ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Esclavage en 2012 : de la traite humaine aux nouvelles technologies

Le mardi 13 novembre 2012

Ouvriers chinois
Ouvriers chinois

Sommes-nous tous des bourreaux? Nous entretenons encore aujourd'hui une relation avec l'esclavage. Voilà ce qu'avance un test sur le site Internet Slavery foot print. L'historien André Champagne, Éric Pineault, professeur au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal, et Rachida Azdouz, directrice des Services de soutien à l'enseignement à l'Université de Montréal et psychologue spécialiste en relations interculturelles, ont fait le test et en profitent pour définir l'esclavage moderne. 
 
André Champagne note qu'au 18e siècle, aux États-Unis, on déshumanisait l'homme esclave devant la loi, il ne représentait que les deux tiers du Blanc.  
 
Selon Rachida Azdouz, il ne faut pas confondre le travail et l'esclavagisme, il ne faut pas faire de la surenchère.  
 
Éric Pineault croit que l'esclavage moderne se révèle être avant tout la traite des femmes, vendues pour de la prostitution. On voit apparaître aussi des gens qui sont soumis à une servitude pour dette. 
 
 
Bande-annonce du documentaire China blue


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

23 février 2017

L'histoire d'amour d'un imam libanais et d'une bibliothécaire québécoise

23 février 2017

Les menstruations à l'origine de l'inégalité hommes-femmes

23 février 2017

L'ère de la « double consommation » : acheter malgré les contradictions

23 février 2017

La normalité, ce mensonge qui nous domine inutilement

22 février 2017

Elkahna Talbi plonge au coeur des glaciers

22 février 2017

L'étonnant parcours d'un chanteur de charme syrien