#2a##5j##3# #5# Les Anglophones québécois sont-ils bien chez eux? | Médium large | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Les Anglophones québécois sont-ils bien chez eux?

Le lundi 3 mars 2014

Depuis la semaine dernière, différents volets d'un sondage commandé par CBC et Radio-Canada à la firme Ekos sont dévoilés peu à peu. Les résultats sont assez troublants : 50 % des non-francophones du Québec auraient songé à partir dans la dernière année et 48 % des anglophones envisagent un avenir prometteur au Québec pour leurs enfants. Trois Québécois anglophones discutent des résultats et de leur vision de leur place au Québec.  
 
Paul Cargnello, auteur-compositeur-interprète, croit que le sondage n'est pas représentatif. Il prend trop de place dans les médias. « Moi, je ne veux pas partir. Ceux qui voulaient partir l'ont déjà fait. Il n'y a aucune victime ici, car il ne faut pas oublier que les francophones et les anglophones sont des colonisateurs. »  
 
Barbara Shrier, productrice de cinéma, n'a jamais pensé à quitter le Québec. « Le sondage n'apporte rien de nouveau. Dans ma famille, je fais partie de la deuxième génération qui vit au Québec. Ma fille va à l'école francophone. On est loin d'un exode. Je trouve ça exagéré. »  
 
Peter White, ancien président du conseil de l'unité canadienne lors du référendum de 1995, croit que ce sondage est du sensationnalisme. Selon lui, il y a un pas entre penser à partir et le faire.  
«Il y a quand même des éléments de base qui ne changent pas. Il faut faire la distinction entre Montréal et les régions. Il faut distinguer les générations. Les plus jeunes qui cherchent des emplois quittent le Québec seulement pour des raisons économiques. La plupart des jeunes anglophones sont bilingues. Mais il y a différents niveaux de bilinguisme. Certains parlent moins bien le français que d'autres, ce qui rend plus difficile la recherche d'emploi.»


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises