ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Société

Esclavage en 2012 : de la traite humaine aux nouvelles technologies

Le mardi 13 novembre 2012

Ouvriers chinois
Ouvriers chinois

Sommes-nous tous des bourreaux? Nous entretenons encore aujourd'hui une relation avec l'esclavage. Voilà ce qu'avance un test sur le site Internet Slavery foot print. L'historien André Champagne, Éric Pineault, professeur au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal, et Rachida Azdouz, directrice des Services de soutien à l'enseignement à l'Université de Montréal et psychologue spécialiste en relations interculturelles, ont fait le test et en profitent pour définir l'esclavage moderne. 
 
André Champagne note qu'au 18e siècle, aux États-Unis, on déshumanisait l'homme esclave devant la loi, il ne représentait que les deux tiers du Blanc.  
 
Selon Rachida Azdouz, il ne faut pas confondre le travail et l'esclavagisme, il ne faut pas faire de la surenchère.  
 
Éric Pineault croit que l'esclavage moderne se révèle être avant tout la traite des femmes, vendues pour de la prostitution. On voit apparaître aussi des gens qui sont soumis à une servitude pour dette. 
 
 
Bande-annonce du documentaire China blue


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

24 mars 2017

Éric Duhaime prouve la nécessité du combat gai, selon une chercheuse

23 mars 2017

Un nouveau magazine lesbien sur papier à l'ère du numérique

23 mars 2017

Un premier ministre utilise son mariage pour garnir sa liste d'envoi

22 mars 2017

Une leçon de finances publiques signée Alain Deneault

22 mars 2017

L'immersion française plus importante que jamais au Canada

22 mars 2017

Créer en français : quand la langue nous choisit