ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920
21
2223
24
25
2627282930
31

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 21 janvier 2015


Science et technologie

L'intelligence artificielle risque-t-elle de supplanter l'intelligence humaine?

Selon le chercheur Yoshua Bengo, la conception de l'intelligence artificielle telle que véhiculée par les médias relève de la science-fiction.
Selon le chercheur Yoshua Bengo, la conception de l'intelligence artificielle telle que véhiculée par les médias relève de la science-fiction.     Photo : iStock

Les récentes avancées en matière d'intelligence artificielle sont telles que des sommités du monde de la science et des affaires commencent à sonner l'alarme à propos de ses dangers. Une lettre ouverte signée par des scientifiques et entrepreneurs technologiques sur le site de l'organisme The future of life institute encourage un développement responsable dans ce domaine. Y a-t-il un véritable risque de voir l'intelligence artificielle prendre le pas sur notre intelligence? Catherine Perrin en discute avec Antoine Robitaille, éditorialiste au Devoir et auteur, de même que deux chercheurs signataires de la lettre, Denis Poussart et Yoshua Bengio. 
 
Débat nécessaire 
Auteur du livre Le nouvel homme nouveau (2007), Antoine Robitaille a constaté que l'optimisme de certains grands chercheurs s'est changé en pessimisme. « On sait à quel point les utopies guident le développement. Certaines utopies du 20e siècle nous ont menés à des endroits où on ne voulait pas aller, souligne-t-il. Je pense qu'on doit avoir un débat là-dessus. Regardez à quel point personne n'a vu venir Internet, ni les effets qu'il a sur notre société actuellement. » 
 
Exagération et science-fiction 
Chercheur en intelligence artificielle à l'Université de Montréal, Yoshua Bengio croit qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Il estime que les craintes formulées dans les médias relèvent de l'exagération et de la science-fiction. « Les meilleurs algorithmes qu'on a aujourd'hui sont encore à un niveau d'intelligence très, très primitive », indique-t-il.  
 
Il considère néanmoins pertinent de réfléchir aux avancées possibles dans ce domaine. Selon lui, la lettre ouverte publiée en ligne vise à sensibiliser aux utilisations dangereuses de l'intelligence artificielle. « On pourrait imaginer des gouvernements qui utilisent cette technologie pour surveiller leur population. »  
 
Fondateur du laboratoire de vision et systèmes numériques de l'Université Laval, Denis Poussart abonde dans le même sens que M. Bengio. Les notions de créativité qui caractérisent l'intelligence humaine sont encore loin de s'appliquer à l'intelligence artificielle. « L'intelligence humaine n'est pas tant fonction de la connaissance, elle est fonction de l'imagination. Elle sous-entend que l'intelligence qui navigue est capable de reconnaître la complexité des choses, explique-t-il. Il est relativement facile de reconnaître une image. De comprendre son contexte est plus difficile. » 
 
The Future of Life Institute 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Antoine Robitaille sur Twitter
HYPERLIEN - Yoshua Bengio sur le site du Département d'informatique et de recherche opérationnelle de l'Université de Montréal
HYPERLIEN - Denis Poussart sur le site du Laboratoire de vision et systèmes numériques de l'Université Laval

Arts et culture

Sylvie Desgroseillers, une chanteuse d'expérience à La Voix

La chanteuse et concurrente de <i>La voix</i>, Sylvie Desgroseillers
La chanteuse et concurrente de La voix, Sylvie Desgroseillers     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Elle a 50 ans et fait carrière depuis plusieurs années déjà. La présence de Sylvie Desgroseillers parmi les concurrents de l'émission La Voix, dont la troisième saison a débuté dimanche dernier, cause donc une légère controverse. Certains croient qu'elle ne devrait pas faire partie d'un concours visant à faire découvrir de nouveaux talents. Qu'en dit-elle? Catherine Perrin reçoit Sylvie Desgroseillers. 
 
« Pourquoi pas? demande l'artiste. Oui, ça fait 25 ans que je chante, mais j'ai toujours été accompagnée de quelqu'un d'autre. J'ai toujours chanté en groupe. J'ai fait un disque solo il y a 15 ans. Ça allait très bien, il y avait Belle et bum... Chaque fois qu'on m'appelait pour chanter une chanson, c'était toujours pour une cause, un duo, un trio... Les gens me connaissent comme chanteuse qui chante les chansons des autres. Je veux être connue comme chanteuse à part entière, pour chanter mes chansons. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Sylvie Desgroseillers sur le site de La Voix

Art de vivre

Le câlin, un domaine d'avenir

Deux enfants échangent un câlin.
Deux enfants échangent un câlin.     Photo : iStock

C'est aujourd'hui la Journée internationale des câlins. Cette tradition, célébrée depuis 1986, a été instaurée pour combattre le froid et la dépression saisonnière. On sait en effet maintenant que le contact physique est bénéfique pour la santé. Une nouvelle entreprise montréalaise offre désormais des câlins et de la compagnie pour une heure. Catherine Perrin s'entretient avec deux représentants de la compagnie Cuddle me, Hasnain Mirza et Adnana Popovici, ainsi que deux adeptes de la distribution gratuite de câlins, Maurice Duclos et Monique Gélineau. 
 
De la solitude et des sourires 
Maurice Duclos est agent de projet de développement au Centre de bénévolat de Rouyn-Noranda. Il distribue des câlins gratuits au centre-ville de Rouyn-Noranda depuis le mois de mars dernier. Il en aurait donné 3000 depuis 10 mois. « Quand on échange un câlin, quelques secondes, dans un endroit public, on voit un sourire qui s'affiche sur le visage de la personne et ça nous suit pour le reste de la journée », dit-il.  
 
Monique Gélineau est enseignante retraitée et écrivaine. Elle distribue des câlins gratuits une à deux fois par mois dans le centre-ville de Joliette. « On perçoit beaucoup de solitude chez un bon nombre de personnes, souligne-t-elle. La semaine dernière, je donnais un câlin à un homme de 50 ans et il disait ne pas en avoir reçu depuis tellement longtemps! » 
 
Distribution de câlins gratuits à la place Bourget, à Joliette 
 
 
Combler les manques 
Hasnain Mirza a eu l'idée de Cuddle me après avoir constaté, pendant qu'il occupait son emploi d'inhalothérapeute, les lacunes des soins en santé. « Je vois plusieurs patients par jour. Ils ont les meilleurs soins possible. La seule chose qui manque, c'est le contact humain. Notre système est surchargé. On n'a pas assez de temps à donner à nos patients. Je me suis demandé ce que je pourrais faire pour aider les gens de Montréal », explique-t-il. 
 
Selon Adnana Popovici, les services de Cuddle me sont encadrés par des règles très strictes, que les clients doivent reconnaître en signant un contrat avant de recevoir leur câlin. « On donne plus qu'un câlin », précise-t-elle.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Cuddle me sur le web
HYPERLIEN - Campagne Free hugs sur le web
HYPERLIEN - Monsieur Câlins sur Facebook

Arts et culture

Concours Monsieur Selfridge

Jeremy Piven dans une scène de <i>Monsieur Selfridge</i>
Jeremy Piven dans une scène de Monsieur Selfridge

Entrez dans l'histoire et les coulisses du style avec la nouvelle série Monsieur Selfridge! Courez la chance de gagner un prix incluant une virée de magasinage de huit jours à Londres et un chèque-cadeau de 1000 £ chez Selfridges & Co., en répondant aux questions posées durant l'émission du 12 au 23 janvier. Pour participer, il suffit de remplir le coupon de participation que vous trouverez ici. 
 
Toutes les réponses aux questions se trouvent dans les épisodes de Monsieur Selfridge, diffusés les samedis à 20 h sur ICI Radio-Canada Télé. 
 
La question du jour 
 
Agnes Towler réussit à décrocher un emploi pour son frère George auprès de Monsieur Grove. Que fera George au magasin Selfridges? 
 
a) Manutentionnaire. 
b) Serveur au restaurant. 
c) Garçon d'ascenseur. 
 
Bonne chance à tous!

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Monsieur Selfridge sur ICI Radio-Canada Télé

Société

La religieuse qui aimait le karaté et le hockey

Soeur Chantal Desmarais
Soeur Chantal Desmarais     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Soeur Chantal Desmarais fait partie de la congrégation des Soeurs de la charité de Sainte-Marie. Elle est aussi mordue de hockey et de karaté! Le quotidien Montreal Gazette publiait la semaine dernière le portrait de cette femme atypique. Catherine Perrin la rencontre. 
 
Passionnée par le sport depuis l'enfance, soeur Chantal Desmarais fait partie de l'équipe de hockey Les pionnières de Boucherville. Elle pratique ce sport pour le plaisir.  
 
Son intérêt pour le karaté est un peu plus sérieux. Elle dirige maintenant une école qui compte deux succursales : une à Montréal-Nord et l'autre à Sainte-Julienne. 
 
« À travers le karaté, on peut transmettre beaucoup de valeurs. À l'origine des arts martiaux, il y a une très belle philosophie de base qui sert à bâtir sa dignité personnelle, explique-t-elle. Il y a beaucoup de parallèles à faire avec la vie. On dit souvent qu'elle est un combat. [...] Tout le monde a des souffrances et des difficultés. Le karaté, c'est un moyen de prendre conscience qu'il y a moyen de passer à travers. » 
 
Elle s'est initiée à l'autodéfense à force d'être victime d'intimidation quand elle était petite. Selon elle, cette activité n'entre pas en conflit avec les valeurs chrétiennes. « Je ne pense pas que le Seigneur nous demande d'être des moutons », souligne-t-elle.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - On a winger and a prayer : nun has a lifelong passion for hockey dans The Montreal Gazette (en anglais)
HYPERLIEN - Dojo Ookami sur le web
HYPERLIEN - Oasis de prière sur le web

Science et technologie

Des reçus de caisse dangereux pour les femmes enceintes

Une femme enceinte
Une femme enceinte     Photo : iStock

Cette semaine, au bureau des études, les journalistes scientifiques Binh An Vu Van et Mario Masson nous parlent, entre autres, des dangers des reçus de caisse enduits de bisphénol A et de bisphénol S pour les femmes enceintes, ainsi que des effets de la fonte des glaciers sur les taux de carbone.  
 
Références des sujets traités 
 
Les femmes enceintes devraient se tenir loin des reçus de caisse enduits de bisphénol A et S – Article dans Canada.com 
 
La fonte des glaciers laisse de grosses traces de carbone – Article dans EurekAlert! 
 
Des rayons X pour redécouvrir des lettres carbonisées dans l'éruption du Vésuve – Article dans The Guardian

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Binh An Vu Van sur Twitter

Arts et culture

Le misanthrope de Molière : amours toxiques, hypocrisie et indépendance

Les comédiens Bénédicte Décary et François Papineau
Les comédiens Bénédicte Décary et François Papineau     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Ils forment un couple dans la vie et s'apprêtent à en jouer un sur les planches : François Papineau et Bénédicte Décary seront Alceste et Célimène dans Le misanthrope de Molière, dans une mise en scène de Michel Monty. Comment faire revivre un tel classique? Catherine Perrin reçoit les deux comédiens. 
 
« C'est un gros morceau, une oeuvre mature de Molière. Il met beaucoup de lui dans la pièce », dit François Papineau au sujet du Misanthrope. Il décrit la relation entre Alceste et Célimène comme « une belle relation d'amour toxique ». « Je crois que le message de Molière est que si l'on avait un peu plus de compassion et d'ouverture envers les autres, ça irait beaucoup mieux. » 
 
Bénédicte Décary voit le personnage de Célimène comme une sorte de féministe avant l'heure. « Elle est indépendante de fortune, elle n'a pas besoin d'homme dans sa vie. Elle est précieuse. Je ne pense pas vraiment qu'elle cherche à se marier. Elle est dans la vingtaine, elle veut séduire, elle veut avoir du fun... Ça donne des joutes intellectuelles super intéressantes », souligne-t-elle. « Ça dénonce l'hypocrisie dans la société. [...] Je crois que Molière prône la modération dans les rapports humains. » 
 
La pièce Le misanthrope sera présentée du 3 au 28 février au Théâtre du Rideau Vert, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le misanthrope sur le site du Théâtre du Rideau Vert

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920
21
2223
24
25
2627282930
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant