ICI Radio-Canada Première

Médium large

Médium large rss

En semaine de 9 h à 11 h 30 
(en rediffusion à 22 h)

Catherine Perrin

Médium large
Logo Radio-Canada

Politique

Le nationalisme québécois périmé?

Le lundi 10 septembre 2012

Aïda Kamar, Jacques Beauchemin, Alain G. Gagnon et Brendan Kelly ©Radio-Canada/ Marie-Sandrine Auger
Aïda Kamar, Jacques Beauchemin, Alain G. Gagnon et Brendan Kelly ©Radio-Canada/ Marie-Sandrine Auger

À la lumière des événements de la semaine dernière, des élections et du gouvernement péquiste en place, Catherine Perrin a réuni quatre invités qui s'intéressent au nationalisme pour discuter des rapports que doivent entretenir les Québécois, les nationalistes, et les différentes communautés, que ce soit anglophone ou immigrante.  
 
Alain G. Gagnon, professeur au département de sciences politiques de l'UQAM, se décrit comme un nationaliste « progressiste moderne ». Jacques Beauchemin, professeur au Département de sociologie de l'UQAM, porte une étiquette de nationaliste conservateur. Brendan Kelly, chroniqueur dans le journal The Gazette, représente les Anglophones montréalais et Aïda Kamar, présidente de Vision Diversité, voit le nationalisme québécois d'un regard d'immigrant. 
 
Pour en savoir plus : 
 
- Les nouveaux visages du nationalisme conservateur, Jean-Marc Piotte et Jean-Pierre Couture, Éditions Québec Amérique, 2012 


Créer un compte

* Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes

Chroniques récentes

30 mars 2017

Plus rien à faire : ces Français désintéressés de la politique

29 mars 2017

Jake Tapper, un journaliste embêtant pour l'administration Trump

23 mars 2017

Pourquoi les jeunes délaissent les partis politiques

23 mars 2017

Élections en France : Alexandre Jardin dénonce un système verrouillé

16 mars 2017

Les élections aux Pays-Bas vues par des Néerlando-Canadiens

14 mars 2017

Un gouvernement fantôme à l'intérieur de l'administration Trump?