ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
17
18
192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 18 novembre 2014


Société

L'éducation à la française est-elle vraiment meilleure?

Le réalisateur et blogueur Charles Plourde, l’auteure et conférencière Marcia Pilote et la journaliste Olivia Lévy
Le réalisateur et blogueur Charles Plourde, l’auteure et conférencière Marcia Pilote et la journaliste Olivia Lévy     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'éducation telle qu'on la pratique en France fait l'envie de bien des pays. Est-elle vraiment si exceptionnelle? Qu'est-ce qui la caractérise? Catherine Perrin en discute avec la pédiatre française Edwige Antier, auteure de l'ouvrage Sois poli, dis merci : l'éducation à la française, tout un art, ainsi que trois parents bien de chez nous, la journaliste Olivia Lévy, l'auteure et conférencière Marcia Pilote et le réalisateur Charles Plourde. 
 
Une fantastique alchimie 
« Je crois qu'aujourd'hui l'éducation à la française est une fantastique alchimie. Les parents sont fortement attachés aux principes de la cour du roi. Les parents continuent de cultiver cette manière d'être très raffiné », indique Edwige Antier au sujet de l'éducation en France. Elle y voit du bon comme du mauvais. « Il y a une pression éducative constante », estime-t-elle. 
 
S'ouvrir à l'environnement 
« La politesse, ce n'est pas seulement de dire bonjour et de prendre sa place dans l'espace. C'est d'amener l'enfant à sortir un peu de son nombrilisme et à s'ouvrir sur l'environnement », ajoute Charles Plourde, qui se considère comme un père autoritaire. 
 
Des limites à la stimulation 
« Je n'ai jamais voulu être G.O. pour mes enfants. Mes enfants n'ont jamais suivi de cours, raconte Marcia Pilote. Je trouve que l'école, c'est déjà beaucoup pour les enfants. Ma philosophie de vie est qu'il ne faut pas toujours stimuler les enfants. Les parents ont tendance à se gonfler l'ego quand vient le temps d'avoir des enfants. » 
 
« Plus on a ses enfants tard, plus on a tendance à être laxiste et permissif, observe Olivia Lévy. C'est comme s'il y avait un émerveillement un peu plus grand. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Edwige Antier sur le web
HYPERLIEN - Marcia Pilote sur le web
HYPERLIEN - Mon père est un despote : le blogue de Charles Plourde
HYPERLIEN - Olivia Lévy sur Twitter

Société

Le coiffeur, ce grand confident

Les coiffeurs Kathy Simon et Luc Vincent
Les coiffeurs Kathy Simon et Luc Vincent     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

En Belgique, la direction de la plus importante chaîne de salons de coiffure aurait demandé à ses employés de ne plus discuter de politique ni de religion avec leurs clients. Cette consigne est particulièrement étonnante dans un monde où tous les sujets de conversation sont abordés. Peut-on vraiment tout dire à son coiffeur? Catherine Perrin en discute avec deux coiffeurs, Kathy Simon et Luc Vincent. 
 
Kathy Simon fait de la formation auprès d'apprentis coiffeurs à l'institut Mekka System, qu'elle a fondé. Selon elle, la diplomatie est un talent à acquérir au même titre que les techniques de ciseaux. « C'est important que le coiffeur apprenne à rediriger une conversation s'il le faut, dit-elle. On ne peut pas se permettre de communiquer des idéaux qui nous donnent une couleur politique. Il faut être neutre. On est là pour déterminer la beauté des cheveux des clients. » 
 
Copropriétaire d'un salon de coiffure à Laval et chroniqueur à V Télé, Luc Vincent a connu sa part de malaises auprès de clients et sait maintenant être prudent dans ses conversations avec eux. « On ne peut pas non plus développer une relation trop amicale avec les clients », affirme-t-il.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Luc Vincent sur le web
HYPERLIEN - Mekka System sur le web

Science et technologie

Récemment : les recherches d'un biologiste montréalais en une du National Geographic

Le nouveau numéro de <i>National Geographic</i>
Le nouveau numéro de National Geographic     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Jacques Brodeur, professeur au Département de sciences biologiques de l'Université de Montréal, est le coauteur d'une photo d'une guêpe Dinocampus coccinellae, qui se retrouve en une du nouveau numéro du prestigieux magazine National Geographic. Le magazine s'est en effet intéressé aux études de M. Brodeur portant sur cet insecte parasitaire. Catherine Perrin s'entretenait avec lui le 6 novembre. Réécoutez l'entrevue ici.

Société

Concours Sur les traces de Kerouac

Couverture du livre numérique <i>Sur les traces de Kerouac</i>
Couverture du livre numérique Sur les traces de Kerouac     Photo : Radio-Canada

Jack Kerouac, c'est la route, l'aventure! Nous vous offrons la chance de gagner un voyage pour deux personnes dans l'une des quatre grandes villes qui ont fait partie de l'un des périples racontés dans le livre phare de la génération beat, Sur la route : New York, La Nouvelle-Orléans, San Francisco ou Chicago! Pour participer, il vous suffit de répondre à notre question du jour et de remplir ensuite le coupon de participation que vous trouverez ici. 
 
Toutes les réponses aux questions se trouvent dans le livre numérique Sur les traces de Kerouac, que vous pouvez télécharger gratuitement dès maintenant. Allez y faire un tour! 
 
La question du jour 2 
 
La méthode d'écriture en continu sur un rouleau a permis à Jack Kerouac de trouver un style bien à lui : l'écriture spontanée. Il écrit sans arrêt pour ne pas perdre l'essence et les envolées du moment, et pour se rapprocher le plus possible de la vitesse de la pensée. Combien mesurait le rouleau de papier sur lequel il a écrit Sur la route, sans paragraphes ni chapitres? 
 
a) 36 mètres 
b) 52 mètres 
c) 24 mètres 
 
Nous annoncerons le nom du gagnant le vendredi 5 décembre
 
La série radiophonique en quatre épisodes animée par Franco Nuovo, Sur les traces de Kerouac, sera diffusée les vendredis du 21 novembre au 12 décembre à 14 h sur ICI Radio-Canada Première. 
 
Bonne chance à tous!

Art de vivre

Million dollar critic : quand le spectacle l'emporte sur le sérieux

Le critique gastronomique anglais Giles Coren
Le critique gastronomique anglais Giles Coren     Photo : PC

À la surprise générale, le critique gastronomique anglais Giles Coren, participant de la série Million dollar critic, a décerné la palme du meilleur restaurant de la ville de Québec à un restaurant de soupe, Soupe et cie. Lesley Chesterman, critique gastronomique au quotidien Montreal Gazette, explique pourquoi il s'agit d'un mauvais choix. 
 
C'est un peu le refus de la gastronomie, déplore Lesley Chesterman au sujet du choix de Giles Coren. Sans rien enlever à Soupe et cie, elle considère que cette nomination relève d'un manque flagrant de recherche.  
 
« L'idée des critiques anglais, ce n'est pas d'être sérieux, c'est de vendre des journaux, de faire un show, ajoute-t-elle. On ne peut pas comparer un restaurant de soupe à un restaurant de haute gastronomie. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter
HYPERLIEN - Giles Coren sur Twitter

Arts et culture

Marie Hélène Poitras, l'écrivaine qui aimait les chevaux

L'auteure et chroniqueuse Marie Hélène Poitras
L'auteure et chroniqueuse Marie Hélène Poitras     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'auteure de Griffintown, La mort de mignonne et autres histoires est une férue d'équitation et amoureuse des chevaux. Elle signe la préface du Cheval au service de la ville, d'Olivier Linot et Daniel Simon, un essai sur l'utilisation possible des chevaux dans les services publics. Elle a également participé au court-métrange documentaire Femme centaure. Catherine Perrin s'entretient avec elle. 
 
Le cheval au service de la ville part d'une expérience tentée à Trouville-sur-Mer, en France, où un cheval a été utilisé pour la collecte des déchets. Il s'agirait d'une solution de rechange viable aux véhicules motorisés. « Il y a une volonté, en ce moment, de ramener du vivant dans la ville. On est allés au bout de la motorisation, explique Marie Hélène Poitras. La motorisation a chassé le cheval de la ville, mais la surmotorisation pourrait être à l'origine de son retour. » 
 
« Les chevaux ont tout un orgueil, ajoute l'auteure. Ce sont des animaux qui aiment collaborer, qui aiment donner. » 
 
Marie Hélène Poitras sera au Salon du livre de Montréal le samedi 22 novembre : de 14 h 30 à 16 h au stand 402, et de 18 h à 20 h au stand 126. 
 
Visionnez Femme centaure sur le site de la Fabrique culturelle ici.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Le cheval au service de la ville sur le site des éditions Écosociété
HYPERLIEN - Marie Hélène Poitras sur Twitter
HYPERLIEN - Salon du livre de Montréal sur le web

Science et technologie

Une maison d'édition pour les amoureux des plantes

Quelques ouvrages de la maison d'édition Plume de Carotte
Quelques ouvrages de la maison d'édition Plume de Carotte     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

À la veille du Salon du livre de Montréal, le journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie Pierre Gingras parle de la maison d'édition Plume de Carotte, qui publie plusieurs ouvrages à la facture attrayante sur l'horticulture. Ceux-ci s'adressent à tous les amoureux de la nature et pas seulement aux mordus de jardinage. Le chroniqueur résume quelques-uns de ses ouvrages préférés. 
 
« C'est d'une qualité technique remarquable », affirme le chroniqueur au sujet des livres de Plume de Carotte.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Plume de Carotte sur le web

Santé

Santé : l'assurance médicaments publique à coût zéro serait possible

Médicaments
Médicaments     Photo : iStock

Selon deux économistes, le gouvernement pourrait implanter une assurance médicaments publique dont le coût serait nul. Alain Vadeboncoeur, chef de l'urgence à l'Institut de cardiologie de Montréal et blogueur pour L'actualité, explique le fonctionnement d'un tel système et la façon dont le Québec pourrait en bénéficier.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
17
18
192021
22
23
2425262728
29
30
 
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant