ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16
17181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 16 mars 2015


Arts et culture

Patrick Bruel, le citoyen et l'artisan

Patrick Bruel
Patrick Bruel     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« J'ai gardé intacte ma capacité d'émerveillement et je suis toujours heureux de constater ce qui m'arrive », affirme le chanteur et l'acteur mondialement reconnu. En 2013, Patrick Bruel présentait son 7e album, Lequel de nous. Il s'en est suivi une tournée en France et au Québec, dont les moments marquants se retrouvent sur le DVD Live 2014. En entrevue avec Isabelle Craig, il parle notamment de la sortie de son DVD, de sa carrière bien remplie qu'il ne tient pas pour acquise et du climat difficile dans lequel la France vit actuellement. 
 
« On parle beaucoup de la percée du Front national, mais on parle moins de la percée historique de l'abstention », affirme celui qui dit sentir une grande liberté de parole quand il vient au Québec. Il parle de son pays qu'il aime tant et de son envie de le voir se relever. 
 
Patrick Bruel, l'artisan 
Quand on s'étonne de le voir arriver seul en studio, Patrick Bruel répond que, malgré son succès international, il est encore un artisan. « Je m'entoure de peu de gens, mais de gens de qualité », explique-t-il.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Patrick Bruel sur le web
HYPERLIEN - Patrick Bruel sur Facebook
HYPERLIEN - Patrick Bruel sur Twitter

Société

40 ans après le génocide cambodgien, des réfugiés témoignent

De gauche à droite : Nolsina Yim, Chan Tep, Paul Tom et Geneviève Channarét Srey
De gauche à droite : Nolsina Yim, Chan Tep, Paul Tom et Geneviève Channarét Srey     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Même si j'étais très jeune quand c'est arrivé, j'arrive à ressentir la douleur et la peine », raconte Chan Tep, née durant le génocide. Elle n'est pas la seule à voir sa vie basculer sous le régime de Pol Pot, faisant 2 millions de morts. Ils sont plus de 20 000 à trouver refuge au Canada, dont la moitié au Québec, dans les années 1980. Quarante ans plus tard, ils sont prêts à parler de l'horreur qu'ils ont vécue. Isabelle Craig reçoit quatre victimes, directes ou collatérales, du régime des Khmers rouges : la journaliste Chan Tep, le cinéaste Paul Tom, puis Geneviève Channarét Srey et Nolsina Yim, du Centre Khemara. 
 
Pour souligner le triste anniversaire, des cérémonies de commémoration sont organisées par le Centre Khemara
 
Paul Tom est né dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Comme Chan, il ne garde aucun souvenir de l'horreur. Pourtant, cette tragédie fait partie de lui et de son cinéma. Il explique que la communauté cambodgienne a beaucoup de mal à parler de ce traumatisme, une difficulté qu'il explique en partie par la religion bouddhiste. « Il y a un silence énorme dans les familles », explique-t-il, un silence qui se retrouve dans son cinéma. 
 
40 ans plus tard, l'envie et le besoin d'en parler 
Nolsina Yim dit avoir vécu la tragédie par procuration. Même si elle n'en garde aucun souvenir, elle porte une tristesse en elle. Elle constate que, 40 ans plus tard, les victimes de Pol Pot sont prêtes à parler. Non seulement elles sont prêtes, mais elles en ont besoin.  
 
La culture cambodgienne, au-delà du génocide 
Nolsima Yim croit qu'il est important de préciser que la culture cambodgienne est vaste et qu'elle ne se résume pas au génocide.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site Internet du Centre Khemara

Arts et culture

300 raisons d'aimer New York

La journaliste Marie-Joëlle Parent
La journaliste Marie-Joëlle Parent     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Je parle vite, je marche vite, je m'habille en noir, je suis impatiente, je veux que le service soit rapide, alors oui, je suis rendue New-Yorkaise », répond la journaliste Marie-Joëlle Parent, correspondante à New York pour Québecor Média. Amoureuse et passionnée de cette ville, elle fait paraître 300 raisons d'aimer New York, un recueil de textes et de photos des incontournables de sa ville d'adoption. Dans son livre, elle propose des lieux et des activités qui sortent des circuits touristiques. Isabelle Craig s'entretient avec elle. 
 
Marie-Joëlle Parent, qui habite New York depuis six ans, a découvert la ville à vélo. Toujours en mouvement, elle a eu le temps de faire des découvertes qui sortent des sentiers battus.  
 
Isabelle Craig lui a demandé de nous proposer : 
 
- Un quartier à découvrir 
Brooklyn Heights, où il n'y a aucun commerce et où les maisons sont d'une grande beauté. 
 
- Un restaurant où le dépaysement est assuré 
Sushi Nakazawa, un restaurant où les sushis sont identiques à ceux servis à Tokyo. 
 
- Un lieu caché 
Dans Midtown, il y a un endroit où l'on retrouve cinq panneaux du mur de Berlin.  
 
Dans Brooklyn, à l'arrière d'une boutique, il y a un atelier d'apprentissage pour les enfants en difficulté.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - 300 raisons d'aimer New York de Marie-Joëlle Parent, Éditions de l'Homme, 2015
HYPERLIEN - Compte Instagram de Marie-Joëlle Parent

Arts et culture

Matthieu Dugal, au nirvana à South by Southwest

Le festival South by Southwest
Le festival South by Southwest     Photo : SXSW

« C'est la première fois de ma vie où j'ai eu l'impression de voler dans l'espace », raconte Matthieu Dugal, en direct du festival South by Southwest, à Austin, au Texas, où il a eu la chance d'essayer les plus récentes technologies. Après la première fin de semaine d'activités, il nous dresse un bilan de ce qu'il a vu.

Société

L'agenda : 80e anniversaire de Monopoly, enseignement religieux et FIFA

Le jeu Monopoly
Le jeu Monopoly     Photo : iStock

Trois observateurs de l'actualité politique et culturelle, les journalistes Daniel Lessard, David Desjardins et Marie-Christine Blais, tendent leurs antennes pour capter les événements à surveiller cette semaine.  
 
Daniel Lessard parle du très attendu jugement de la Cour suprême du Canada sur l'enseignement religieux au Québec, du rapport sur la révision de la fiscalité québécoise, qui proposera de réduire les impôts et d'augmenter la taxe à la consommation, et de Pauline Marois qui recevra mercredi le grade de Grand Croix de l'Ordre de la Pléiade. 
 
Marie-Christine Blais surveille notamment le volet musical du festival South by Southwest, qui regroupe plus de 2 000 artistes, le 33e Festival du film sur l'art (FIFA), la fin de la télésérie Glee et le quatrième Festival du film québécois en Haïti.  
 
David Desjardins parle du 80e anniversaire du jeu Monopoly, de l'entente qui semble avoir été signée entre les employés du Walmart de Jonquière et la multinationale, et de Six degrés de liberté, le troisième roman de Nicolas Dickner.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16
17181920
21
22
2324252627
28
29
3031
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant