ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
171819
20
21
22
23
2425262728
29
30
31
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du jeudi 20 mars 2014


Société

Quand Hello Kitty a une aventure avec Playboy

L'association de deux marques aux antipodes, nous avons nommé Hello Kitty et Playboy, en fait sourciller plus d'un, scandalise peut-être même certains. On rappelle que la première est principalement destinée aux enfants, et la seconde fait dans l'érotisme glamour. Les bêtes de pub se penchent aussi sur un cas de crise gérée rapidement par la plateforme communautaire Airbnb et relayent une vidéo de sensibilisation sur la trisomie 21. 
 
L'association entre Hello Kitty et Playboy est une aventure passagère, semble-t-il. Elle aurait été créée par la boutique de luxe Colette, établie à Paris. 
 
Du côté lumineux de la publicité, notre duo a noté le lancement d'une campagne de sensibilisation sur la trisomie 21. 
 
La vidéo préparée par la firme Saatchi and Saatchi à l'occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21.

Musique

Vivek Venkatesh : le goût du metal extrême

Vivek Venkatesh, vice-doyen de l'École des études supérieures de l'Université de Concordia et grand amateur de métal extrême.
Vivek Venkatesh, vice-doyen de l'École des études supérieures de l'Université de Concordia et grand amateur de métal extrême.     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

« Le metal extreme, c'est un mode de vie, je ne peux pas le cacher. » Vivek Venkatesh a beau être vice-doyen de l'École des études supérieures à l'Université Concordia, il n'hésite pas à exposer ses goûts musicaux. Il fait notre éducation au sujet du black metal et parle de son pèlerinage en Norvège, terre fertile pour ce genre musical d'un sombre délectable.  
 
Vivek Venkatesh organise un colloque sur le metal extrême, un « grimposium », selon ses propres termes. Des musicologues, des compositeurs, des musiciens, mais aussi des sociologues ont été invités à cette discussion qui se déroulera les 11 et 12 avril à l'Université Concordia.  
 
Toutes les informations sont publiées sur la page Facebook de l'événement
 
 
La pièce Umenneske de la formation Taake.

Arts et culture

Armand Vaillancourt : idéaliste, allumé, authentique

Le sculpteur Armand Vaillancourt.
Le sculpteur Armand Vaillancourt.     Photo : Radio-Canada/Christian Côté

« J'ai la même énergie qu'avant, avec encore plus d'expérience, donc je suis plus fort que jamais. » Le sculpteur Armand Vaillancourt a gardé son idéalisme intact. « J'aime mieux mourir debout que de vivre à quatre pattes. » Le jeune homme de 84 ans continue de récolter ce qu'il a semé depuis plus de 60 ans, dont ce documentaire à son sujet réalisé par Jacques Bouffard. 
 
Armand Vaillancourt poursuit la préparation de sa sculpture à grande échelle en hommage au syndicaliste Michel Chartrand. L'oeuvre intitulée La force ouvrière devrait être installée à Longueuil lorsque le financement sera complété. L'artiste fait d'ailleurs appel à la population pour contribuer monétairement à la création sur le site laforceouvriere.ca
 
 
La bande-annonce du film Le cri d'Armand Vaillancourt, de Jacques Bouffard.

Arts et culture

Concours Broadchurch : jour 9

Vous êtes un mordu de séries policières? Broadchurch, la dernière série vedette de la télévision britannique, suit l'enquête d'Alec Hardy et d'Ellie Miller dans une petite ville côtière. Ces deux inspecteurs se joignent à la liste des célèbres duos unis pour résoudre les crimes les plus mystérieux. Du 10 au 21 mars, écoutez l'émission et répondez aux questions portant sur d'autres paires de détectives dans l'histoire du cinéma et de la télévision. Vous courrez la chance de gagner un voyage pour deux personnes à Londres ou à Édimbourg. 
 
Pour participer, répondez à la question du jour posée par l'animatrice Catherine Perrin, du lundi au vendredi, entre 9 h et 11 h.  
Bonne chance!  
 
La question du jour 9 :  
 
Dupond et Dupont 
Dupond et Dupont sont physiquement identiques. Un seul élément les différencie l'un de l'autre. Lequel? 
 
a) Le chapeau 
b) La moustache 
c) La cravate  
 
- Vous pouvez répondre à cette question et à toutes les autres en remplissant le formulaire ici. »  
 
La série Broadchurch est diffusée le vendredi à 21 h, du 28 février au 18 avril 2014, sur ICI Radio-Canada Télé.  
 
Notez que le concours se termine le vendredi 21 mars 2014 à 23 h 59 (HE). 
 
Prix  
Le prix comprend un séjour à Édimbourg et dans les Highlands, pays d'origine de l'enquêteur Alec Hardy, ou une visite de Londres, comprenant une escale sur le territoire de son associée Ellie Miller, à West Bay. Vous avez le choix de l'itinéraire. Pour plus de détails, visitez la page du règlement.

Sports

Pas de sport pour les politiciens

Les coutures d'une vieille balle de baseball.
Les coutures d'une vieille balle de baseball.     Photo : iStockphoto/zlisjak

« La campagne électorale est inspirante à certains égards. Mais j'ai cherché des programmes politiques concernant le sport, et je n'ai rien trouvé. » Guy D'Aoust est un peu déçu du manque de considération en apparence des politiciens québécois en campagne pour le sport. Avec Guillaume St-Onge, il fait une tournée de quelques sujets sportifs qui retiennent l'attention. Signe des temps, il est aussi question de baseball.

Arts et culture

Le Grand Nord, source d'inspirations multiples

Photographie d'une scène du film Maïna, de Michel Poulette. On y voit les comédiens Ipellie Ootoova et Roseanne Supernault.
Photographie d'une scène du film Maïna, de Michel Poulette. On y voit les comédiens Ipellie Ootoova et Roseanne Supernault.     Photo : Page Facebook du film Maïna/Isabelle Dubois

Pour ceux qui ont eu le privilège d'y aller, le Grand Nord représente un monde de découvertes et d'émerveillement. Parlez-en au réalisateur Michel Poulette, qui a tourné des scènes de son film Maïna à Kuujjuaq. Il échange ses impressions sur ces contrées nordiques avec deux élèves de cinquième secondaire de l'École Sophie-Barrat qui ont séjourné 10 jours à Kangiqsualujjuaq. 
 
L'histoire de Maïna est inspirée du roman de Dominique Demers. Le film, qui sort vendredi sur nos écrans, raconte la réalité de deux communautés autochtones, les Innus et les Inuits. L'action se déroule il y a 700 ans. On suit Maïna, la fille d'un grand chef innu sur un territoire qui n'avait pas encore été foulé par les Européens. 
 
Pour leur part, Rosalie Larivière-Denis et Thomas Lussier ont vécu la vie quotidienne des enfants du village de quelque 870 habitants.  
 
Ils sont allés à l'école avec les élèves du coin. Ils ont rencontré des aînés, puis assisté à une séance de tricot. Ils ont aussi mâché du cuir de phoque qui sert habituellement à la conception des kamik, les bottes traditionnelles des peuples nordiques. 
 
« C'est tellement dur ce cuir-là, ça donne mal aux dents et à la mâchoire. J'ai un grand respect pour ces dames qui font ça à tous les jours », note Thomas Lussier.  
 
 
La bande-annonce du film Maïna, de Michel Poulette.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site Découverte 5458 : à la rencontre des premiers peuples

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34567
8
9
1011121314
15
16
171819
20
21
22
23
2425262728
29
30
31
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant