ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4567
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
 

Les meilleurs moments : Émission du lundi 3 février 2014


Société

L'agenda de la semaine : L'itinéraire, les Pussy Riot et Poste Canada

Kamala Khan
Kamala Khan     Photo : Marvel.com

Trois observateurs de l'actualité culturelle et politique, l'ancien journaliste Daniel Lessard, le chroniqueur David Desjardins ainsi que l'animatrice Pénélope McQuade, tendent leurs antennes pour capter ce qui sera à surveiller cette semaine.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - À consulter : 17 mots russes que vous n'entendrez pas à Sotchi
HYPERLIEN - À consulter : Les travailleurs des postes ont fait entendre leur voix à Ottawa
HYPERLIEN - À lire dans le blogue Triplex : Nintendo revoit ses prévisions de vente à la baisse et flirte avec le jeu mobile
HYPERLIEN - À lire : Valse des annonces du gouvernement Marois : c’est parti!
HYPERLIEN - À lire sur le site de L'actualité : «La nouvelle Russie»
HYPERLIEN - Amnesty International Bringing Human Rights Home
HYPERLIEN - Site de L'itinéraire

Arts et culture

Un écran à 80 000 têtes

Bruno Mars et le groupe Red Hot Chili Peppers au 48e Super Bowl.
Bruno Mars et le groupe Red Hot Chili Peppers au 48e Super Bowl.     Photo : Evan Vucci

Pendant le spectacle de la demie du Super Bowl mettant en vedette Bruno Mars et les Red Hot Chili Peppers, les 80 000 spectateurs à l'intérieur du MetLife Stadium ont enfilé une tuque les transformant en autant de pixels pour créer un écran de diffusion humain! Le journaliste indépendant Guillaume Roy nous raconte cette aventure en compagnie du directeur technique et associé de Pixmob, Vincent Leclerc. 
 
La tuque utilisée par les pectateurs lors du spectacle de la mi-temps du Super Bowl 
tuque 
Photo : Radio-Canada/Marie-Sandrine Auger

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L’actualité sur le web

Société

Le suicide concerne tout le monde

Bruno Marchand, Dre Suzanne Lamarre et Laure Waridel
Bruno Marchand, Dre Suzanne Lamarre et Laure Waridel     Photo : Radio-Canada/Marie-Sandrine Auger

Il faut outiller les personnes en détresse. On ne doit pas hésiter à leur offrir de l'aide et à les guider vers des ressources pour leur redonner un pouvoir sur leur vie. Le suicide a des répercussions sur les proches, ceux qui restent. En cette Semaine de la prévention du suicide, Catherine Perrin reçoit trois acteurs qui s'impliquent dans cette campagne. 
 
La Dre Suzanne Lamarre, psychiatre et professeure adjointe à l'Université McGill, avance qu'il faut impliquer l'entourage de la personne en détresse. « Un humain ne peut pas survivre seul, il a besoin des autres pour vivre. Le suicidaire se définit par ses échecs et oublie ses succès. Il faut plutôt se dire : “Je ne suis pas une erreur, même si j'ai fait des erreurs.” » 
 
Bruno Marchand, directeur général de l'Association québécoise de prévention du suicide, observe que la personne souffrante doit prendre du recul pour changer sa perception de la vie. 
 
Laure Waridel, écosociologue, a été marquée tout au long de sa vie par le suicide et les tentatives de suicide de proches. Elle s'associe à la campagne pour la prévention du suicide pour porter un message, celui que le suicide ne doit pas être vu comme une option. Il suscite la souffrance. « On voit souvent le suicide comme un événement qui ne touche que le privé, mais il est plutôt un phénomène social. » 
 
- Suzanne Lamarre, Le suicide, l'affaire de tous : vers une nouvelle approche, Éditions de l'Homme, 2014 
 
Soulignons que la Semaine de la prévention du suicide a lieu du 2 au 8 février 2014.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Association québécoise de prévention du suicide sur le web

Société

La chaire des genres

La chaire des genres s'intéresse au mouvement No Fap, au compromis patriarcal et à la polémique entourant la théorie du genre dans les écoles en France.  
 
Aurélie Lanctôt, blogueuse au journal Voir, commente un événement qui s'est produit la semaine dernière dans des écoles primaires en France. Certains groupes se sont insurgés contre des ateliers éducatifs basés sur la théorie du genre donnés dans des écoles. Ces ateliers ont pour but de déconstruire des stéréotypes chez les enfants. « Selon certains Français, la théorie du genre, qui vise à anéantir les stéréotypes sexuels, s'infiltre dans les écoles primaires et déconstruit le rôle essentiel des filles et des garçons. Ils disent que c'est un attentat à la pudeur. Ils ont appelé au boycottage de ces écoles. Une centaine d'écoles ont été touchées. Le mouvement contre cette théorie est associé à l'extrême droite française. »  
 
Marc Lafrance, sociologue du genre et de la sexualité à l'Université de Concordia, présente le mouvement NoFap. « Ce mouvement virtuel comprend 93 000 membres. Il rassemble des hommes qui ne veulent plus consommer de la pornographie, ni se masturber. Ces interdictions ne sont pas d'ordre moral, mais plutôt neurologique. Ceux qui ont des problèmes de consommation de pornographie ont souvent une baisse de productivité au travail, de concentration. On remarque aussi un manque de motivation. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - À écouter : le témoignage de Mathieu St-Onge sur la dépendance à la pornographie
HYPERLIEN - À lire sur le blogue Feminada : « Un compromis patriarcal »
HYPERLIEN - À lire sur le site Maclean's : « Will quitting porn improve your life? »
HYPERLIEN - À lire sur le site Lemonde.fr : « Théorie du genre » : Les réseaux de la folle rumeur contre l'école
HYPERLIEN - Site de No Fap

Environnement

La disparition des plages

Documentaire <em>Sable : enquête sur une disparition</em>
Documentaire Sable : enquête sur une disparition     Photo : Télé-Québec

Le sable est la ressource naturelle la plus utilisée sur la planète après l'eau. L'industrie le consomme en quantités phénoménales. Dans le documentaire Sable : enquête sur une disparition, le réalisateur Denis Delestrac révèle la menace qui pèse sur le sable des mers et des rivières, ressource vitale dont le pillage s'accélère... suivant les appétits d'entreprises multinationales et de mafias locales. Catherine Perrin a joint à Barcelone le réalisateur.  
 
Le documentaire Sable : enquête sur une disparition sera présenté le lundi 10 février à 21 h à Télé-Québec. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Page Facebook Le sable : enquête sur une disparition

Musique

Luc Beauséjour, né pour jouer du clavecin

Luc Beauséjour
Luc Beauséjour     Photo : Radio-Canada/Marie-Sandrine Auger

Fondé en 1994 par Luc Beauséjour, Clavecin en concert a permis à un grand nombre de mélomanes d'apprécier le vaste répertoire de clavecin lors de récitals et de concerts donnés à Montréal et dans plusieurs villes canadiennes. Le claveciniste a voulu ardemment faire connaître son instrument au public, c'est pour cette raison qu'il a créé ce rendez-vous. Il se passionne pour l'instrument depuis sa plus tendre enfance, il entretient une relation unique avec lui.  
 
Clavecin en concert célébrera ses 20 ans d'existence le 7 février 2014 par un concert présenté à 20 h à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours dans le Vieux-Montréal.  
 
Luc Beauséjour était en nomination aux récents prix Opus pour son disque réalisé avec Clavecin en concert, Concerts royaux, dans la catégorie du disque de l'année musique médiévale, de la renaissance, baroque, classique.  
 
Le clavecin à pédalier : 
 
Source : YouTube/Luc Beauséjour

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Clavecin en concert

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
3
4567
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
Teaser automneSalon du livre 2016AMS teaser