ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27
28
293031
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 28 octobre 2014


Société

Rencontrer des détenus pour reprendre le contrôle

Sylvie Vanasse, ancienne bénéficiaire du le Centre de services justice réparatrice et bénévole pour l'organisme, Raoul Lincourt, président du Centre de services justice réparatrice, et le comédien Paul Doucet
Sylvie Vanasse, ancienne bénéficiaire du le Centre de services justice réparatrice et bénévole pour l'organisme, Raoul Lincourt, président du Centre de services justice réparatrice, et le comédien Paul Doucet     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

On l'appelle justice réparatrice. Il s'agit de rencontres entre les personnes touchées par un acte criminel et des détenus ayant commis un crime du même type. Depuis 13 ans, plus de 600 personnes ont participé à des rencontres entre détenus et victimes. Catherine Perrin en discute avec le comédien Paul Doucet, artiste invité d'une soirée-bénéfice au profit du Centre de services justice réparatrice, Sylvie Vanasse, une enseignante au primaire ayant déjà eu recours à l'organisme, et Raoul Lincourt, président du Centre. 
 
Les rencontres détenus-victimes qu'organise le Centre de services justice réparatrice sont tantôt en face-à-face, tantôt collectives. Il ne s'agit pas de rencontrer l'auteur même du crime, ce qui correspond à de la médiation pénale.  
 
« Ça apporte un grand soulagement », souligne Sylvie Vanasse, qui a pris contact avec le centre parce qu'elle avait été agressée durant sa jeunesse. Elle est maintenant bénévole pour l'organisme. « Ça permet vraiment de libérer les émotions négatives qui sont liées aux abus. De pouvoir parler à une personne qui comprend exactement de quoi on parle. Un thérapeute peut écouter, acquiescer, mais quand une personne qui a commis le même genre de crime te dit : "Tu n'es pas responsable et je vais faire quelque chose pour réparer ce que j'ai commis", c'est un peu comme si la personne qui t'a agressée s'excusait devant toi. » 
 
Selon Raoul Lincourt, les détenus retirent aussi des bénéfices d'une telle rencontre. « L'idée, c'est de les rendre responsables, explique-t-il. Un crime, ça crée beaucoup d'insécurité. On lui fait prendre conscience de la chaîne des conséquences. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Centre de services justice réparatrice sur le web

Société

375e anniversaire de Montréal : le signal est lancé

Vue de Montréal depuis le fleuve Saint-Laurent
Vue de Montréal depuis le fleuve Saint-Laurent     Photo : Montrealcam.com

En 2017, Montréal fêtera son 375e anniversaire. La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal a tenu hier une conférence de presse pour annoncer un premier appel de projets. Catherine Perrin reçoit la présidente du conseil d'administration de l'organisme, France Chrétien-Desmarais. 
 
Fille de l'ancien premier ministre Jean Chrétien et belle-fille de feu l'homme d'affaires Paul Desmarais, Mme Chrétien-Desmarais a auparavant été vice-présidente de l'organisme One Drop, de Guy Laliberté, et a siégé au conseil d'administration de l'Institut de cardiologie de Montréal, entre autres. 
 
Elle tient à ce que les célébrations du 375e anniversaire de Montréal laissent quelque chose à la ville au-delà de 2017. « C'est vraiment pour lancer Montréal dans l'avenir, dit-elle. Nous espérons braquer les projecteurs internationaux sur Montréal. Nous ne voulons pas nous réveiller en 2018 et que tout soit parti. » 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Appel de projets de la Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal sur le web

Arts et culture

Patrick Norman : un 29e album et 45 ans de carrière

Le chanteur Patrick Norman
Le chanteur Patrick Norman     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Le vétéran du country québécois lance aujourd'hui son 29e album, Après la tombée du rideau. Cette nouvelle parution souligne ses 45 ans de carrière. Mais, contrairement à ce que son titre laisse entendre, c'est loin d'être la fin du spectacle pour Patrick Norman. Catherine Perrin le reçoit. 
 
Réalisé par Samuel Joly, qui a accompagné Garou, Marie-Ève Janvier, Jean-François Breau et maints autres, Après la tombée du rideau comporte également les contributions de plus jeunes artistes, tels Marie-Pierre Arthur, Marilou et François Lafontaine. Patrick Norman voit cela comme un reflet de son côté touche-à-tout. « Le fait de mélanger les générations ainsi montre que la musique, c'est intemporel, souligne-t-il. Je suis un musivore. J'adore la musique sous toutes ses formes, du jazz au classique. Si c'est beau, si c'est bon, j'aime ça. » 
 
Il s'estime remis des problèmes de santé qu'il a éprouvés il y a quelques années : « Mon coeur va bien. J'ai de la chance. Après les pontages que j'ai subis en 2011, je n'ai eu aucune complication. J'allais droit vers un mur de ciment et on a changé ma trajectoire. » 
 
Le lancement d'Après la tombée du rideau aura lieu le 30 octobre au National, à Montréal. 

 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Patrick Norman sur le web

Art de vivre

Le thé oolong, un grand cru ni noir ni vert

La théière de thé oolong de Lesley Chesterman
La théière de thé oolong de Lesley Chesterman     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Son nom veut dire « dragon noir ». À mi-chemin entre le thé noir et le thé vert, il est pauvre en caféine et a un goût fruité et floral, sans amertume. En Asie, il est si populaire qu'on en trouve même dans les McDonald's. Lesley Chesterman, chroniqueuse gastronomique au quotidien The Gazette, brosse le portrait de cet entre-deux. 
 
Oxydés, donc séchés à l'air, contrairement aux thés verts, les thés oolong proviennent surtout de la province de Fujian ou encore de Taiwan, en Chine. « La particularité de ces thés-là, c'est qu'ils sont cuits, explique Lesley Chesterman. Ce sont de longues cuissons qui durent parfois deux jours, entre 75 et 160 degrés Celsius. C'est ce qui fait la signature des fabricants. Ensuite, les feuilles sont roulées, compressées, et ça donne de petites perles de thé. » 
 
Les saveurs le plus souvent associées aux thés oolong sont la pêche, l'ananas, les céréales torréfiées, la noisette et l'aiguille de pin.  

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Concours de dégustation de la boutique de thé Camellia Sinensis
HYPERLIEN - Lesley Chesterman dans Montreal Gazette
HYPERLIEN - Lesley Chesterman sur Twitter


Sports

Le vélo d'hiver, une pratique qui gagne du terrain

Un messager à vélo en hiver dans les rues de Montréal
Un messager à vélo en hiver dans les rues de Montréal     Photo : iStockphoto

Entre 12 et 14 % des cyclistes montréalais continuent d'enfourcher leur monture durant la saison froide. La Ville de Montréal déneige maintenant régulièrement deux pistes cyclables sur son réseau pour eux, mais il reste encore du chemin à faire pour qu'on puisse pleinement faire du vélo l'hiver. Catherine Perrin en discute avec François-Xavier Tremblay, chargé de projets, web et relations médias chez Vélo Québec. 
 
« On vit avec l'image d'une pratique audacieuse. J'entends le mot courageux tout le temps. C'est important de montrer qu'il n'y a pas nécessairement de témérité dans cette pratique-là quand on fait attention, quand on prend les précautions d'usage et qu'on a un vélo qui est adapté, » dit François-Xavier Tremblay.  
 
Il ajoute : « Les automobilistes sont beaucoup plus prudents avec les vélos l'hiver. Ça ne m'arrive pratiquement jamais de me faire frôler de trop près. » 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Ateliers sur le vélo d'hiver de Vélo Québec sur le web

Santé

Transplantation d'un coeur mort en Australie : des précisions

Une transplantation cardiaque
Une transplantation cardiaque     Photo : iStockphoto

La nouvelle de la transplantation d'un « coeur mort » en Australie a pris le monde par surprise la semaine dernière. Pourquoi cette expérience a-t-elle été tentée, comment s'y est-on pris et s'agit-il là de l'avenir de la cardiologie? Alain Vadeboncoeur, chef de l'urgence à l'Institut de cardiologie de Montréal et blogueur à L'actualité, se prononce.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur le web
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur sur Twitter
HYPERLIEN - Alain Vadeboncoeur dans L’actualité

Environnement

Des bulbes inusités à planter avant le gel

De gauche à droite et de haut en bas : l’allium « purple sensation », la fritillaire impériale, l’eremurus, l’iris et le crocus hâtif
De gauche à droite et de haut en bas : l’allium « purple sensation », la fritillaire impériale, l’eremurus, l’iris et le crocus hâtif     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'automne, avant que la terre gèle, il est temps de planter ces bulbes qui résisteront au froid et pousseront rapidement une fois la chaleur revenue. Lesquels choisir? Pierre Gingras, journaliste spécialisé en horticulture et en ornithologie, parle de quelques variétés auxquelles on pense moins souvent.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
27
28
293031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant