ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
29
3031
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 29 octobre 2014


Société

Sexe, amour et pouvoir : un cocktail dangereux

Laurence Pelletier, doctorante en études littéraire à l’UQAM, Martine Delvaux, professeure en études études féministes à l'UQAM, et Claudia Larochelle, animatrice et auteure.
Laurence Pelletier, doctorante en études littéraire à l’UQAM, Martine Delvaux, professeure en études études féministes à l'UQAM, et Claudia Larochelle, animatrice et auteure.     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Relations amoureuses et travail, surtout lorsque l'une des parties est en position d'autorité, peuvent donner un mauvais mélange. Le problème se pose fréquemment dans l'enseignement, dans le cas où des professeurs ont des liaisons avec des étudiants. Catherine Perrin en discute avec l'auteure et professeure Martine Delvaux, coorganisatrice du colloque Sexe, amour et pouvoir : il était une fois à l'université, qui se penchera sur la question, l'animatrice et auteure Claudia Larochelle et Laurence Pelletier, qui est doctorante en études littéraires. 
 
« Le rapport entre un prof et une étudiante n'est pas un rapport comme tous les autres », souligne Martine Delvaux, professeure en études féministes à l'UQAM. « Il y a un rapport de pouvoir. On devient l'écran d'un certain nombre de fantasmes, de désirs, de souhaits. En tant que professeur, il faut être, à mon avis, très vigilant. On joue avec des zones fragiles de l'être humain. Il y a un code déontologique pour les médecins, il y a un code déontologique pour les psychologues. Il n'y en a pas pour les professeurs d'université. Est-ce qu'il faut aller jusque-là? Je pense qu'il faut à tout le moins se poser la question. » 
 
Claudia Larochelle a une maîtrise en création littéraire. Dans un programme qui repose aussi largement sur la sphère de l'intime, le problème se pose tout particulièrement. « Même si on est majeur et vacciné, ce rapport de force va exister, affirme-t-elle. Ça peut avoir des conséquences sur notre vie professionnelle. Il y a des carrières qui se sont arrêtées, des thèses qui se sont arrêtées. » 
 
Lecture du texte Qui aime? Qui enseigne? par Martine Delvaux 
 
 
Le colloque Sexe, amour et pouvoir : il était une fois à l'université aura lieu le 14 novembre à la salle des Boiseries du pavillon Judith-Jasmin de l'UQAM, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Colloque « Sexe, amour et pouvoir : il était une fois à l'université » sur Facebook
HYPERLIEN - Collectif opposé au sexisme à l'UQAM sur le web
HYPERLIEN - Martine Delvaux sur Twitter
HYPERLIEN - Claudia Larochelle sur Twitter

Politique

La chute du mur de Berlin, 25 ans plus tard

Des Allemands de l’Est et de l’Ouest célèbrent la chute du mur de Berlin et l’ouverture de frontière est-allemande à la porte de Brandebourg, le 9 novembre 1989.
Des Allemands de l’Est et de l’Ouest célèbrent la chute du mur de Berlin et l’ouverture de frontière est-allemande à la porte de Brandebourg, le 9 novembre 1989.     Photo : Fabrizio Bensch/Reuters

Le 9 novembre 1989, à 19 h, le secrétaire du Comité central chargé des médias en République démocratique allemande annonçait la fin de l'interdiction de voyager à l'étranger. C'était la fin du mur de Berlin. La psychologue Rachida Azdouz, l'historien André Champagne et le professeur de sociologie Éric Pineault analysent la portée de cet événement, un quart de siècle plus tard.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Éric Pineault à la Chaire du Canada en mondialisation, citoyenneté et démocratie

Arts et culture

Jocelyne Cazin ose déranger

La journaliste, ex-animatrice et auteure Jocelyne Cazin
La journaliste, ex-animatrice et auteure Jocelyne Cazin     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Six ans après avoir pris sa retraite, la journaliste et ex-animatrice Jocelyn Cazin lance un livre rassemblant ses réflexions et ses observations, J'ose déranger. Elle continue par ailleurs de s'impliquer socialement en donnant des conférences et en s'associant à diverses causes. Catherine Perrin la reçoit. 
 
« J'ai commis quelques erreurs dans mon parcours de vie, mais j'ose croire que j'ai dérangé plus souvent de la bonne façon », déclare-t-elle au sujet de sa carrière.  
 
Dans J'ose déranger, celle qui se décrit comme une observatrice de la société s'exprime sur des sujets variés, allant de sa relation tendue avec sa mère au deuil en passant par la sclérose en plaques et le suicide. « J'ai des opinions et, parfois, elles peuvent paraître sévères », souligne-t-elle. Ce livre est aussi l'occasion pour elle de s'affranchir de l'opinion d'autrui. 
 
« On vit dans une société de plus en plus détachée, dit-elle plus loin. On a perdu le sens de la responsabilité individuelle. Ça n'a aucun sens. Comment peut-on avoir une société de qualité si ça ne part pas de chez soi? » 
 
Vidéo de Jocelyne Cazin demandant à des artistes comment ils osent déranger 
 
 
Sur son compte Twitter et sa page Facebook, Jocelyne Cazin invite ses abonnés à dire comment ils osent déranger en utilisant le mot-clic #OsezDéranger.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - J'ose déranger sur le site des éditions Publistar
HYPERLIEN - Jocelyne Cazin sur le web
HYPERLIEN - Jocelyne Cazin sur Facebook
HYPERLIEN - Jocelyne Cazin sur Twitter

Arts et culture

Émile Proulx-Cloutier, nouvelle vedette de 30 vies

Le comédien et chanteur Émile Proulx-Cloutier
Le comédien et chanteur Émile Proulx-Cloutier     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le 5 janvier 2015, le comédien et chanteur Émile Proulx-Cloutier prendra la relève des comédiens Mélissa Désormeaux-Poulin, Benoît Brière, Mariloup Wolfe, Élise Guilbeault, Guillaume Lemay-Thivierge et Karine Vanasse dans la série 30 vies. Il jouera le rôle de Samuel Pagé, professeur de musique en cinquième secondaire. Catherine Perrin le reçoit. 
 
« Je ne l'aborde vraiment pas avec crainte, je ne vois pas de grosse montagne devant moi. Je me dis : OK, je vais me retrousser les manches. Ça a du sens et du bon », indique le comédien à propos du fait de tourner 30 vies, dont le tournage représente un rythme de travail exigeant.  
 
« Pour un acteur, c'est très rare de jouer autant. C'est beaucoup, beaucoup d'heures de jeu collées en 15 semaines. C'est hallucinant. C'est comme faire trois films d'affilée. J'ai envie d'aller goûter à ça, de voir ce que ça donne », poursuit-il. « C'est nécessaire d'avoir des modes de production différents. J'aime répéter trois mois pour une heure de théâtre. Je pense que c'est nécessaire, sur un film, de parfois passer six heures, sept heures sur une scène pour que ça soit nouveau et inventif. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - 30 vies sur le web
HYPERLIEN - Émile Proulx-Cloutier sur le web
HYPERLIEN - Émile Proulx-Cloutier sur Facebook

Arts et culture

Une pièce de théâtre inspirée d'un fait divers troublant

Linda Laplante dans la pièce <i>Chaîne de montage</i>, présentée au Théâtre de Quat'Sous, à Montréal, du 27 octobre au 21 novembre
Linda Laplante dans la pièce Chaîne de montage, présentée au Théâtre de Quat'Sous, à Montréal, du 27 octobre au 21 novembre     Photo : Yanick MacDonald

Chaîne de montage, la nouvelle pièce de Suzanne Lebeau, est inspirée des centaines de viols et de meurtres, non résolus, perpétrés à l'encontre d'ouvrières mexicaines depuis 1993. Catherine Perrin s'entretient avec Suzanne Lebeau et Gervais Gaudreault, metteur en scène.  
 
Produite par le théâtre du Carrousel, qui s'adresse d'ordinaire au jeune public, Chaîne de montage s'inspire du mystère des quelque 400 corps découverts dans le désert mexicain entre 1993 et 2001, à proximité de la ville de Juáres, dans l'État de Chihuahua. Tournages de films snuff? Trafic d'organes ou de chair humaine? L'affaire n'a jamais été résolue.  
 
Un texte qui s'est imposé 
« Je suis arrivée au Mexique pour écrire toute autre chose », raconte Suzanne Lebeau, à propos de ce qui l'a amenée à écrire sur ce sujet. « Je ne sais pas pourquoi, ce texte, je l'avais en travers de la gorge. Le drame de ces femmes et du silence qui recouvre tout. Exactement comme ce qui arrive présentement aux femmes autochtones [canadiennes]. » 
 
Dans la pièce, l'auteure lie ces meurtres à nos besoins économiques. « Je ne pouvais le prendre d'un autre point de vue que de mon point de vue à moi. Mon point de vue à moi est celui d'une femme du Nord, explique-t-elle. Pourquoi le drame de ces femmes m'intéresse-t-il tellement, tout à coup? Pourquoi me concerne-t-il? Parce que je sens que je fais partie de cette fameuse chaîne. C'est une chaîne de montage, une chaîne de montage qui nous broie complètement, qui nous enchaîne et qui est une spirale inflationniste insupportable. » 
 
Chaîne de montage est présentée du 27 octobre au 21 novembre au Théâtre de Quat'Sous, à Montréal.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Chaîne de montage sur le site du Théâtre de Quat'Sous

Science et technologie

Fatigue chronique : une lueur d'espoir

.
.     Photo : iStockphoto

Cette semaine, au bureau des études, les journalistes scientifiques Binh An Vu Van et Mario Masson nous parlent, entre autres, d'une percée possible dans le traitement du syndrome de la fatigue chronique ainsi que d'une découverte concernant les habiletés supérieures des musiciens et des gens bilingues à mener de front plusieurs tâches.  
 
Référence des sujets traités 
 
Percée possible dans le traitement du syndrome de la fatigue chronique – Article sur EurekaAlert! 
 
La lumière bleue a des effets biologiques – Article dans Science Daily 
 
Où est passé le pétrole de Deepwater Horizon? – Article dans Nature 
 
Les musiciens et les bilingues meilleurs en multitâche – Article sur The Week 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Binh An Vu Van sur Twitter

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
29
3031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant