ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

L'humanité au-delà de la partisanerie

Le mardi 25 février 2014

Une personne âgée sur un lit d'hôpital.
Une personne âgée sur un lit d'hôpital.     Photo : iStockphoto

« Il s'agit d'un manque flagrant de respect envers la population », lance l'abbé Raymond Gravel au sujet des tractations politiques autour du projet de loi 52 sur le droit de mourir dans la dignité. Louise C. Lavigne vient de perdre son mari, mort d'une maladie dégénérative sans pouvoir profiter d'aide à mourir. Avec le Dr Marcel Boulanger, ils militent pour que les politiciens retrouvent leur humanité. 
 
Le projet de loi 52 a été présenté par la ministre péquiste Julie Hivon. 
 
L'abbé Raymond Gravel a appris en 2013 qu'il était atteint d'un cancer du poumon de stade 4.  
 
Marcel Boulanger est un cardiologue. Il est le vice-président de l'Association québécoise pour le droit à mourir dans la dignité. 
 
Louise C. Lavigne est une ancienne diplomate canadienne. Elle a écrit cette lettre pour encourager l'adoption d'une loi encadrant l'aide à mourir. Voici la version intégrale de cette lettre d'opinion publiée dans les médias. 
 
« Indignés, affligés, déçus, scandalisés... Ces mots entendus dans les médias ne sont pas assez forts pour exprimer mes sentiments face à la politique de bas étage, aux tactiques dilatoires de nos politiciens au Québec face au projet de loi sur "Mourir dans la dignité". 
 
Mon mari, décédé en 2013 à l'âge de 65 ans, nous a demandé à plusieurs reprises de l'aider à mourir. Atteint d'une maladie dégénérative et conscient jusqu'au dernier moment, cloué dans son lit, pour mourir il a dû attendre des semaines que son corps se dessèche (il ne pouvait plus ni manger ni boire). Pas de soins palliatifs dans son CHSLD. Seuls le sourire de quelques préposés démunis, le massage de pieds quotidien que je lui faisais et l'amour de ses proches. 
 
J'aimerais que nos politiciens et politiciennes retrouvent leur humanité, si ce mot est encore dans leur vocabulaire, et adoptent ce projet de loi le plus rapidement possible. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises