ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Une pensée pour Anne-Marie Séguin
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
1920212223
24
25
26
27
28
29
30
 

Les meilleurs moments : Émission du vendredi 23 septembre 2016

Politique

Jean-François Lisée devrait se savonner la langue, selon Fatima Houda-Pepin

Fatima Houda-Pepin et Robert Dutton
Fatima Houda-Pepin et Robert Dutton     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

L'ex-députée Fatima Houda-Pepin et l'ex-président de RONA Robert Dutton passent en revue les événements marquants de l'actualité. Fatima Houda-Pepin juge condamnable les propos du candidat à la chefferie du Parti québécois Jean-François Lisée, qui a associé son adversaire Alexandre Cloutier au militant Adil Charkaoui. Robert Dutton croit plutôt que ce sont Gaétan Barrette et Jane Philpott qui devraient se savonner la langue, pour leur récupération des frais accessoires en santé à des fins politiques. 
 
« D'associer Alexandre Cloutier à Adil Charkaoui, c'est pousser un peu fort le café, dit Fatima Houda-Pepin. Je comprends qu'ils sont en compétition, qu'il faut aller chercher le vote des militants, mais je trouve que ce n'est pas une déclaration très intelligente, même dans un contexte de course à la chefferie. [...] J'aurais aimé que Jean-François Lisée s'excuse et qu'on passe à autre chose. » 
 
Il est également question du premier ministre Couillard, de la Montréalaise emprisonnée en Iran, Homa Hoodfar, du président de la banque Wells Fargo, John Stumpf, du conseiller municipal Guillaume Lavoie et de l'accord de Paris sur le climat. 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Robert Dutton dans Les Affaires
HYPERLIEN - Fatima Houda-Pepin dans le Journal de Montréal
HYPERLIEN - Fatima Houda-Pepin sur Twitter

Société

Construire un château du Moyen Âge avec des outils de l'époque

Vue du château de Guédelon
Vue du château de Guédelon     Photo : C. Guérard via guedelon.fr

À 45 minutes de route d'Auxerre, en France, des architectes et des ouvriers s'affairent depuis 1997 à construire un château du 13e siècle au moyen d'outils et de techniques du temps. Plus de 300 000 personnes par année visitent le château de Guédelon pour constater l'avancement des travaux et en apprendre plus sur le Moyen Âge. Catherine Perrin s'entretient avec Florian Renucci, maître d'oeuvre du chantier. 
 
« La difficulté pour nous, c'est de trouver comment faire, aujourd'hui au 21e siècle, pour oublier les machines, pour oublier l'électricité, et retrouver les gestes que pratiquaient encore nos arrières-grands-parents au 19e siècle pour construire des maisons de village », indique Florian Renucci. 
 
Vidéo de présentation du château de Guédelon 
 
 
Les dessins à la rescousse 
« Avec les archéologues et les scientifiques, on a d'une part visité des modèles de châteaux, mais surtout, on a des enluminures : beaucoup de dessins des 12e, 13e et 14e siècles. Les vitraux de [la cathédrale] de Chartres, par exemple, présentent le travail des charpentiers. On voit les outils qui sont utilisés, on voit la scie à cadre, on voit des scènes de travail. Ce qui fait que par une juste étude, une compilation d'un corpus de centaines d'images, on peut savoir quels étaient les outils utilisés, et quels étaient même les gestes. À partir de là, on a recréé le cadre technique de la première moitié du 13e siècle. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Château de Guédelon sur le web

Sports

De malades à marathoniens : ces coureurs improbables

Geneviève Lajoie
Geneviève Lajoie     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Il a vaincu l'obésité et survécu à un infarctus. Elle, elle a combattu un cancer du sein qui lui a coûté une grossesse. Après ces épreuves, Marc-André Préjent et Geneviève Lajoie ont entrepris de courir des marathons. À l'approche du Marathon de Montréal, ils racontent à Catherine Perrin comment la course leur a offert un nouveau départ. 
 
« Quand j'ai couru ma première course, je pesais 450 livres », raconte Marc-André Préjent, qui a subi un infarctus à 27 ans. « Lorsque j'ai parlé au cardiologue, il m'a offert de l'aide [...]. C'est un peu le déclic dont j'avais besoin. La minute où je suis monté sur la balance, j'ai eu un choc. J'ai été des semaines, même des mois, à ne pas être capable de dire le chiffre à ma conjointe, à mes parents et à mes amis. »  
 
Reprendre le contrôle 
« Au moment où la dernière goutte de chimiothérapie est entrée dans mes veines, je me suis dit : "Dans un an, tu fais un demi-marathon", relate Geneviève Lajoie. Je n'avais jamais fait de course officielle, mais je caressais toujours le rêve de faire un marathon complet dans ma vie. Ça m'a pris un cancer pour me décider et pour arrêter d'avoir peur de l'échec. [...] C'était une façon de reprendre le contrôle de mon corps. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - La frénésie de la course à pied sur Première PLUS
HYPERLIEN - Le marathon de Montréal se transformera-t-il en parcours à obstacles? sur ICI Radio-Canada.ca
HYPERLIEN - Quand la course nuit à la santé à Gravel le matin, émission du 23 septembre 2016

Cinéma

Les sept mercenaires : un western efficace, selon Helen Faradji

Denzel Washington et Chris Pratt dans <i>The Magnificient Seven</i>, d'Antoine Fuqua
Denzel Washington et Chris Pratt dans The Magnificient Seven, d'Antoine Fuqua     Photo : mag7movie.com

« C'est un film conçu comme un outil de marketing qui s'appuie sur deux choses : sa distribution, d'abord [...] et la force d'attraction du western pur », dit Helen Faradji au sujet du nouveau film d'Antoine Fuqua. « C'est une espèce de western 101 où l'on applique les codes sans trop essayer de les dépoussiérer. » Georges Privet est plus sévère que sa collègue : « Ça ressemble à Village People à la sauce western. Ça aurait eu besoin d'un Tarantino pour réinventer la roue, ou à tout le moins pour mieux la faire tourner. » 
 
Bande-annonce du film The Magnificient Seven 
 
 
Il est également question du film Deepwater Horizon, de Peter Berg, et d'une rétrospective de l'oeuvre de Michelangelo Antonioni à la Cinémathèque québécoise. 
 
Bande-anonce de Deepwater Horizon 
 
 
Bande-annonce de Blow Up 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter
HYPERLIEN - Georges Privet sur le web

Musique

Jean-Michel Blais en prestation : piano insaisissable

Jean-Michel Blais en prestation
Jean-Michel Blais en prestation     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

Au lendemain de sa prestation au festival Pop Montréal, le jeune pianiste montréalais passe au studio 18 pour faire la démonstration de son talent. Quelque part entre les évocations néoclassiques de Chilly Gonzales et la musique contemporaine de John Cage, il livre de courtes pièces qui peuvent parler à plusieurs publics. Jean-Michel Blais explique pourquoi il change constamment sa façon de jouer sa musique. 
 
Jean-Michel Blais sera en concert le 5 octobre à la Cinquième salle de Place des Arts, à Montréal, à l'occasion de l'événement Red Bull Music Academy.



EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Jean-Michel Blais sur le web
HYPERLIEN - Jean-Michel Blais sur Facebook
HYPERLIEN - Jean-Michel Blais sur Twitter

Arts et culture

Quand Netflix analyse les habitudes de ses abonnés

Winona Ryder dans la série <i>Stranger Things</i>, diffusée sur Netflix
Winona Ryder dans la série Stranger Things, diffusée sur Netflix     Photo : CP/Netflix/Curtis Baker

Les abonnés de Netflix raffolent des séries de suspense comme Breaking Bad et The Killing ainsi que des drames d'horreur comme The Walking Dead, et ils sont férus de l'écoute en rafale. C'est ce que révèle le deuxième rapport du service de télévision sur demande sur les habitudes d'écoute de ses membres, publié récemment. Le document indique en effet que 70 % d'entre eux écoutent trois épisodes d'affilée ou plus des séries qu'ils consomment. Pascale Lévesque, chroniqueuse en culture populaire, résume pour Catherine Perrin les conclusions du rapport. 
 
Il est également question de la tendance à mélanger petit écran et vie réelle pour attirer le tourisme.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Netflix
HYPERLIEN - Pascale Lévesque sur Twitter

Musique

A Journey : la chanteuse sud-africaine Pretty Yende étonne

Pochette de l'album <i>A Journey</i> de Pretty Yende, paru sous étiquette Sony Classical
Pochette de l'album A Journey de Pretty Yende, paru sous étiquette Sony Classical

« C'est un disque qui est très agréable. Elle se permet d'être très différente d'un air à l'autre », dit Frédéric Lambert au sujet du nouvel album de la soprano Pretty Yende. « Ce qui m'impressionne, ce sont les graves, qui sont très profondes. » Notre chroniqueur explique à Catherine Perrin comment l'artiste parvient à donner de nouvelles couleurs à des oeuvres souvent entendues. 
 
Il est également question de la tournée Pianos caméléons, de Matt Herskowitz et John Roney, qui s'arrêtera les 27 et 28 septembre au Toronto Jazz Bistro, et le 2 octobre au Cabaret-théâtre du Vieux-Saint-Jean, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Tournée Pianos caméléons sur le web
HYPERLIEN - Frédéric Lambert sur Twitter

Art de vivre

Les choix d'Élyse Lambert : quoi boire avec les tomates et les champignons

Les choix d'Élyse Lambert
Les choix d'Élyse Lambert     Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

« Ce sont des vins pour la table. Ce ne sont pas des bombes de fruits, ce sont des vins plus restreints, mais avec de jolies acidités », indique la seule Master Sommelier québécoise au sujet de ses recommandations de la semaine. Elle les a sélectionnées pour s'agencer avec deux denrées de saison : les tomates fraîches, dont la période tire à sa fin, et les champignons, dont c'est actuellement le meilleur moment pour la cueillette. Élyse Lambert fait part de ses choix à Catherine Perrin.  
 
Les choix d'Élyse Lambert 
- Caparzo Rosso di Montalcino 2013 (Italie), code SAQ : 00713354, prix : 19,85 $ 
- Graci Etna Rosso (Italie), code SAQ : 13041830, prix : 27,80 $ 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Élyse Lambert sur le web

Politique

Web : l'interview dont YouTube et l'Union européenne ne voulaient pas

Image de l'entrevue de la vidéaste Laetitia Nadji avec Jean-Claude Juncker
Image de l'entrevue de la vidéaste Laetitia Nadji avec Jean-Claude Juncker     Photo : YouTube

Histoire de se rapprocher des jeunes, le site YouTube a engagé une jeune vidéaste, Laetitia Nadji, pour interviewer le président de l'Union européenne, Jean-Claude Juncker. L'entretien se devait d'être léger et porter sur des sujets simples, tels les chiens et les appareils intelligents, mais Nadji a fait appel à ses contacts pour interroger l'homme d'État sur ses politiques. La critique de cinéma Helen Faradji rend compte de l'épisode au micro de Catherine Perrin.  
 
Interview de Jean-Claude Juncker par Laetitia Nadji 
 
 
Il est également question de la websérie L'écrivain public.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Helen Faradji sur Twitter

Arts et culture

Le grand retour de la mode unisexe

Quelques vêtements de la collection Édition unisexe de Simons
Quelques vêtements de la collection Édition unisexe de Simons     Photo : simons.ca

Après les pantalons à pattes d'éléphant, les cols roulés et les grenouillères des années 1960 et 1970, la tendance de la mode unisexe effectue son retour dans les collections des designers. Les magasins Simons annonçaient cette semaine l'arrivée de la collection Édition unisexe, qui met de l'avant les créations des Canadiens Rad Hourani et Vejas Kruszewski. Le styliste et blogueur Jean-Pierre Desnoyers fait l'historique de la mode unisexe et dit à Catherine Perrin ce qu'elle a à offrir aujourd'hui.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Collection Édition unisexe sur le web
HYPERLIEN - Jean-Pierre Desnoyers sur Ton Barbier
Les incontournables 2016

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes!


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
12
3
4
56789
10
11
1213141516
17
18
19202122
23
24
25
26
27
28
29
30
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter