#2a##5j##3# #5# Les humanistes : l'absurde et la politique | Médium large | ICI Radio-Canada Première
Radio-Canada - zone Radio

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Les humanistes : l'absurde et la politique

Le mercredi 9 octobre 2013

Affiches du Parti Rhinocéros du Canada
Affiches du Parti Rhinocéros du Canada     Photo : Parti Néorhino

Il y a 50 ans, le contexte politique québécois est en pleine effervescence indépendantiste, alors qu'au fédéral il y a un vide. Pierre Elliott Trudeau prend de plus en plus sa place à Ottawa. Un parti qui prône l'absurde voit le jour en 1963. Le parti Rhinocéros tourne en ridicule tous les propos de Trudeau. On se moque surtout des promesses faites au fédéral. Plusieurs intellectuels québécois, comme Jacques Ferron et Gaston Miron, prennent part à cette aventure. Les humanistes se penchent sur ce parti qui sort de l'ordinaire et font état du besoin de l'humour en politique. 
 
Le documentaire Érection Canada, l'histoire du parti Rhinocéros du Canada de 1963 à 2013, de Mélanie Ladouceur et François Yo Gourd, chef du parti Néorhino, qui a remplacé le parti Rhinocéros, sera présenté samedi 12 octobre au Festival du Nouveau Cinéma, à Montréal. 
 
Publicité du parti Rhinocéros : 
 
 
Rachida Azdouz, directrice des Services de soutien à l'enseignement à l'Université de Montréal et psychologue spécialisée en relations interculturelles  
« L'absurde est un mécanisme de défense. Le parti Rhinocéros n'a rien inventé, c'est du Jarry. Quand le pouvoir est à la traîne de l'économie, on voit émerger des artistes, comme les entarteurs. On veut rire de tout pour ne pas en pleurer. C'est du cynisme et c'est une défense du cynisme. On est dans une forme de résistance. »  
 
André Champagne, historien  
« Au moyen-âge, le carnaval sera utilisé pour dénoncer les inégalités. C'était le prétexte pour ceux qui avaient conscience de ces abus de pouvoir. Au 16e siècle, Érasme a écrit L'éloge de la folie pour dénoncer ce qui n'allait pas dans l'Église catholique. »  
 
Éric Pineault, professeur au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal  
« On joue beaucoup avec les promesses, la marque des Rhinocéros, c'était justement de faire des promesses loufoques. »


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises