ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728293031
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 7 janvier 2014


Société

Le parcours marquant de Lise Payette

Sophie Thibault, Pauline Marois, Flavie Payette-Renouf et Lise Payette
Sophie Thibault, Pauline Marois, Flavie Payette-Renouf et Lise Payette     Photo : Télé-Québec/Serge Desrosiers

Flavie Payette-Renouf a voulu remettre en lumière les réalisations de sa grand-mère, Lise Payette. Elle a collaboré avec le cinéaste Jean-Claude Lord pour créer un documentaire sur la grande dame de la politique. Le film couvre autant la politique que le domaine culturel dans une période particulièrement foisonnante qui est celle des grands changements sociaux.  
 
L'héritage social de Lise Payette semble se perdre auprès des plus jeunes. La principale intéressée se souvient d'avoir rencontré des étudiantes en droit, il n'y a pas si longtemps.  
 
« Elles ne se souvenaient pas de Lise Payette, la politicienne, mais de l'auteure de téléromans. C'était particulièrement triste venant d'étudiantes en droit. Il n'y a pas de transmission (du savoir) au Québec. C'est fou, il va falloir un jour que quelqu'un nous dise qui nous sommes. » 
 
Lise Payette a voulu transmettre à Flavie le fruit des luttes des femmes de son époque. 
 
« Je voulais en faire une éponge où j'allais déposer mes acquis. » 
 
Pour mémoire, Lise Payette a été ministre de la Condition féminine, notamment. Elle a travaillé à la création de la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ). Elle est aussi à l'origine de l'inscription « Je me souviens » sur les plaques d'immatriculation des voitures québécoises. 
 
Elle a écrit de nombreux téléromans, dont Les dames de coeur et Les machos, et a animé les émissions Place aux femmes à la radio et Appelez-moi Lise à la télévision. 
 
Le documentaire Lise Payette, un peu plus haut, un peu plus loin sera présenté à Télé-Québec le 12 janvier à 20h.

Société

Cerné par les politiques, Dieudonné persiste et signe

L'humoriste de Dieudonné.
L'humoriste de Dieudonné.     Photo : AFP/Patrick Kovarik

L'humoriste Dieudonné a de plus en plus de difficultés à donner ses spectacles. On lui prête des propos antisémites et racistes, et pour cette raison, des politiciens français, le ministre de l'Intérieur en tête, lui disent qu'il n'est plus le bienvenu dans certaines villes, dont Nantes et Bordeaux. On craint qu'il porte atteinte à la dignité humaine et qu'il menace l'ordre public. Alexandra Szacka fournit les détails. 
 
Certains observateurs affirment désormais que voir Dieudonné en spectacle, c'est un peu assister à une tribune politique où tout est lancé sans discernement, que ce soit des propos niant la Shoah ou incitant à la haine, ou encore des blagues homophobes.  
 
Deux journalistes du magazine Le Point a diffusé sur le web quelques extraits de ce nouveau spectacle intitulé Le mur.

Arts et culture

Mémoire captive

Les comédiens Guy Nadon et Marie-Hélène Thibault
Les comédiens Guy Nadon et Marie-Hélène Thibault     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Le rôle principal de la pièce Tu te souviendras de moi est incarné par Guy Nadon, qui joue un historien en perte de mémoire. Tout un défi pour un comédien. Il a des moments de confusion, aux variations infimes. « Le personnage est perdu, un peu vasouille, mais il ne faut pas que l'acteur soit confus. »  
 
Il en discute avec la comédienne Marie-Hélène Thibault, qui joue la fille de l'homme en déroute. 
 
François Archambault, auteur de La société des loisirs, a créé ce drame en réfléchissant à la mémoire collective des Québécois qui défaille de temps en temps. 
 
« C'est aussi une comédie ratée parce que c'est une comédie qui sort le coeur de la poitrine. » 
 
Tu te souviendras de moi, une pièce de François Archambault, est présentée du 14 janvier au 22 février à La Licorne, à Montréal.

Art de vivre

Du nouveau à se mettre sous la dent

Les muffins sans gluten de Lesley Chesterman.
Les muffins sans gluten de Lesley Chesterman.     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Lesley Chesterman a sorti sa longue-vue pour voir ce qui venait au loin dans le domaine culinaire. Ainsi ce n'est pas le salé, ni le sucré qui stimuleront le plus les papilles cette année, mais bien l'amertume. Et tenez-vous bien, le sarrasin sera très hot, souligne notre chroniqueuse. 
 
Lorsqu'on parle d'amertume, on n'a qu'à penser aux agrumes, comme le pamplemousse, mais il y a aussi le chou frisé (kale), le rapini, et du côté des apéritifs, le campari et le fernet branca. Le légume qui volera la vedette cette année est le rutabaga. 
 
Par ailleurs, l'idée de la gourmetisation devrait accuser un recul. La gourmetisation est cette idée de prendre un hamburger, par exemple, et d'en faire de la haute cuisine.  
 
L'année 2014 sera aussi celle de la réinvention. On réinvente tout, on refait le grilladeries, à Paris les brasseries sont revues et corrigées, ailleurs, les dim sum prennent une nouvelle allure. 
 
Il faudra surveiller aussi le retour de la pâtisserie. Et attendez-vous à voir plus de menus santé dans les restaurants. 
 
En prime, Lesley fait déguster ses muffins sans gluten. 
 
Recette des muffins patate douce et cinq épices 
12 muffins 
 
- 1 grosse patate douce 
- 1/2 tasse d'huile d'olive extra vierge 
- 1/2 tasse de lait d'amande non sucré 
- 3/4 tasse de sirop d'érable, plus 2 cuillères à soupe supplémentaires pour le brossage 
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille 
- 2 tasses de farine sans gluten (si la farine ne contient pas de gomme de xanthane, ajouter 1 cuillère à café) 
- 2 cuillères à café de levure chimique 
- 2 cuillères à café de bicarbonate de soude 
- 1 1/2 cuillères à soupe de cinq-épices chinois 
- 1/2 cuillère à café de sel de mer fin 
 
Préchauffer le four à 200oC. Piquer la patate douce à quelques reprises avec un couteau d'office ou à la fourchette. Cuire environ 1 heure, jusqu'à ce qu'un couteau d'office puisse la couper sans résistance. La mettre de côté jusqu'à ce qu'elle soit complètement refroidie. 
 
Peler la patate douce, jeter la peau et réduire la chair en purée dans un bol avec une fourchette ou au malaxeur. Ajouter l'huile d'olive, le lait d'amande, le sirop d'érable et la vanille. Remuer. Dans un autre bol, tamiser ensemble la farine, la levure chimique, le bicarbonate de soude, le cinq-épices et le sel. Incorporer les ingrédients secs aux ingrédients liquides. 
 
Placer 12 moules en papier dans un moule à muffins et les remplir généreusement avec l'appareil.  
 
Cuire au four pendant 20 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre. Badigeonner le dessus des muffins avec le sirop d'érable supplémentaire après 15 minutes de cuisson. Laisser les muffins refroidir avant de servir.

Art de vivre

Voir Venise et se mouiller

Venise
Venise     Photo : Radio-Canada/Tanya Lapointe

Pierre Gingras a pris une pause des animaux et plantes du territoire canadien pour aller découvrir la période de l'acqua alta à Venise, qui consiste en une importante crue des eaux en saison hivernale. Il en rapporte des souvenirs... humides! 
 
Des passerelles en bois sont déposées ça et là pour permettre de franchir les mares d'eau plus profondes. On remet aussi des bottes jetables aux touristes, qui sont beaucoup moins nombreux à cette période. 
 
 
Une vidéo montrant une période d'acqua alta.

Art de vivre

Wouf ta vie de chien illustre

Uggie, le chien en vedette dans le film <i>The Artist</i>, reçoit un baiser de Lassie (L), une descendante de la chienne Lassie qui a été en vedette dans la série homonyme.
Uggie, le chien en vedette dans le film The Artist, reçoit un baiser de Lassie (L), une descendante de la chienne Lassie qui a été en vedette dans la série homonyme.     Photo : ROBYN BECK / AFP

Pif, Milou, Lassie et Uggie ont maintenant leur nom cité dans l'ouvrage qu'André Demontoy leur a consacré. Le tome 2 du Dictionnaire des chiens illustres à l'usage des maîtres cultivés recense ces célébrités canines de fiction qui ont marqué l'imaginaire collectif. L'amie des bêtes, Sylvie Lussier, l'a parcouru avec bonheur.

Santé

H1N1 : même virus, moins de panique

Le Dr Alain Vadeboncoeur
Le Dr Alain Vadeboncoeur     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

Le Dr Alain Vadeboncoeur émet une mise au point au sujet de la résurgence du virus H1N1. Il remet en perspective l'apparition de la maladie respiratoire en 2009 en disant qu'à l'époque, on n'en connaissait pas les réelles conséquences. On ne parle plus de pandémie désormais. Mais le vaccin est recommandé pour une partie de la population. 
 
« Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une maladie grave pour les gens qui sont à risque. » 
 
Les gens qui ont des problèmes pulmonaires, les cardiaques, les personnes âgées et les femmes enceintes devraient obtenir le vaccin. Les enfants de 6 à 24 mois sont aussi à risque et devraient se faire vacciner.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
6
7
8910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728293031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant