ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 1 juillet 2014


Société

Réinventer les symboles canadiens

Carte de Noël de la famille Harper
Carte de Noël de la famille Harper     Photo : Winnipegfreepress.com

En cette journée de la fête du Canada, quatre observateurs de la société canadienne réinventent les symboles du pays, afin de les mettre au goût du jour. Leur mandat : revisiter des emblèmes existants et en créer de nouveaux. Ils nous proposent des images bien originales de ce territoire d'un océan à l'autre et des chansons qui représenteraient bien les Canadiens et les Canadiennes, unis sous l'unifolié.  
 
Selon Antoine Robitaille, éditorialiste et responsable des débats d'idées au Devoir, le gouvernement laisse beaucoup de place au développement du pétrole au Canada. Pour mettre l'accent sur cette décision politique, il suggère la chanson Le pétrole, de Johnny Hallyday au lieu du traditionnel Ô Canada.  
 
Jean-Philippe Cipriani, chroniqueur à ICI Radio-Canada Première, pense que le chinchilla remplacerait bien le castor, notre emblème canadien, car la famille Harper en a un comme animal domestique.  
 
Comme hymne national, l'écrivain et scénariste Patrick Senécal choisit Je t'aime moi non plus, qui montre, selon lui, toute la dualité de ce grand pays. « Je ne sais pas qui ferait Gainsbourg, je ne sais pas qui incarnerait Birkin », précise-t-il.  
 
Tasha Kheiriddin, chroniqueuse au National Post et à iPolitics.ca, croit que le visage de Rob Ford, le maire de Toronto, devrait se trouver sur les billets de la monnaie canadienne pour rappeler aux gens ce qui arrive quand on prend de la drogue.

Musique

Véronique DiCaire à Ottawa

Une longue et belle journée attend Véronique DiCaire. L'imitatrice et chanteuse participera aux festivités de la fête du Canada qui se déroulent actuellement à Ottawa. Elle a préparé un pot-pourri de chansons de chanteuses canadiennes. « Il y a un volet francophone, où j'imite, entre autres, Isabelle Boulay. Je pigerai dans le répertoire d'Alanis Morissette. Je présente pour la première fois mon imitation de Sarah McLachlan. » Ottawa est, pour cette Franco-Ontarienne, un retour aux sources, car elle a grandi dans les environs de la capitale nationale. Isabelle Craig l'a jointe à Ottawa.  
 
Les célébrations de la fête du Canada, qui se déroulent à Ottawa, ont commencé ce matin à 9 h avec le salut au drapeau. Plus de 350 000 personnes sont attendues sur la colline du Parlement pour assister à deux spectacles, le premier à 12 h, à 19 h.  
 
Après cette journée de festivités, Véronique DiCaire restera dans la région de l'Outaouais où elle se produira au Casino du Lac Leamy. On l'adore en France, où sa carrière est florissante. Mais, cette année, elle a décidé de se tourner vers les États-Unis, où elle présente Voices au casino Bally's, à Las Vegas, un spectacle produit par Céline Dion et René Angélil.  
 
Le spectacle de la fête du Canada sur la colline du Parlement à Ottawa sera diffusé en direct à compter de midi sur ICI RDI.  
 
Une émission des meilleurs moments de l'événement sera présentée de 14 h 30 à 15 h 30 sur ICI Radio-Canada Télé.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site de Véronique DiCaire

Environnement

Le bouquet canadien

De gauche à droite, de haut en bas :  le trille blanc, la sarracénie pourpre, le sabot de la Vierge et l’épilobe en épi
De gauche à droite, de haut en bas : le trille blanc, la sarracénie pourpre, le sabot de la Vierge et l’épilobe en épi     Photo : iStock.com

Le 1er juillet, fête du Canada, est le jour idéal pour parler des emblèmes floraux. Le Canada n'a pas d'emblème officiel en matière de végétaux. On pense à tort que l'érable à sucre est l'arbre officiel du pays. Or, il n'a jamais été adopté par le Parlement. Ce feuillu ne pousse pas partout au Canada. L'arbre que l'on trouve d'un océan est le bouleau blanc. Une chose est certaine, chaque province a sa fleur. Pierre Gingras, chroniqueur horticole, nous en présente quelques-unes.  
 
La province de l'Ontario a le trille blanc, alors que l'Île-du-Prince-Édouard a adopté le sabot de la Vierge. Le choix de Terre-Neuve retient l'attention de Pierre Gingras. Cette province de l'est a choisi une plante carnivore qui pousse dans les marais, la sarracénie pourpre, une plante unique que l'on trouve aussi au Québec. 

Environnement

L'importance des arbres

Une forêt.

« Le corps est constitué à 90 % d'oxygène. C'est la molécule de la vie », avance le cardiologue d'intervention et spécialiste de santé environnementale, François Reeves. Cette molécule est essentielle à la vie. Dans l'espace, ce sont les géantes bleues qui en génèrent. Sur la Terre, les géants verts, les arbres, prennent le dioxyde de carbone et le transforment en oxygène. La planète a perdu la moitié de ses forêts. On constate une hausse du dioxyde de carbone, qui acidifie l'eau des océans. Pour inverser la courbe, il faut mettre en place des programmes de reboisement. Il est urgent d'agir autant localement que mondialement. François Reeves fait un compte rendu de la situation et des initiatives prises pour protéger des zones d'arbres.

Environnement

Le Bélugala : un gala pour sauver les bélugas

Deux bélugas
Deux bélugas     Photo : Associated Press

La construction d'un port pétrolier à Cacouna dans l'estuaire du Saint-Laurent aura des effets néfastes sur la survie des bélugas, d'après François Tanguay de Greenpeace Québec. Ces mammifères marins se reproduisent dans cette zone particulière du Bas-Saint-Laurent. Plusieurs organismes se sont liés pour empêcher les travaux de ce port de l'entreprise TransCanada. Afin d'amasser des fonds pour soutenir un recours juridique à l'endroit de TransCanada, un spectacle-bénéfice, le Bélugala, aura lieu à Montréal. François Tanguay fait le point. 
 
Plusieurs artistes, dont Zachary Richard, Paul Piché, Marco Calliari, Mario Saint-Amand et Christian Bégin, participeront à l'événement Bélugala. Le spectacle-bénéfice, organisé par Centre québécois du droit de l'environnement, aura lieu le mercredi 2 juillet à La Tulipe, à Montréal.

Art de vivre

Tirer le maximum de sa soirée au restaurant

Restaurant

Lesley Chesterman propose un guide pour réussir les soirées au restaurant. Souvent, la critique culinaire du quotidien The Gazette reçoit des commentaires de ses lecteurs qui ont eu des expériences décevantes : le service était mauvais, le chef, de mauvaise humeur... Les désagréments sont nombreux. La critique culinaire nous donne huit conseils pour vivre un bon moment dans le merveilleux monde de la restauration.  
 
1— Il vaut mieux réserver.  
2— Mangez tôt dans la semaine et dans la soirée.  
3— Le serveur n'est pas votre serviteur, mais votre ami.  
4— Faites de votre repas le centre de la soirée.  
5— Choisissez le restaurant selon les amis qui vous accompagnent.  
6— Commandez ce que vous ne mangez pas à la maison.  
7— N'hésitez pas à prendre du canard, c'est presque toujours bon.  
8— Lisez les critiques gastronomiques!

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
1
234
5
6
7891011
12
13
1415161718
19
20
2122232425
26
27
28293031
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant