabou et il est important de prendre la parole après une telle tragédie. 
 
 
Les statistiques démontrent que ceux dont un proche s'est suicidé sont trois à cinq fois plus à risques de commettre ce geste que le reste de la population. « C'est une sorte de prévention d'intervenir auprès d'eux », explique Christine Genest.  
 
« Le plus difficile dans la postvention, c'est que les gens endeuillés doivent faire eux-mêmes les démarches pour obtenir de l'aide », explique Christine Genest. Selon elle, il faudrait que l'aide soit offerte systématiquement. Quand quelqu'un se suicide, très souvent, la communauté se mobilise pour venir en aide aux proches. Mais après quelques mois, ce n'est plus le cas, et c'est à ce moment-là qu'un appui psychologique est nécessaire. 
 
Source : YouTube

EN COMPL�MENTHYPERLIEN - Qu’est-ce que la postvention? - Crise, UQAM

Société

L'agenda : des débats, un nouveau Jean Leloup et les femmes à Silicon Valley

L'album <em>À Paradis City</em> de Jean Leloup
L'album À Paradis City de Jean Leloup     Photo : Grosse boîte

Trois observateurs de l'actualité politique et culturelle, les journalistes Daniel Lessard, David Desjardins et Marie-Christine Blais tendent leurs antennes pour capter les événements à surveiller cette semaine.  
 
Daniel Lessard parle du débat qui aura lieu cette semaine à Ottawa sur le projet de loi des conservateurs sur la sécurité, du Conseil national du Parti québécois, à Laval, qui sera consacré principalement à la course à la direction du parti, et des voyages de Denis Coderre à Paris et à Toronto.  
 
David Desjardins revient sur un article du magazine Newsweek, qui traite de la place quasiment inexistante des femmes à Silicon Valley, sur Nathalie Normandeau et son équipe qui organisent un cocktail de financement, afin de permettre à Jean-François Morasse de porter sa cause contre Gabriel Nadeau-Dubois en Cour suprême, et sur Jay Z, le rappeur et homme d'affaires, qui devrait racheter la compagnie norvégienne de diffusion de musique en continu Wimp.  
 
Marie-Christine Blais parle, entre autres, de l'exposition de Jean-Michel Basquiat, C'est maintenant le temps (Now's the time), au Musée des beaux-arts de l'Ontario (AGO), et de l'album tant attendu de Jean Leloup, À Paradis City

Cinéma

Alive inside, un documentaire nécessaire

C'est de cette façon que la neuropsychologue Isabelle Peretz qualifie le film de Michael Rossato-Bennett. Ce documentaire porte sur les vertus indéniables de la musique pour retrouver la mémoire chez les personnes atteintes de démence. 
 
« C'est tout le cerveau qui est activé quand on écoute la musique », explique la neuropsychologue. Pour elle, ce documentaire est intéressant, parce que son traitement ne tombe pas dans le sensationnalisme.  
 
Le film Alive inside vient de remporter le prix du public au Festival du film de Sundance.  
 
Bande-annonce du documentaire (en anglais) 
Source : Aliveinside.us

Sports

Bilan d'une fin de semaine sportive

Le scripteur Guillaume St-Onge et le journaliste sportif Guy Daoust
Le scripteur Guillaume St-Onge et le journaliste sportif Guy Daoust     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève

Le journaliste sportif Guy Daoust et l'auteur, scripteur et concepteur Guillaume St-Onge passent en revue les événements marquants de l'actualité sportive de la fin de semaine. Ils nous donnent leurs impressions sur la grand-messe du Super Bowl, reviennent sur l'Open d'Australie et nous racontent ce que faisait le Canadien pendant ce temps.

Arts et culture

La parole de Brigitte Haentjens sera entendue jusqu'en 2018

La metteure en scène Brigitte Haentjens
La metteure en scène Brigitte Haentjens     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Je me suis sentie constamment appuyée d'une façon inconditionnelle. C'est très rare, voire inexistant, par les temps qui courent en création », confie Brigitte Haentjens, en parlant de son expérience à titre de directrice artistique du Théâtre français du Centre national des arts (CNA), à Ottawa. Son mandat à la direction artistique du théâtre vient d'être reconduit jusqu'en 2018. Catherine Perrin s'entretient avec celle qui a toujours voulu privilégier la parole artistique et le dialogue avec le public.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
2
3456
7
8
910111213
14
15
1617181920
21
22
2324252627
28

Prochainement � l'�mission

Consultez le guide horaire

Derni�re baladosiffusion disponible

Médium large

R�seaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant