ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
12
13141516
17
18
1920212223
24
25
2627282930
31

Les meilleurs moments : Émission du lundi 12 janvier 2015


Société

Charlie Hebdo : des enseignants décontenancés par la réaction de certains élèves

La psychologue Rachida Azdouz
La psychologue Rachida Azdouz     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Le professeur doit être outillé pour faire face à ce genre de réaction, mais ce n'est malheureusement pas toujours le cas », croit Rachida Azdouz. Certains élèves français ont refusé d'observer une minute de silence à la mémoire des victimes de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo. Une minute de silence qui n'a pas été respectée dans environ 70 écoles en France. Pour discuter de ce phénomène, qui a décontenancé plus d'un enseignant, Catherine Perrin reçoit la psychologue spécialisée en relations interculturelles, qui se trouvait à Paris lors de la tragédie. 
 
« Mais Madame, il ne fallait pas rire du prophète », a répondu un petit garçon à son enseignante. Ou encore « Ma mère m'a dit de ne pas respecter la minute de silence. » Voilà quelques-uns des nombreux commentaires auxquels ont dû faire face les enseignants français après la tragédie. 
 
Selon Rachida Azdouz, la crise est en d'abord une d'autorité. Il faut avoir de l'autorité pour trancher dans le sens des valeurs communes, telle la démocratie, la liberté d'expression, etc.  
« On demande aux professeurs d'appliquer la laïcité dans leur école, mais on ne leur donne pas les outils », poursuit-elle. 
 
Les jeunes d'aujourd'hui sont soumis à beaucoup plus de sources d'influence qu'autrefois (les réseaux sociaux, les amis, etc.). L'école ne peut pas jouer tous les rôles. Il n'y a plus que l'école pour forger une pensée autonome. Les enfants d'aujourd'hui respectent des mots d'ordre qui viennent d'ailleurs. « On a du pain sur la planche », affirme Rachida Azdouz. 

Société

Centres d'écoute : écouter, ça s'apprend!

Une bénévole dans un centre d'écoute
Une bénévole dans un centre d'écoute     Photo : iStock

« La vérité n'est pas dans ce que la personne nous raconte, mais dans l'émotion », explique Marcel de Tel-Aide. Tout le monde ne peut devenir écoutant dans un centre d'aide. Au-delà des aptitudes de base nécessaires à l'exercice de cette fonction, plusieurs formations sont offertes par les organismes d'écoute afin de bien outiller les intervenants qui auront pour mission d'écouter, un rôle d'une importance capitale quand vient le temps de venir en aide aux gens en détresse. 
 
Autour de la table pour discuter de ce travail complexe, Marcel, formateur et écoutant de Tel-Aide, Claudine, écoutante de Tel-Aide, Elsa, ancienne écoutante de Suicide Action Montréal et étudiante en travail social, puis Rocio, écoutante au centre Le Havre et étudiante en psychologie. 
 
Plusieurs organismes d'écoute sont présentement en période de recrutement de bénévoles écoutants. 
 
Tel-Aide 
Centre d'écoute téléphonique, Tel-Aide a pour mission d'offrir un service d'écoute en français et en anglais, gratuit, anonyme et confidentiel, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à toute personne qui ressent le besoin de se confier, de parler de ses problèmes ou qui pense au suicide. 
Téléphone : 514 935-1101 
 
Centre d'écoute Le Havre 
Centre d'accueil et d'écoute où l'on pourra s'exprimer librement, faire le point, tout en étant assuré d'être reçu avec ouverture et sensibilité.  
Téléphone : 514 982-0333 
 
Suicide Action Montréal 
L'organisme privilégie l'intervention téléphonique destinée aux personnes en crise suicidaire. 
Téléphone : 514 723-4000

Arts et culture

Propager les valeurs d'Anne Frank

La comédienne Mylène St-Sauveur
La comédienne Mylène St-Sauveur     Photo : Radio-Canada/Marie-Ève Soutière

« Peu importe l'époque de notre vie où on lit Le journal d'Anne Frank, on va chercher quelque chose de différent. C'est un livre qui nous fait garder espoir en un monde meilleur », raconte la comédienne qui interprète le rôle-titre dans la pièce Le journal d'Anne Frank, présentée au Théâtre du Nouveau Monde (TNM).  
 
À l'occasion du 70e anniversaire de la libération d'Auschwitz, plusieurs événements sont organisés. Le Musée des beaux-arts de Montréal présente l'exposition éducative Anne Frank : une histoire d'aujourd'hui, en collaboration avec la Maison Anne Frank à Amsterdam et avec le Musée commémoratif de l'Holocauste à Montréal. Catherine Perrin s'entretient avec la comédienne Mylène St-Sauveur, de même qu'avec l'historienne québécoise Julie Couture, coordonnatrice des projets canadiens de la Maison Anne Frank.
 
 
La Maison Anne Frank a été créée par son père, le seul survivant de la famille, peu de temps après la mort de sa fille. Il s'est donné comme mission de propager ses valeurs. « C'est très impressionnant de voir la file d'attente des gens qui veulent visiter la Maison Anne Frank », avoue l'historienne Julie Couture, installée à Amsterdam depuis quelque temps. 
 
- Exposition Anne Frank : une histoire d'aujourd'hui au Musée des beaux-arts de Montréal 
 
- La Maison Anne Frank 
 
- Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal 
 
- La pièce Le journal d'Anne Frank d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène de Lorraine Pintal, présentée au TNM 

Arts et culture

Rencontre entre Dave St-Pierre et l'Ensemble Caprice

Les danseurs Marie-Ève Carrière et Milan Panet-Gigon crachent des corps nus.
Les danseurs Marie-Ève Carrière et Milan Panet-Gigon crachent des corps nus.     Photo : Dear Deer

« Depuis que je crée, il y a toujours beaucoup de musiques qui m'entourent. J'aime mélanger les genres, de Björk à Beethoven », raconte le chorégraphe Dave St-Pierre. Pour célébrer le 25e anniversaire de l'Ensemble Caprice, son directeur artistique Matthias Maute a eu l'idée de convier le chorégraphe à danser avec son Ensemble sur du Beethoven et du Mozart. Catherine Perrin s'entretient avec les deux créateurs. 
 
- Concert La 2e Beethoven à la Salle Pierre-Mercure

Société

L'agenda de la semaine : danser, skier et voyager

Le festival de musique électronique Igloofest, au Vieux-Port de Montréal
Le festival de musique électronique Igloofest, au Vieux-Port de Montréal     Photo : Igloofest/Élise Apap

Trois observateurs de l'actualité politique et culturelle, les journalistes Daniel Lessard, David Desjardins et Marie-Christine Blais, tendent leurs antennes pour capter les événements à surveiller cette semaine.  
 
David Desjardins s'intéresse à la parution, mercredi, du journal Charlie Hebdo, au Championnat du monde en ski acrobatique, à Kreischberg en Autriche, et aux journaux régionaux de Gesca, qui changent de visage et de manière d'opérer. 
 
Marie-Christine Blais parle de la rentrée théâtrale, du festival Igloofest, cette gigantesque discothèque à ciel ouvert, et de la téléréalité Danser, qui suit le parcours de sept finissants de l'École supérieure de ballet. 
 
Daniel Lessard revient sur deux causes importantes qui seront entendues par la Cour suprême et qui pourraient modifier la jurisprudence sur l'extradition et la pornographie infantile. Il parle aussi du voyage de Philippe Couillard en Europe et du départ de la politique du député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst, Yvon Godin.

Arts et culture

Concours Monsieur Selfridge

Jeremy Piven dans la série <i>Monsieur Selfridge</i>
Jeremy Piven dans la série Monsieur Selfridge

Entrez dans l'histoire et les coulisses du style avec la nouvelle série Monsieur Selfridge! Courez la chance de gagner une virée de magasinage de huit jours à Londres, incluant un chèque-cadeau de 1000 livres chez Selfridges & Co., en répondant aux questions posées durant l'émission du 12 au 23 janvier. Pour participer, il suffit de remplir le coupon de participation que vous trouverez ici.. 
 
Toutes les réponses aux questions se trouvent dans les épisodes de Monsieur Selfridge, diffusés les samedis à 20 h. 
 
La question du jour 
En 1908, M. Harry Selfridge rêve de créer une expérience de magasinage inégalée! Son grand magasin, Selfridges & Co, ouvrira ses portes dans Oxford Street à Londres en 1909. De quelle nationalité est M. Selfridge? 
 
A. Canadienne 
B. Anglaise 
C. Américaine 
 
Bonne chance à tous!

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
12
13141516
17
18
1920212223
24
25
2627282930
31

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant