ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16
17
181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mardi 17 avril 2012


Arts et culture

Lise Dion, l'humoriste qui court

©Radio-Canada/Christian Côté | <b>L’humoriste Lise Dion</b>
©Radio-Canada/Christian Côté | L’humoriste Lise Dion

« J'ai beaucoup diminué le rythme. Avant, je faisais cinq ou six spectacles par semaine, mais là ce n'est plus possible. Je fais au maximum quatre représentations et ça me va. » Lise Dion poursuit la tournée de son spectacle Le temps qui court, mais s'arrête un moment pour parler de l'humour et de l'autodérision qui permettent de se défaire de l'intimidation. 
 
« J'ai peur du vieillissement, j'ai peur que ça paraisse trop. Il ne faudrait pas que je maigrisse trop, ce serait vu comme une trahison », lance l'humoriste qui a fait de la peur du vieillissement un des thèmes majeurs de son spectacle. 
 
Son livre Le secret du coffre bleu, dans lequel elle raconte l'histoire secrète de sa mère, sera traduit en anglais et en polonais. Elle compte en faire un film. 
 
Même si Lise Dion se défend de faire de l'humour féministe, elle convient que de monter sur scène est un geste porteur pour une femme. Elle revient sur ses débuts pour expliquer son point de vue. 
 
« Pendant les six premiers mois de mon premier spectacle, il n'y avait aucun homme dans la salle. Les hommes pensaient que j'allais les martyriser, les blesser dans mes textes. »

EN COMPLÉMENTAUDIO - La discussion avec l'humoriste Lise Dion

Économie et affaires

La mondialisation et ses limites

© Radio-Canada / François Lemay | Éric Pineault
© Radio-Canada / François Lemay | Éric Pineault

Faudra-t-il une seconde crise financière majeure pour que le système actuel soit mis à la poubelle? Éric Pineault, professeur en sociologie, craint qu'il s'agisse de la seule issue. Il propose sa chronique sur la mondialisation financière.  
 
De nombreux observateurs estiment qu'il faudrait nationaliser le système bancaire, histoire de redonner à la société les profits monstrueux réalisés. 
 
En attendant, des machines prennent la place des êtres humains pour effectuer des transactions. 
 
Éric Pineault signale que d'autres ordinateurs pourront détecter la nervosité dans la voix des spéculateurs. Comme quoi la technologie est de plus en plus au service du profit à outrance.  
 
Un collectif d'artistes français, RYBN, s'est amusé à réfléchir sur la question des marchés financiers et de la spéculation. Ils ont créé un courtier robot dont les transactions sont illustrées en ligne sur le site du collectif www.rybn.org/ANTI/ADM8/.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Les précisions d'Éric Pineault sur la déroute de la finance mondiale

Politique

Des idées reçues à déconstruire

©Radio-Canada/Christian Côté | <b>Guillaume Lavoie et Normand Lester</b>
©Radio-Canada/Christian Côté | Guillaume Lavoie et Normand Lester

Les idées reçues courent les rues, c'est bien connu. Alors, il faut sortir le filet et en capter le plus possible pour les déconstruire. C'est l'exercice auquel se livrent Normand Lester et Guillaume Lavoie dans le sillage de la parution du livre 50 idées reçues sur l'état du monde de Pascal Boniface. 
 
Tout est passé au crible par l'auteur Pascal Boniface : le déclin de l'empire américain, la relation entre Israéliens et Palestiniens, le réchauffement climatique et bien d'autres sujets légers du genre. 
 
Les deux spécialistes invités ce matin ne sont pas d'accord sur les observations générales qu'il faut tirer de notre monde.

EN COMPLÉMENTAUDIO - Normand Lester et Guillaume Lavoie défont des idées reçues

Société

Les nuances de La vie en rose

©Radio-Canada/Christian Côté | <b>Les auteurs Marie-Hélène Poitras et Stéphane Dompierre</b>
©Radio-Canada/Christian Côté | Les auteurs Marie-Hélène Poitras et Stéphane Dompierre

Les éditoriaux du magazine La vie en rose ont été relus et annotés par Marie-Andrée Bergeron qui en a fait un recueil, Les mots de désordre. Premier constat, plusieurs sujets traités par le périodique féministe ont un écho très particulier aujourd'hui. La montée de la droite, la question de l'accès à des places financées en garderie... L'air du temps était similaire, il faut croire. 
 
« J'ai été surpris par la nuance dans les éditoriaux, on laissait toujours des questions en suspens. Aujourd'hui, les éditorialistes veulent toujours mettre le point final », remarque Stéphane Dompierre. 
 
« Les femmes n'avaient pas de tribune, souligne Marie-Hélène Poitras. Il leur a fallu défricher leur propre espace. » 
 
La vie en rose a été publié entre 1980 et 1987.

EN COMPLÉMENTAUDIO - La discussion entre Marie-Hélène Poitras et Stéphane Dompierre au sujet du magazine La vie en rose.

Société

Aussi à l'émission : une critique des albums de Canailles et de Radio Radio et la chronique historico-musicale d'Alexandre Belliard

EN COMPLÉMENTAUDIO - La chronique disques sur les albums de Radio Radio et Canailles.
AUDIO - Quelques mots avec Christiane Welburn, des Archers Fabreville Ste-Rose.
AUDIO - Alexandre Belliard raconte son passage dans la région de Mont-Laurier.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
1
23456
7
8
910111213
14
15
16
17
181920
21
22
2324252627
28
29
30
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant