ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
29
3031
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 29 juillet 2015


Art de vivre

Organiser des mariages de rêve pour éviter les désastres

Jeunes mariés
Jeunes mariés     Photo : iStock

Se marier est un luxe qui peut coûter cher, soit de 15 000 $ à 300 000 $. Patrick Masbourian reçoit trois organisatrices de mariages, Maryse Noël, Kim Ahonoukoun et Amélie Marcotte-Losier, pour parler de cette profession qui permet aux rêves de devenir réalité. 
 
Une écoute essentielle 
Désormais, Pinterest est un outil de travail pour planifier les mariages et répondre aux besoins des clients. Selon Maryse Noël, « 50 % du travail, c'est de l'écoute ». Le mariage, la cérémonie, la réception et la soirée dansante donnent la possibilité de créer des mises en scène uniques. « On a une habilité à visualiser ce que ça va donner », explique Amélie Marcotte-Losier 
 
Des mariages extravagants 
Certains mariages ont représenté des défis pour nos invitées. Un couple a commandé un hélicoptère pour les conduire du Vieux-Québec jusqu'à l'église de Cap-Santé, en pleine période du Carnaval de Québec. Une femme a aussi choisi de préparer une cérémonie de mariage surprise, devant 200 personnes, avec le maire Denis Coderre comme célébrant. 
 
Les planificatrices de mariages Maryse Noël, Kim Ahonoukoun et Amélie Marcotte-Losier Les planificatrices de mariages Maryse Noël, Kim Ahonoukoun et Amélie Marcotte-Losier Photo : Radio-Canada/Mathieu Arsenault 
 
Nos invités 
 
- Maryse Noël, fondatrice et propriétaire des Créations Maryse Noël 
 
- Kim Ahonoukoun, fondatrice et propriétaire de KA Mariage, qui offre ses services à Québec, à Montréal et bientôt à New York 
 
- Amélie Marcotte-Losier, fondatrice et propriétaire des Mariages d'Amélie

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site de Créations Maryse Noël
HYPERLIEN - KA mariage
HYPERLIEN - Mariages d'Amélie

Arts et culture

L'état des radios et télés publiques dans le monde

Une présentatrice de nouvelles
Une présentatrice de nouvelles     Photo : iStock

Les radios et les télés publiques au Canada et dans le monde subissent des compressions et de nombreuses transformations depuis quelques années. Pour en discuter, Patrick Masbourian joint le professeur en communication de l'Université d'Ottawa Pierre C. Bélanger, en direct du studio de France Bleu, à Nîmes. 
 
Un contexte peu favorable au financement de la radio et à la télévision 
Le professeur explique que deux forces convergent pour revoir le mandat, le financement et la gouvernance des diffuseurs publics. En plus de la crise économique, le changement des habitudes de consommation incite les gouvernements à rationner les investissements alloués à ces médias. 
 
Des compressions accompagnées de demandes irréalistes 
« Les médias publics en Grande-Bretagne, en France et en Australie subissent des coupes extrêmement sévères et on leur demande en même temps d'être aussi pertinents qu'avant, d'élargir l'audience et, ce qui est le plus inquiétant, dans bien des cas, de faire ce que le privé ne fait pas. » Selon Pierre C. Bélanger, la radio publique risque ainsi d'être marginalisée par la mise en ondes d'émissions qui n'attirent pas un large public.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Communiqué sur le rapport du Comité sénatorial des transports et des communications

Art de vivre

Le Pontiac, la région oubliée à l'ouest de Gatineau

Le pont couvert Félix-Gabriel-Marchand, à Fort Coulonge
Le pont couvert Félix-Gabriel-Marchand, à Fort Coulonge     Photo : André Martineau

Le Pontiac, une région qui longe la rivière des Outaouais, entre le Témiscamingue, l'Ontario et la Vallée-de-la-Gatineau, est plutôt méconnu. André Martineau nous fait découvrir les attraits de cette région dépaysante, qu'il a découverts à l'adolescence. 
 
Quelques-unes de ses suggestions : 
 
- Les villages pittoresques, dont Shawville 
 
- Le pont couvert de Fort-Coulonge 
 
- Le parc des Chutes Coulonge 
 
- Les rivières Coulonge, Noire et du Moine pour les amateurs de plein air

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - L'autre Outaouais, guide de découverte du patrimoine, de Manon Leroux - Pièce sur pièce

Arts et culture

Stéphanie Lapointe raconte son séjour à l'orphelinat de Papa Gil

La chanteuse Stéphanie Lapointe en compagnie d'un des enfants hébergés par Gil Van den Bergh et sa femme.
La chanteuse Stéphanie Lapointe en compagnie d'un des enfants hébergés par Gil Van den Bergh et sa femme.

Gil Van den Bergh et sa femme sont partis de Belgique il y a un peu plus de 10 ans afin de venir en aide aux enfants abandonnés d'Ayachucho, au Pérou. Stéphanie Lapointe raconte à Patrick Masbourian comment elle a été touchée par l'oeuvre de cet homme, surnommé Papa Gil. 
 
Une DPJ de brousse 
Gil Van den Bergh a sauvé la vie de plus de 20 enfants qui erraient auparavant dans les rues de la ville. La chanteuse s'est rendue à son orphelinat pour participer à un documentaire. « Je me suis investie dans cette expérience, parce que je sentais que c'était quelqu'un qui avait quelque chose à dire. » 
 
La perte d'une mère 
Lorsque l'équipe de tournage s'est trouvée au Pérou, Gil Van den Bergh venait de vivre l'épreuve de la mort de sa femme, qui souffrait d'un cancer. Dès lors, l'orphelinat a connu des difficultés. Même s'ils ont trouvé quelqu'un qui était à moitié défait, ils ont décidé de raconter son histoire.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Site du documentaire Papa Gil - TV5

Diffusé le 5 août, à 21 h

HYPERLIEN - Site web de Stéphanie Lapointe

Sports

Robert Prévost, un nageur synchronisé en compétition internationale

Robert Prévost et Stéphanie Leclair en compétition aux 16e Jeux FINA à Kazan, en Russie
Robert Prévost et Stéphanie Leclair en compétition aux 16e Jeux FINA à Kazan, en Russie     Photo : Getty images/Streeter Lecka

En Russie, les Championnats du monde de la Fédération internationale de natation (FINA) organisent pour la première fois une épreuve de duo mixte en nage synchronisée. Patrick Masbourian s'entretient avec le nageur Robert Prévost qui participe à cette compétition historique avec sa partenaire Stéphanie Leclair. 
 
Robert Prévost fait de la nage synchronisée depuis l'âge de 12 ans. Pour participer aux Championnats du monde, il est sorti d'une retraite en mai, alors qu'il se consacrait à l'entraînement. 
 
Le couple de nageurs au Championnat du monde : 

Société

Scandale de la construction : les dessous de l'enquête de Marie-Maude Denis

Travailleurs de la construction
Travailleurs de la construction     Photo : PC/Ryan Remiorz

Difficile de se l'imaginer, mais la genèse de ce qui est un jour devenu le scandale de la construction remonte à 2008. La journaliste Marie-Maude Denis raconte à Catherine Mathys les indices qui l'ont mise sur la piste d'un vaste système dont personne ne soupçonnait l'ampleur. 
 
À l'époque, Marie-Maude Denis ne faisait pas partie de l'équipe d'Enquête. Elle avait 27 ans et elle était journaliste aux faits divers. Ce qu'elle a vécu, c'est un peu une histoire à la Cendrillon. Cette histoire a été une école de journalisme extraordinaire pour elle. 
 
Des rendez-vous révélateurs au parc La Fontaine et dans un café 
Pour mener son enquête, la journaliste a donné des rendez-vous secrets à ses informateurs. En novembre 2008, rue Amherst, au Pouding café, elle a aussi rencontré une source confidentielle qui l'a mise sur la piste de l'ancien dirigeant de la FTQ-Construction, Jocelyn Dupuis, et de l'entrepreneur Tony Accurso.

Science et technologie

La bière se renverse moins que le café

Des amis trinquent, un verre de bière à la main.
Des amis trinquent, un verre de bière à la main.     Photo : iStock

Des physiciens ont analysé les effets de la mousse sur le déversement des liquides. James Magee, éducateur scientifique, et Dominique Forget, journaliste à Québec Science et à L'actualité, s'intéressent à cette étude. Mais auparavant, ils parlent de la découverte de vie intraterrestre au Japon, de la toxicité des plantes et des gouttes utilisées pour faire fondre les cataractes. 
 
Références des sujets traités :  
 
- De la vie « intraterrestre » dans les fonds marins du Japon. Article dans Sciencemag
 
- La toxicité des plantes pourrait expliquer pourquoi sortir dans la nature est bon pour la santé. Article dans Smithsonianmag
 
- Des gouttes pour faire fondre les cataractes. Article dans Nature et dans Le Monde
 
- Selon des physiciens, la bière noire renverse moins bien que au café noir. Article dans Le Monde.

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
123
4
5
678910
11
12
1314151617
18
19
2021222324
25
26
2728
29
3031
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant