ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Affaire Jutra : les dénonciations « ne font pas le poids », selon Lise Payette

Le jeudi 1 septembre 2016

Lise Payette en 2016
Lise Payette en 2016     Photo : Radio-Canada/Karine Dufour

« Faites-moi la preuve que les gens qui ont dit ça savent de quoi ils parlent. On ne peut condamner quelqu'un qui est absent depuis 30 ans sur des dénonciations qui ne font pas le poids » dit l'auteure, animatrice et femme politique au sujet des allégations de pédophilie qui pèsent contre feu le cinéaste Claude Jutra depuis février. Elle parle également à Catherine Perrin de son renvoi soudain du Devoir. Brian Myles, directeur du quotidien, commente. 
 
Critiquée pour avoir fait un rapprochement entre pédophilie et homosexualité, dans la foulée des révélations de supposées victimes, Lise Payette proteste : « On ne peut pas penser qu'une femme de mon âge ne peut pas faire la différence! » 
 
Scandalisée et sceptique 
« Ils ne sont pas arrivés à me convaincre, dit-elle également au sujet des témoignages. Quand j'ai appris, je me suis scandalisée en disant : "Voilà quelqu'un qui a trouvé un moyen de vendre un livre!" Je n'ai pas aimé ça. Moi, je n'avais aucune idée que mon ami Claude Jutra, que j'ai connu et aimé, était devenu pédophile. » 
 
« Je ne suis pas capable de dire que je crois à ça, conclut-elle. Il faudrait qu'on me fasse une preuve que je ne puisse pas réfuter. Cela dit, ce qui est odieux, c'est d'avoir puni cet homme-là, 30 ans après, et d'avoir supprimé son nom alors que c'est un de nos grands cinéastes! » 
 
Des exigences non respectées 
Brian Myles a réfuté les accusations de Lise Payette voulant qu'elle ait été remerciée du Devoir parce qu'il « n'aimait pas sa façon d'écrire ».  
 
Le nouveau directeur du quotidien confirme que c'est une chronique sur les compressions en santé du gouvernement Couillard qui est à l'origine de son départ. « Cette chronique-là ne respectait pas les exigences que nous avons à l'égard de nos chroniqueurs et journalistes. Je lui ai expliqué cela et il est apparu très rapidement que nous n'avions pas la même vision des choses, indique-t-il. Je lui ai offert de faire une chronique d'adieu et elle a refusé. » 
 
Il déclare aussi : « Il n'y a jamais de tribune qui est complètement libre ou complètement ouverte dans le monde des médias. » 
 
La chronique inédite de Lise Payette se trouve dans Le sens du Devoir, un recueil de ses chroniques publiées dans le journal Le Devoir, à paraître le 7 septembre.


Cr�er un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

10 avril 2017

Plaidoyer pour un meilleur diagnostic de la maladie de Lyme au Canada

10 avril 2017

La crise de l'emploi, préoccupation majeure pour les Français

10 avril 2017

Dépôt cette semaine du projet de loi fédéral sur la légalisation de la marijuana

7 avril 2017

Frappes en Syrie : l'absence de consultation avec les alliés inquiète

6 avril 2017

Pepsi : vie et mort d'une publicité catastrophique

5 avril 2017

Danielle Ouimet dévoile ce qui menace les entreprises