ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large

Archives

dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34
5
67
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
31
 
 
 
 
 

Les meilleurs moments : Émission du mercredi 5 mars 2014


Arts et culture

L'omniprésence de la musique

Patinoire

La musique dans des espaces publics en irrite certains. À un point tel que Jean-François Nadeau s'élève contre cette invasion imposée du tympan lors d'activités extérieures. On entend de la musique à la patinoire, en haut et en bas des pentes de ski. À quoi sert-elle? Est-ce vraiment nécessaire d'entendre des émissions de radio que des haut-parleurs crachent sans cesse? Ne pourrions-nous pas profiter seulement du bruit de la nature qui nous entoure? Le directeur adjoint de l'information au quotidien Le Devoir se pose bien des questions à ce sujet et incite les personnes responsables de lieux publics à baisser le volume.

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - À lire dans Le Devoir : le billet de Jean-François Nadeau « La zizique »

Société

Les humanistes et l'arnaque

Le film The wolf of Wall Street
Le film «Loup de Wall street», inspiré de la vie de l'arnaqueur Jordan Belfort, un courtier en bourse dans les années 80 et 90     Photo : Mary Cybulski

Vous recevez des appels qui demandent de l'information confidentielle sur vos comptes bancaires. Des messages courriel vous disent que vous avez gagné une croisière ou un certain prince vous demande votre aide. Comme le dit l'adage : quand c'est trop beau pour être vrai, c'est probablement que c'est trop beau pour être vrai... Pourquoi certains se font-ils encore prendre? Ingénieux, les arnaqueurs volent, déplument de pauvres gens dont le seul malheur a été d'avoir fait confiance. Nos humanistes réfléchissent sur l'arnaque et l'escroquerie, d'hier à aujourd'hui.  
 
Rachida Azdouz, directrice des Services de soutien à l'enseignement à l'Université de Montréal et psychologue spécialisée en relations interculturelles  
« Le fraudeur entre dans la catégorie des narcissiques. Il n'a pas d'empathie, ni de scrupule. Les victimes ne servent qu'à ses fins. Il est charmeur et manipulateur. Il se croit plus intelligent que ses proies et le système. Il est convaincu de sa supériorité. Il ne s'arrête jamais, ce qui le mène habituellement à sa perte. Il y a la proie idéale : âgée, isolée, qui perd ses réflexes. Il y a aussi des victimes qui sont fragiles, qui sont aux abois. Elles ont un manque d'estime de soi, ne se font pas assez confiance. Lorsqu'elles sont prises dans l'engrenage, elles ont honte de le reconnaître et d'en parler alors elles s'isolent. »  
 
André Champagne, historien  
« Il y a plusieurs exemples dans l'histoire de grands arnaqueurs. Incarné par Michel Serrault dans le film Docteur Petiot, Marcel André Félix Petiot est l'exemple type de l'escroc, mythomane, manipulateur et assassin sans remord. Dans les années 4o en France, il a profité du désespoir des Juifs français, traqué par les nazis, pour s'enrichir et assouvir son sadisme. Il les a manipulés. Il les a convaincus de venir chez lui avec de l'argent et des bijoux. Et il les a tués. Lors de son procès, il a été accusé de 27 meurtres. Mais, selon lui, il en aurait fait 63. »  
 
Éric Pineault, professeur au Département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal  
« Le monde des finances est un lieu prolifique pour les arnaques. La finance est basée sur des promesses. On donne de l'argent à quelqu'un qui va le faire fructifier. Il faut faire confiance. On se fait raconter des histoires, qu'elles soient vraies ou fausses. Dès que l'on croit à l'histoire, on est prêt à prêter de l'argent. »

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - À lire sur Cyberpresse : « Croisière "gratuite" : des passagers menés en bateau »

Sports

Le Hockey de A à Z

Schneider luongo
Schneider luongo     Photo : BRUCE BENNETT

Aujourd'hui, c'est la date limite des échanges dans la Ligue nationale de hockey. Est-ce une coïncidence ou tout a été planifié? Car Benoît Melançon publie Langue de puck : abécédaire du hockey. Le directeur du Département des littératures de langue française de l'Université de Montréal s'est lancé dans un examen des mots, des clichés et des lieux communs qui font le hockey. Il décortique les expressions uniques à ce sport national, en compagnie de Jean Dion, chroniqueur au Devoir, et de Guillaume St-Onge, collaborateur au Sportnographe. 
 
— Benoît Melançon, Langue de puck : abécédaire du hockey, éditions Del

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Blogue Oreille tendue

Cinéma

Bertrand Tavernier et sa vision du Quai d'Orsay

Le cinéaste français Bertrand Tavernier est à Montréal pour faire la promotion de son tout dernier film, Quai d'Orsay, qui est aussi sa première comédie après plus de 20 longs-métrages à titre de réalisateur. Le film est une adaptation d'une bande dessinée, inspiré par le quotidien du ministre Dominique de Villepin. Rencontre avec ce grand du cinéma français.  
 
Le film Quai d'Orsay, de Bertrand Tavernier, mettant en vedette Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz et Niels Arestrup, prendra l'affiche le 14 mars prochain au Québec.  
 
Bande-annonce du film Quai d'Orsay
 
Source : YouTube/ Pathe

Arts et culture

James Hyndman et Ève Landry, unis pour Les Impatients.

James Hyndman et Ève Landry,
James Hyndman et Ève Landry,     Photo : Radio-Canada/Marie-Sandrine Auger

L'organisme Les Impatients vient en aide aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale par le biais de l'expression artistique. Pour l'un de ses événements majeurs de financement, des artistes professionnels et des « Impatients » ont donné 300 oeuvres à l'exposition Parle-moi d'amour. On invite le public à miser lors de cet encan silencieux. Les deux comédiens font un tour en studio pour nous présenter l'organisme et l'importance de cette campagne de financement. 
 
Les encans silencieux se tiennent jusqu'au 10 mars à la galerie des Impatients du centre-ville, et jusqu'au 13 mars au Centre Wellington à Verdun.  

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - Les Impatients

Science et technologie

Bureau des études : les infirmières et le stéthoscope

Le métier d'infirmière, une vocation

Mario Masson, journaliste à Découverte, et Binh An Vu Van, journaliste scientifique au Code Chastenay, à Télé-Québec, font la revue des études publiées sur différentes questions pour les mettre en perspective. Les deux chroniqueurs se sont penchés cette semaine sur les infirmières et sur les stéthoscopes.  
 
Infirmières débordées, plus de patients décédés 
 
« Nurse staffing and education and hospital mortality in nine European countries : a retrospective observational study » Prof Linda H Aiken PhD a Corresponding AuthorEmail Address, Douglas M Sloane PhD a, Luk Bruyneel MS b, Koen Van den Heede PhD b, Prof Peter Griffiths PhD c, Prof Reinhard Busse MD d, Marianna Diomidous PhD e, Prof Juha Kinnunen PhD f, Prof Maria Kózka PhD g, Prof Emmanuel Lesaffre PhD h, Matthew D McHugh PhD a, M T Moreno-Casbas PhD i, Prof Anne Marie Rafferty PhD j, Rene Schwendimann PhD k, Prof P Anne Scott PhD l, Prof Carol Tishelman PhD m, Theo van Achterberg PhD n, Prof Walter Sermeus PhD b, RN4CAST consortium† 
 
 
La main et le stéthoscope : une fable médicale 
 
« Contamination of Stethoscopes and Physicians' Hands After a Physical Examination », Yves Longtin, Alexis Schneider, Clément Tschopp, Gesuèle Renzi, Angèle Gayet-Ageron, Jacques Schrenzel et Didier Pittet, Mayo Clinic Proceedings, Volume 89, numéro 3, mars 2014. 
 

EN COMPLÉMENTHYPERLIEN - À lire sur Doctissimo.com : « Les stéthoscopes seraient des nids à bactéries »
HYPERLIEN - À lire sur le site Thestar.com : « Fewer nurses means more hospital deaths, study finds »

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes


Archives par date ou consultez les archives du site
dim
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
 
 
 
 
 
 
1
2
34
5
67
8
9
1011121314
15
16
1718192021
22
23
2425262728
29
30
31
 
 
 
 
 

Prochainement à l'émission

Consultez le guide horaire

Dernière baladosiffusion disponible

Médium large

Réseaux Sociaux Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter
AMS teaserConcours La route des 20 : votez maintenant